Fabriquer une tête de lit en lambris

Fabriquer en tête de lit en lambris

Vous l’attendiez depuis longtemps ! Le voici donc : le mode d’emploi pour réaliser une tête de lit en lambris comme celle de notre chambre. Avant tout, je tiens à émettre une petite réserve sur la qualité de mes photos. J’ai des excuses. Cette de tête a été réalisée il y a près de trois ans et j’ai pris plein de photos à l’époque parce que ça m’amusait. Je me suis bien moins appliquée que je ne le fais maintenant. Je ne savais pas vraiment utiliser mon appareil photo et certains clichés ont même été pris avec mon smartphone de l’époque. Soyez donc indulgents ! De plus, nous n’avions pas de plan super déterminé avant d’y aller. Le projet a évolué au fur et à mesure. J’ai cependant annoté mes photos pour que vous puissiez y voir plus clair. Allons-y !

Le matériel

Pour réaliser une tête de lit en lambris, il vous faut tout ceci. Les dimensions vont varier en fonction des dimensions de votre lit mais aussi de la hauteur souhaitée :

  • Deux bottes de lambris brut de 2m de long (nous avons conservé cette longueur),
  • Deux tasseaux,
  • Deux longueurs de cimaise à lambris (vendue en 2,40 m en général),
  • Deux longueurs de chambranle (vendu en 2,50 m en général),
  • De la peinture à votre goût,
  • Optionnel : prises de courant à monter dessus.

Lambris et tasseaux

Au départ, nous ne savions pas du tout comment nous allions faire le tour de la tête de lit. Nous nous sommes dit tranquillement que nous y réfléchirions après. Je n’ai donc aucune photo de tout le matériel.

Lambris en tasseaux déballés

Le montage du lambris

Nous avons donc commencé par monter le lambris sur les tasseaux que nous avons utilisés comme armature. Il est important de bien emboîter le lambris et de vérifier régulièrement que vos lames sont à peu près parallèles. Nous avons acheté du lambris le plus basique possible et il a fallu jouer un peu sur l’emboîtement par moment pour que l’ensemble reste de niveau. Nous avons simplement vissé les lames de lambris une par une sur les tasseaux.

Lambris vissé sur les tasseaux

Une fois cette procédure achevée, ce qu’on ne voit pas sur la photo est que nous avons rajouté un tasseaux central à l’arrière (vissé par derrière) pour rigidifier l’ensemble. Sous les bras poilus de Cédric, vous pouvez apercevoir les vis qui permettent de fixer l’ensemble.

Lambris monté

Les ornements moulurés de la tête de lit en lambris

On ne va pas se mentir, à ce stade, on a eu un peu de mal à progresser. Nous manquions un peu de temps et d’inspiration. Et de place… Bref, la tête de lit inachevée a été installée sur le balcon pour recevoir une première couche de peinture.

Première couche de peinture

Puis nous avons poursuivi avec le cadre. Nous avons acheté de la cimaise à lambris, tout simplement.

Pose de la cimaise à lambris

Elle a été simplement clouée. J’ai ensuite enduit les marques de clous pour qu’on ne les voit plus après la dernière couche de peinture.

Cimaise clouée

Nous avons coupé la cimaise avec une scie à onglet manuelle toute simple de ce type.

Cimaise coupée à la scie à onglet manuelle

Après cette étape, le problème était clair : on voyait toujours les vis du montage du lambris et comme elles dépassaient un peu, je ne pouvais pas les enduire. Nous avons donc ajouté une couche de moulure avec un simple chambranle cloué.

Ajout d'un chambranle pour masquer les têtes de vis

On avait enfin une tête de lit qui tenait debout !

Tête de lit achevée

Le bonus multimédia de la tête de lit en lambris

Mais tout cela ne nous suffisait pas ! En effet, en installant cette tête de lit, nous perdions les prises de courant astucieusement installées dans le mur au niveau des tables de chevet. Il fallait absolument y remédier ! Nous avons donc monté de chaque côté une double prise en faisant passer un câble invisible par derrière.

Tête de lit munie de prises de courant

Là, nous étions plutôt contents de nous. Esthétiquement, c’était exactement ce que nous voulions et l’ajout des prises de courant nous ravissait.

Notre ancienne chambre avec la tête de lit en lambris

Cependant, nous avons trouvé le moyen de faire encore mieux ! A une hauteur pratique pour y accéder depuis le lit, nous avons ajouté une paire de double-prise USB. Je sais, nous sommes de véritables geeks.

Ajout de prises USB

J’espère que ça vous aura donné envie de vous y mettre aussi parce que ce n’est fondamentalement pas très compliqué. Mais il vaut mieux avoir un peu de place pour procéder. Le salon et le balcon de notre ancien appartement, ce n’était pas l’idéal. On a un peu galéré

Notre chambre actuelle avec la tête de lit en lambris

On en fera sûrement une deuxième dans le même goût pour la chambre d’amis. En attendant, je poursuivrai mes conseils sur l’immobilier vendredi !

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Ma tête de lit vous a plu ? Partagez-la sur Pinterest avec cette photo !

Comment fabriquer une tête de lit en lambris | www.10mainstreet.fr

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
6 comments
  1. Excellente idée cette tête de lit, c’est simple et joli.
    J’aime beaucoup ce petit blog pétillant et frais, et les articles sont bien écrits…

    1. Merci ! Si ça peut vous inspirer, c’est super.

  2. Comment l’as-tu fixée au mur ?

    1. Elle est juste posée au sol en fait. Elle est maintenue en place par le cadre de lit. Il faudrait qu’on réfléchisse à un moyen de la fixer mais ce n’est pas franchement indispensable.

  3. J’adore ! Malheureusement pas assez de place dans l’appart pour le faire ?

    1. Je ne vais pas te mentir, ça a été galère à faire dans un appartement de 60m². On a mis longtemps parce qu’à chaque fois, il fallait déplacer la moitié de l’appart pour pouvoir faire avancer le truc. Mais au final, ça valait le coup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *