5 choses que j’aurais aimé savoir avant de commencer le blogging

5 choses que j'aurais aimé savoir avant de commencer le blogging

Hello chers lecteurs ! pas de projet de rénovation aujourd’hui. En revanche, je réponds à une question qu’on se pose souvent quand on se met à tenir un blog : qu’aurais-je aimé savoir avant de m’y mettre ? Je vais donc me mettre à la place de quelqu’un qui débute le blogging, moi il y a quelques mois, en réalité, et donner quelques conseils.

1. Le blogging, ça prend du temps

Avant tout, je tiens à préciser que je m’attendais à ce que ça prenne du temps. Ce n’est pas une surprise. Mais je ne pensais pas que ça en prendrait autant. A vrai dire, je me voyais bien discuter chaque jour de décoration et voir ce que vous alliez en penser. Mais en réalité, écrire prend du temps, relire prendre du temps. Prendre les photos, aussi, prend beaucoup de temps. Rappelons que je parle de décoration et de rénovation donc l’aspect visuel est très important. Et surtout, entre toutes ces phases, il faut que les projets avancent. Sinon, de quoi vais-je parler ?

Je ne vous le cache pas, il y a bien des jours où je me dis que tenir le rythme de trois articles par semaine, c’est impossible. Pourtant, j’y arrive pour l’instant. Nous verrons à long terme si c’est vraiment tenable.

==> Prévoyez du temps !

La maison

2. Le blogging, c’est une question technique

On a tendance à penser que tenir un blog, c’est essentiellement écrire et publier des photos. Bon, c’est un peu plus compliqué que ça. Avant d’en arriver à publier des trucs cool, il faut créer le blog et cet aspect des choses, si on veut créer un site qui tienne debout, demande des compétences techniques. J’ai de la chance, j’ai des proches qui maîtrisent bien tout ça et j’ai pu compter sur eux pour l’hébergement et toutes ces questions. Mais j’ai dû passer beaucoup de temps à peaufiner l’apparence du blog avant de le mettre en ligne. Maintenant, je voudrais changer pas mal de choses sur le design du site, après plusieurs mois d’utilisation. Mais je suis vite dépassée techniquement et tout me prend un temps fou.

==> Essayez de comprendre comment tout cela fonctionne avant de vous y mettre.

3. Ecrire ne suffit pas, il faut être lu

Cela peut sembler basique mais c’est pourtant très vrai. Si l’on tient un blog, c’est pour être lu. Sinon, on peut tenir un petit carnet dans son bureau et ne pas s’embêter avec les deux points ci-dessus. Il faut donc trouver des moyens de faire connaître son travail. Et ce moyen, ce sont les réseaux sociaux. Je ne savais pas du tout à quel point ils peuvent être utiles. Lorsque j’ai commencé à utiliser Facebook autrement que juste en publiant mes articles sur mon profil personnel et sur la page Facebook du blog, mes articles ont subitement commencé à être lus. On parle d’une multiplication par 10 du nombre de vues sur mes articles tout de même certains jours. J’ai encore beaucoup de progrès à faire sur cet aspect, notamment sur Twitter et Instagram.

==> Maîtrisez les réseaux sociaux.

4. Tenir un blog, c’est addictif

L’objet de cette quatrième remarque est finalement assez proche de mon premier point. Vous allez voir. Lorsqu’on tient un blog, qu’on a des lecteurs réguliers, des interactions avec les autres et qu’on est content de ce qu’on fait, eh bien on a envie d’en faire toujours plus ! C’est à la fois un point positif et un point négatif. C’est premièrement un point positif parce que cela nous amène à nous dépasser et c’est toujours une bonne chose. Mais secondement, c’est un point aussi négatif dans la mesure où on ne peut pas tout faire. Les journées n’ont que 24 heures et on doit apprendre à se maîtriser. On doit aussi apprendre à s’organiser et ça, ce n’est pas si facile !

==> Etre organisé est essentiel.

5. Si on est dépassé, d’autres peuvent renseigner

C’est aussi un aspect des choses que j’ignorais totalement. Il existe une très forte communauté de soutien entre blogueurs. C’est une mine d’information pour ceux qui, comme moi, débutent. C’est un réservoir inépuisable d’idées, de conseils, d’inspiration mais aussi de soutien. En effet, on n’a pas toujours toute la motivation nécessaire pour tenir le rythme ou pour faire face aux difficultés techniques. Heureusement, le Café des blogueuses est là !

==> Ne pas hésiter à chercher de l’aide.

1607_05_jardin6

Conclusion

Le blogging n’est évidemment pas une pratique si ancienne qu’on puisse trouver un véritable guide et un mode d’emploi tout fait. On apprend sur le tas, on se trompe, on progresse, on se fait aider et on aide les autres. Le but ici est de partager de ce qu’on aime. En ce qui me concerne, ce que j’aime, c’est de retaper des meubles et rénover mon chez moi, l’aménager, l’embellir, au quotidien, par du bricolage et des trouvailles en tout genre. Mais rien de tout cela ne serait drôle si vous n’étiez pas là pour en discuter avec moi.

Je profite de cette occasion pour vous rediriger sur trois blogs que j’ai découverts récemment et que je trouve super intéressants :

 

joelle

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci !

Vous aimerez sûrement aussi ...

5 commentaires

  1. J’ai fait le saut en voyant la mention de mon blog! Merci <3

    Pour ce qui est du mode d'emploi, je blogue depuis près de 15 ans (ouf que je me sens vieille quand je dis ça) et les façons de faire changent toujours. Perso, je fais des tests et je fais mes propres règles. Il faut que ça soit agréable, parce que ça reste un loisir pour la majorité d'entre nous 😉

  2. Je suis d’accord avec toi le blog rend addictif. Au début, j’y consacrais tout mon temps sans être organisé mais maintenant j’essaye de m’organiser 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *