Rénovation de la cuisine : phase 1

Cuisine phase 1 : rénovation des meubles de cuisine

Dès notre emménagement dans la maison, la rénovation de la cuisine s’est trouvée tout en haut de la liste des priorités. C’est la première pièce qu’on voit en entrant dans la maison. Elle n’était pas bien belle mais pleine de potentiel. On s’est donc dit qu’on pouvait au moins lui redonner un coup de jeune pour améliorer immédiatement son aspect visuel. Nous avons donc décidé de nous concentrer immédiatement sur la rénovation des meubles de cuisine. Il est absolument hors de question de la remplacer parce qu’elle est de très bonne qualité (cuisine ancienne en bois massif, oui oui, partout en bois) et que nous n’avons de toute façon aucun budget pour ça.

Voici donc la cuisine comme nous l’avons trouvée à l’arrivée.

La cuisine, avant

La cuisine, avant

Clairement, ça n’allait pas ! D’abord, et c’est la première chose à laquelle nous nous sommes attaqués : il y avait cette espèce de panneau situé au-dessus du retour. Apparemment, c’était destiné à l’installation d’un vitrail décoratif éclairé par le dessous.
C’était en tout cas parfaitement bien conçu : juste assez haut pour cacher la lumière depuis la salle à manger et juste assez bas pour que tout le monde se cogne dessus. Ce que tout le monde a fait.
Puis un jour fut le jour de trop !

cuisine3

Cédric a donc décidé de faire sa fête au panneau avec l’aide de son père. Ce fut E-PI-QUE ! Le panneau fut découpé à la scie circulaire avec le rail fixé sur ledit panneau. Puis il fallut raboter le haut parce que nous tenions à conserver la moulure pour y fixer un luminaire (je ferai un billet ultérieurement sur les luminaires, en particulier dans la cuisine), finir au ciseau à bois puis poncer. Le sol était dans un drôle d’état. Mais le résultat était tout à fait à la hauteur de nos attentes.

cuisine4

Le deuxième problème majeur : les portes, notamment la peinture et les boutons. Cette peinture, je pense que c’est Mr Bean qui l’avait fait (vous savez, avec un pétard dans un pot de peinture…). Et les boutons étaient étrangement localisés au milieu des portes : inaccessibles pour certains, très peu pratiques pour tous. Nous avons donc attaqué la rénovation des meubles de cuisine.

Ressources employées :

Le chantier : rénovation des meubles de cuisine

Un peu d’huile de coude (beaucoup d’huile de coude : il a fallu tout poncer), trois pots de peinture et une visite chez Ikea plus loin, la cuisine ressemble enfin à quelque chose.

cuisine5

Evidemment, nous avons attaqué le ponçage un samedi à 18h et évidemment, nous n’avions pas l’intention de tout faire d’un coup. On voulait juste faire un essai, histoire de voir si ça allait être très difficile. Et puis je ne sais pas ce qui s’est passé… nous nous sommes laissés emporter. Et nous avons tout poncé d’un coup. Sans même retirer ce qui était sur les plans de travail. C’est débile. Ne faites pas ça. Bref.

cuisine6

cuisine7

cuisine8

Après trois couches de peinture, le résultat est plutôt satisfaisant, même si de nombreuses retouches doivent être faites et l’ensemble sera verni lorsque les plans de travail auront été améliorés (ici sur la zone évier et ici sur la zone comptoir). Ca valait vraiment le coup de se lancer dans la rénovation des meubles de cuisine !

La cuisine après la première phase de travaux

La cuisine après la première phase de travaux

La suspension a été déplacée et la fixation sera améliorée bientôt. Il s’agit d’un basique luminaire Ikea à moins de 15 euros que j’ai passé à la peinture en spray. Je vous en parle ici.

cuisine11

Peinture acrylique satinée V33 Terre cendrée sur les portes.

Poignées Ikea Varnhem

Poignées Ikea Varnhem (malheureusement épuisées maintenant) que nous avons attentivement choisies parce que c’étaient celles qui se détachaient le plus de la porte, réduisant les frottements sur la peinture et, de fait, les risques de dégradation.

cuisine14

cuisine15

Pour l’intérieur des portes : peinture acrylique satinée Dulux Long Island Expression. J’avais envisagé pour un moment de peindre les placards du bas de cette couleur mais nous avons finalement trouvé que c’était trop vif. La couleur est cela dit vraiment sympa et resservira pour d’autres projets.

cuisine16

Ce n’est évidemment pas encore fini. A ce stade, il reste les plans de travail (réflexion à partager !), la crédence, prolonger un tout petit peu la cloison derrière le frigo pour mettre un appareil un peu plus large et un casserolier à côté parce que ça manque vraiment, rajouter un luminaire au-dessus du comptoir et, bien sûr peindre murs et plafond. Mais c’est mieux, non ?

La suite

Cliquez sur les images ci-dessous pour voir la suite de la cuisine !

Rénovation de la cuisine : phase 2

Rénovation de la cuisine, phase 3 : la zone comptoir

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

La rénovation des meubles de cuisine vous a plu ?
Partagez-le sur Pinterest avec cette photo !

Cuisine phase 1 : rénovation des meubles de cuisine

Cet article contient des liens affiliés

 

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
4 comments
  1. J’adore, je veux la même !

    1. On trouve pas mal de vieilles cuisines en bois pour des prix dérisoires dans les annonces. Ca peut s’arranger ! 😀

  2. mabrouk pour le blog que j’ouvre le 1er jour du Ramadhan que je ne fais pas!

    Je ne ferai pas le même blog, mais j’espère faire une grande opération cuisine l’année prochaine!
    ça marche sur du pin vilain ta super peinture?
    Bisous!
    sara

    1. Merci ! Ces peintures-là sont globalement prévues pour adhérer sur tout et n’importe quoi. J’ai utilisé la peinture Syntilor sur des étagères moches en panneau de particules et pas de problème. Si c’est un meuble destiné à être très sollicité et que tu appliques la peinture sur un support verni assez brillant, il vaut mieux recouvrir l’ensemble d’un verni polyuréthane. Ca sent mauvais mais la finition est ensuite bien plus solide. Pour compléter, sur support verni, j’ai trouvé que la peinture pour cuisine Syntilor était plus satisfaisante que la V33 et la multi-supports Tollens mais je n’ai pas essayé la Julien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *