Rénover son intérieur : comment s'y mettre ?

Rénover son intérieur, comment s’y mettre ?

Bonjour !

Rénover son intérieur est à la portée de chacun d’entre nous. La plupart des tâches à effectuer pour changer de décoration ne nécessite aucune formation particulière, aucune technicité extraordinaire, aucun talent artistique exceptionnel. Evidemment, pour certaines choses, vous allez avoir besoin d’aide, notamment si vous voulez remplacer une fenêtre ou réparer une toiture. Mais ce ne sont pas des modifications que l’on fait tous les jours. L’essentiel de ce qu’on fait pour changer de déco, c’est de la peinture, de l’aménagement intérieur (disposition des meubles, optimisation du rangement…), un peu de plomberie, un peu d’électricité, éventuellement quelques cloisons. Pour tout ceci, internet est votre ami.
NB : comme je ne sais pas trop comment illustrer ce mini-guide,  je vais poster des jolies images d’inspiration que j’ai trouvées sur Pinterest et quelques projets déjà réalisés. Voilà.

Exemple de bibliothèques intégrées
Bibliothèques intégrées, ce serait trop bien dans le salon

Je lis partout que pour bien rénover son intérieur, tout réside dans la planification, qu’il faut penser à tout et tout prévoir. On vous parle longuement de l’ordre dans lequel il faut penser à tout et prévoir ses achats de matériel et de mobilier. Bon, tout ceci est bien joli mais dans la vraie vie, vous et moi savons très bien que cela ne fonctionne pas comme ça. Si vous voulez tous finir ruinés, tout planifier à la minute et au centimètre près est la meilleure méthode. Je suis favorable à l’organisation, c’est sûr et certain. Mais dans une certaine limite. Nous ne sommes pas des designers professionnels ici et n’avons pas de fonds illimités. Nous sommes juste des bricoleurs qui veulent faire du mieux possible avec les ressources disponibles.

Le bureau de rêve, <a href="http://myuncommonsliceofsuburbia.com/">myuncommonsliceofsuburbia.com</a> via Pinterest
Le bureau de rêve, myuncommonsliceofsuburbia.com via Pinterest

Voici donc les grands traits de ma méthode.

Une organisation souple

La première des choses à faire, est la liste de ce que vous voulez changer. C’est ce que j’ai fait sur le blog ici. Cette liste n’est pas figée, elle va évoluer au fur et à mesure de vos inspirations et de l’avancement des opérations. Vous pouvez ajouter un ordre de priorité sur certains items de la liste. Priorisez ce qui vous gêne le plus, pour des raisons pratiques ou pour des raisons esthétiques. Ce qui vous arrache les yeux doit être haut sur la liste des priorités parce que c’est très motivant, la satisfaction est immédiate.

C’est pour ça que nous avons commencé par mettre un coup de peinture sur la cuisine.

Cuisine phase 1

Le bien-être procuré par la disparition de quelque chose qui vous irrite au quotidien est à rechercher absolument. Même si vous ne finissez pas tout d’un coup, même s’il y a plein de choses à améliorer. N’oubliez pas que la décoration et les améliorations de votre maison, cela n’a pas de fin. Il ne faut pas le voir de manière négative, bien au contraire. On évolue, nos goûts aussi et notre habitation de la même manière. S’imaginer qu’un jour, tout sera fini et qu’enfin, on sera bien chez soi et qu’on ne voudra plus rien changer est illusoire. C’est un processus permanent.

Fixez-vous des objectifs tenables. Inutile de partir en vous disant un truc du genre « ce week-end, j’aurai refait tout le salon ». Non, ce n’est pas une bonne idée. Le mieux, je trouve, est d’avoir toujours deux processus en cours : un de long terme et un de plus court terme. Actuellement, par exemple, nous préparons la réfection du système électrique. Cela prend du temps. Ça, pour le coup, doit être hyper planifié : il faut penser à chaque prise, chaque interrupteur, chaque plafonnier… Mais c’est frustrant parce que rien ne change dans la maison. Tout est sur le papier ou le PC. Par conséquent, j’ai plusieurs petits projets en cours.

Notamment, la console que j’ai repeinte.

Transformation de la console

En ce moment, je me prépare à attaquer du rangement pour mon matériel de repassage (bah oui, c’est prosaïque mais j’en ai assez de ne pas avoir ce dont j’ai besoin sous la main ou que le fer à repasser traîne dans le salon TV) et pour le matériel de couture. Je vais aussi attaquer la rénovation des fenêtres (prochain billet !). Ce n’est pas un travail énorme et cela peut être découpé facilement : une fenêtre à la fois.

Prévoyez des étapes intermédiaires visibles. Pour en revenir à l’exemple des fenêtres, on pourrait penser que le plus logique est faire toutes les fenêtres d’un coup, tout le ponçage d’un coup, toute la peinture, tout le verni… Mais pour mon moral, ce n’est pas le cas. Je préfère prendre les fenêtres une par une, allez au bout de l’une d’entre elles puis poursuivre avec la suivante. On parle quand même de l’endroit où vous vivez. Si vous en faites un chantier immonde alors que vous pouvez l’éviter, c’est démoralisant. Quand on est démoralisé, on n’avance pas.

Travaillez avec ce que vous avez

N’écoutez pas ce qu’on vous dit sur la planification de l’ameublement. Faites ce que vous voulez, pas ce que le dernier magazine de déco vous dit qu’il faut faire. Même si vous avez assez vu votre salon, vous n’avez certainement pas envie de tout dégager pour autant. Ne vous faites pas violence en vous débarrassant d’objets ou de meubles auxquels vous tenez, quelles que soient les raisons pour lesquelles vous y tenez. L’attachement aux objets inanimés n’est pas une honte. C’est un phénomène normal. Il faut que vous trouviez ensuite l’aménagement pour mettre en valeur ce que vous aimez et vous offrir un confort satisfaisant et correspondant à votre mode de vie.

Canapé rose, House to Home
Canapé rose, Housetohome via Pinterest

Par exemple, vous avez vu plein de canapés blancs dans les magazines de déco alors ça vous dirait bien d’en avoir un aussi. Mais voilà, si vous avez un gros chien ou de petits enfants, ce n’est peut-être pas vraiment ce que vous voulez. Peut-être que vous voulez un canapé sympa mais pas trop salissant, ou peut-être que le vôtre vous plaît bien, en fait, même s’il n’est pas comme dans le magazine. Mais si vous changiez les tables autour du canapé, ou la lumière à côté, votre canapé vous semblerait peut-être plus séduisant.

Salon blanc, Country living via Pinterest
Salon blanc, Country living via Pinterest

Et puis ces meubles que vous avez, vous pourriez aussi les transformer pour qu’ils aillent mieux avec l’ambiance générale que vous recherchez dans votre pièce.

Commode transformée
Commode transformée

Dans la vraie vie, on ne remplace pas tous ses meubles parce qu’on décide de changer de déco. On modifie l’emplacement des meubles, en revanche. Et pour ça, le mieux est d’essayer. La configuration du salon a déjà été modifiée plusieurs fois depuis que nous nous sommes installés. Et je ne suis pas encore totalement satisfaite. C’est la même chose pour ce que vous voulez accrocher aux murs. Faites des essais avant de repeindre les murs. Si vous faites des trous, ce n’est pas grave, vous pourrez les boucher ensuite. Ce n’est que lorsque vous êtes satisfait de la disposition et vous vous êtes en mesure vous dire que vous la trouverez satisfaisante pour un moment que vous pouvez vous mettre à la peinture parce que vous en profiterez aussi pour boucher tous les trous.

Diversifiez vos sources d’inspiration

Internet regorge de possibilités pour trouver de l’inspiration en matière de déco. J’utilise beaucoup Pinterest et Houzz pour voir de jolies images. Ne vous cantonnez pas aux magazines de décoration parce que la ligne est généralement assez uniforme et ne permet pas d’avoir une grande variété d’options possibles. Regardez beaucoup d’exemples avant de vous décider et essayez de ne pas avoir trop d’a priori.

Enfilade des années 1950
Enfilade des années 50, Mydomaine via Pinterest

 

Entrée victorienne sur Modern Country Style
Entrée victorienne, Modern Country Style, via Pinterest

Chassez les bonnes affaires

On aimerait tous avoir suffisamment d’argent pour juste aller dans un magasin de déco qui nous plaît acheter tout ce qu’on aime. C’est sûr, c’est le rêve. Est-ce vraiment le cas, en fait ? N’y a-t-il pas quelque chose d’excitant dans le fait de rechercher la meilleure affaire possible pour maximiser son plaisir ?

Gamme Venise de Blanc d'Ivoire
Gamme Venise de Blanc d’Ivoire

C’est joli Blanc d’Ivoire, j’adore cette marque. Mais c’est totalement en dehors de mon budget. Donc je cherche des trucs d’occasion, dans les annonces, sur les vide-greniers ou dans les dépôts-vente. Je chasse les soldes aussi. Presque tous les magasins font des soldes. Même si vous n’avez pas le cœur de transformer des meubles, on fait de très bonnes affaires dans l’occasion en parfait état.

Nouvelle vie pour un vieux classeur

Pour le matériel, c’est exactement la même chose. Il existe 1001 manières de faire des économies sur le matériel. Entre le matériel d’occasion, les offres spéciales, les soldes, les ventes privées et le destockage… Il ne faut pas avoir peur des tarifs publics indiqués partout et être un peu flexible sur ce que vous cherchez. Pour la cuisine, la peinture a dû me coûter dans les 20 euros, entre des vieux restes que j’ai utilisés comme sous-couche et de la peinture que j’ai trouvée à un prix dérisoire parce que j’avais un éventail assez large de possibilités. Je suis très satisfaite du résultat.

Conclusion

La rénovation, ce n’est ni nécessairement très cher ni très difficile. L’essentiel est de se fixer des objectifs atteignables et d’être flexible sur les moyens et l’organisation. Peut-être que cette méthode ne conviendra pas à tout le monde, mais pour moi, ça marche plutôt bien. Evidemment, il y a toujours des moments de découragement mais cela ne dure généralement pas. N’oubliez pas de toujours demander des conseils et de l’aide (dans la mesure du raisonnable naturellement) à vos proches et à vos amis parce que plusieurs avis valent souvent mieux qu’un.

A ce week-end pour un billet sur les fenêtres !

joelle

 

 

 

 

 

 

 

Suivre le blog sur Bloglovin

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite.
N’hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux.
Bonne visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *