Rénover un meuble verni usé

Rénover un meuble verni usé : une armoire pour le salon video

Hello ! Vous vous souvenez du meuble de l’imprimante ? Je vous avais tout d’abord montré son organisation puis sa construction. J’avais également mentionné que le meuble de cuisine qui avait servi de base avait un petit frère. Eh bien figurez-vous que le voici. C’est un meuble en bois verni usé, qui n’était pas vraiment assorti au premier meuble de cuisine mais que nous avons acheté en même temps.

Meuble en bois verni usé avant rénovation

Eh bien je l’ai enfin rénové. Il faut bien dire qu’il en avait besoin. Je tiens avant tout à préciser que c’est un meuble qui le méritait. Il est en bois, même si c’est du contreplaqué par endroits, ce n’est pas du mélaminé. Il a, de surcroît, de jolies poignées et ferrures que je tenais à conserver et des moulures droites qui m’ont tout de suite plu.

Bouton de porte

Tiroirs du meuble en bois usé à rénover

Le pauvre était sale et avait pas mal traîné. Il avait servi comme meuble de rangement dans une cuisine d’été donc il n’avait pas vraiment été ménagé. Cependant, rien de tout cela n’était insurmontable.

Je vous montre ici une technique pour un meuble en bois verni usé, c’est-à-dire un meuble dont le vernis est déjà largement parti. C’est une technique différente de celle que je recommande pour un meuble dont le vernis est en bon état et que j’avais décrite au travers du buffet de ma salle à manger. On trouve énormément de ces meubles qui ont quelques dizaines d’années, soit sur Leboncoin soit dans les dépôts-vente, vides-greniers ou encore chez Emmaüs.

Le meuble en bois verni usé dans toute sa gloire d'origine

1. Le nettoyage de votre meuble en bois verni usé

Comme pour tous les projets de rénovation de meubles, la première phase est le nettoyage. C’est ici une étape cruciale. Comme pour le buffet, j’ai utilisé mon nettoyeur vapeur sans aucune pitié. J’ai également dépoussiéré l’intérieur et le dos.

L'armoire nettoyée au Kärcher à vapeur

Voyez, il ne reste vraiment plus grand chose du vernis.

Après le nettoyeur vapeur, quasiment plus de vernis

Si vous n’avez pas de nettoyeur vapeur, malgré mes recommandations appuyées, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes :

  • Cristaux de soude (attention à bien prendre des cristaux de soude et non pas de la lessive de soude diluée et peu efficace),
  • Liquide vaisselle avec côté grattoir de votre éponge (moins efficace mais si le vernis est suffisamment abîmé, ça peut suffire),
  • Ponceuse (eh oui, l’objectif de ma technique est de l’éviter mais en l’absence d’alternative…).

Lorsque le meuble est à peu près dans cet état, c’est-à-dire bien sec, vous pouvez passer à la suite.

Armoire nettoyée

2. Étapes intermédiaires

Pour ce projet particulier, je n’ai pas eu à boucher de trou parce que j’ai conservé les ferrures d’origine. La méthode est cependant la même que celle décrite dans le tuto consacré à le peinture d’un meuble dont le verni est en bon état. C’est aussi la méthode à employer si vous avez des trous dans le meuble. Je me rends compte qu’il manque quelques photos dans ce mode d’emploi parce que j’ai bouché quelques trous mineurs, dus, je pense, à des clous. Rien de bien tragique.

3. La peinture

L’avantage de rénover un vieux meuble en bois verni usé, le plus usé possible, c’est qu’il n’y a que très peu de temps de préparation. Une fois que vous avez nettoyé soigneusement et bouché les trous, vous pouvez peindre. Pour être sûrs, je vous recommande de passer une couche de peinture mate comme sous-couche mais ce n’est même pas indispensable. Passez un petit coup de papier de verre à grain fin après la première couche mais c’est vraiment une affaire de cinq minutes.

Le matériel est toujours le même : petit rouleau et pinceaux plats.

1606_27_console10

Voilà le résultat, dans la lumière rasante de la fin d’après-midi, le meuble encore dans l’atelier.

Meuble en bois verni usé rénové

Avant de poursuivre, je dois formuler une annonce : j’ai décidé de faire du ménage dans mes pots de peinture ! J’en ai beaucoup beaucoup trop ! Par voie de conséquence, j’ai pioché dans les pots de peinture que je n’étais pas très tentée d’utiliser pour réaliser la rénovation de ce meuble en bois verni. Mais pourquoi avoir acheté ces pots de peinture, me direz-vous ? Eh bien, je l’avoue, je suis une acheteuse compulsive de peinture. Pour certaines, ce sont les sacs à main et les chaussures, pour moi c’est la peinture ! Bon ok, ce sont aussi les sacs à main et les chaussures mais c’est un autre problème.

J’ai donc exhumé de mon stock ces deux pots de peinture trouvés en solderie : Dragon Fruit et Grain d’Orge de V33. Des couleurs totalement choquantes pour moi qui suis habituée au gris ou au beige ! Mais des peintures de qualité, évidemment.

Peintures V33 Dragon Fruit et Grain d'Orge

4. Réflexion annexes sur la peinture

Sortir ces pots de mon stock a présenté plusieurs avantages. Tout d’abord, et ce n’est déjà pas une mince affaire, cela permet de réduire ledit stock. Ensuite, cela me force à sortir un peu de ma zone de confort qui consiste essentiellement à utiliser différentes gammes de gris satinés.

En effet, ici, j’ai osé la peinture rose flashy brillante… mais seulement à l’intérieur !

Intérieur peint en Dragon Fruit de v33

Je sais, c’est fou. Pour tout vous dire, je trouve ça vraiment fun. Cela dit, je ne me sens vraiment pas d’utiliser cette peinture pour une finition visible. C’est trop tranchant. Et surtout, surtout, c’est extrêmement difficile à appliquer. Jamais je n’aurais cru qu’appliquer une peinture vernie de couleur vive pouvait être aussi difficile. Et c’est évidemment d’autant plus difficile que j’ai peint l’intérieur, avec des recoins partout. J’ai passé au moins trois couches de peinture. Quasiment tout le pot y est passé (bonne nouvelle !). Mais ce n’est toujours pas satisfaisant. J’ai eu beau faire des passes croisées au rouleau et faire des retouches au pinceau, rien n’y a fait. Ce n’est pas régulier. Heureusement que c’est à l’intérieur !

En revanche, la couleur Grain d’orge me ravit. C’est un genre de jaune léger, teinté de vert, que je trouve très frais et élégant. La peinture s’est appliquée très facilement, contrairement à Dragon fruit. Il a suffit de deux couches et de quelques retouches pour avoir un beau résultat lisse et satiné. Quel plaisir !

Donc bilan des courses : faites très attention si vous voulez utiliser une peinture brillante, c’est beaucoup plus difficile à manier qu’une peinture mate ou satinée.

5. L’ex-meuble en bois verni prêt pour une nouvelle vie

L’armoire est maintenant toute belle. J’ai un peu astiqué les ferrures pour qu’elles soient plus propres mais je ne voulais pas qu’elles aient l’air neuf donc je n’ai pas insisté (d’autant que c’est vraiment pénible d’astiquer).

Armoire peinte en Grain d'orge de V33

Autre vue de l'armoire rénovée

J’ai repeint cette petite armoire pour la mettre dans le salon vidéo qui me sert aussi pour le repassage. Je vais donc bientôt l’équiper pour accueillir tout mon matériel. La couleur de l’extérieur se marie très bien avec les rideaux et les appliques, j’en suis vraiment contente.

La petite armoire installée dans le salon vidéo

Voilà ! Vous êtes prêts pour attaquer vous-même la rénovation d’un vieux meuble en bois verni tout usé ? Ce n’est vraiment pas difficile ! Ce n’est même pas long.

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite un très bon week-end ! On se retrouve lundi en pleine forme. 😉

 

joelle

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou le faire lire à vos proches. Merci !

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
2 comments
  1. Mais tu l’as utilisée, la peinture grain d’orge, ou pas ? Et si oui, où ?

    1. Ah bah oui, c’est la couleur extérieure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *