Pourquoi repeindre des meubles ?

Pourquoi repeindre des meubles ?

Vous le savez, j’aime repeindre des meubles. Vous en avez déjà vu pas mal sur le blog et j’en ai encore d’autres que je n’ai même pas photographiés. Cependant, repeindre des meubles ne va pas de soi. Je ne suis pas une fervente défenseuse de la peinture à tout prix. Discutons-en.

Sauver un meuble condamné

C’est ici, à mon avis, la première raison qui doive vous motiver pour repeindre un meuble. Vous récupérez/achetez/trouvez un meuble quelconque. Malheureusement, celui-ci n’est pas en bon état. Dans ce cas, il n’est pas toujours possible de procéder à des réparations économiques invisibles. Le plus logique est alors de le peindre pour que les rénovations, solides, entendons-nous bien, soient masquées. En effet, certains meubles sont trop modestes pour justifier un travail très fin d’ébéniste. Pour autant, les jeter serait regrettable.

C’était par exemple le cas de la commode de la salle de bain. Elle était en état moyen, nécessitait d’être recollée partout et enduite en de nombreux endroits. Elle était jolie mais pas d’assez belle qualité pour justifier une restauration complète du placage.

Commode de la salle de bain

Détail de la commode

C’était aussi le cas du guéridon art-déco que j’ai transformé avec de vieilles partitions. Rappelez-vous, c’est le premier meuble que j’ai retapé !

Guéridon art-déco : le patient zéro

Repeindre des meubles pour leur donner de la valeur

Certains meubles ne présentent tout simplement aucune valeur. C’est comme ça. Il en existe des tonnes identiques, personne n’en veut particulièrement. Ils ne valent rien. Pour autant, ils ne sont pas de mauvaise qualité. Ils représentent donc une belle base pour votre créativité. Repeindre des meubles sans valeur vous permet de laisser libre cours à votre imagination et votre talent. C’est alors vous qui conférez de la valeur à la pièce en lui consacrant votre temps et votre talent.

C’est notamment le cas de tout le mobilier Louis XV rustique des années 1940 à 1970. On en trouve facilement d’occasion. C’est très démodé et ça ne vaut absolument rien. Emmaüs vous en vend plein pour des prix dérisoires.

Je vous donne un exemple concret avec la table de chevet que j’ai repeinte au spray. J’ai valorisé ce meuble sans aucune valeur en le transformant à la peinture, à la feuille d’or, au papier peint… J’ai opéré un travail modeste d’artisan.

Table de chevet peinte au spray Novasol Pinty, avant et après

Tiroir tapissé au papier peint Laura Ashley

Dans le même ordre d’idée, juste après le guéridon, j’avais repeint une table bureau qui trône encore aujourd’hui dans notre salon.

La table amoureusement retapée

Repeindre des meubles pour les remettre à la mode

Le dernier cas dans lequel je trouve tout à fait justifié de repeindre un meuble est le cas d’un meuble démodé. Ce n’est pas tout à fait la même chose que le cas ci-dessus parce que certains de ces meubles peuvent présenter de la valeur intrinsèque par leur qualité de fabrication ou l’originalité de leur design. Mais simplement, ce n’est plus supportable de les avoir chez soi aujourd’hui.

C’est avec cette idée que j’ai retapé l’enfilade des années 1950. Il ne s’agissait pas ici d’un modeste chevet des années 70 mais bien d’un beau meuble de grande qualité. Cependant, comment aujourd’hui assumer d’avoir ça dans son salon ? J’ai donc choisi de le relifter sans lui retirer tout son caractère.

Buffet fifties rénové

C’était aussi le cas du guéridon art-déco que les parents de Cédric nous ont offert. Un très beau meuble mais vraiment trop démodé. Repeint, il est parti pour une nouvelle vie !

Guéridon des années 1940 transformé en bout de canapé très chic

Dans certains cas, repeindre des meubles n’est pas une bonne idée

Je ne suis cependant pas une adepte de la peinture à tout prix. Je choisis sciemment des meubles à repeindre parce que j’aime ça. J’aime le processus de valoriser une pièce qui n’a pas de valeur. Je trouve que c’est gratifiant. Toutefois, certaines pièces se suffisent dans leur état d’origine et les transformer représenterait une véritable destruction.

Par exemple, il y a quelques mois, j’ai acheté une chauffeuse 1900 de style Napoléon 3 sur un vide-grenier. Pour un moment, j’ai sérieusement envisagé de la repeindre. J’en ai même parlé sur Instagram. Puis je suis rapidement revenue à la raison. Pourquoi dénaturer ce joli meuble dans un état parfait ? Je vais naturellement conserver ma chauffeuse en l’état.

C’est dans la même perspective que je rénoverai également les chaises que j’ai achetées au dépôt-vente du Moulin de la mie, dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois. Elles sont très jolies, en parfait état et caractéristiques du style de leur époque. Elles ne seront donc pas peintes. C’est évidemment la même chose pour le joli miroir doré qui a été installé depuis dans la chambre d’ami.

1606_19_shop14

chaises achetées au Moulin de la mie

De même, si vous avez une belle commode ancienne en acajou, vous ne devriez pas être tenté de la repeindre. Cela représenterait une perte de valeur pour le meuble et ce n’est pas une attitude acceptable.

Conclusion

Repeindre des meubles est un processus qui doit donner de la valeur. Je pense sincèrement qu’il faut garder ce principe à l’esprit. Si le processus de transformation a pour résultat de retirer de la valeur à une belle pièce de mobilier, il n’a aucun sens. En revanche, laisser libre cours à son imagination et sa créativité pour sauver des pièces condamnées ou donner de la valeur à ce qui n’en présente aucune est une noble tâche. Je vous engage vivement à dénicher des meubles sans valeur et à vous amuser à les transformer à votre goût. A vos pinceaux chers lecteurs !

 

 

joelle

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci !

Vous aimerez sûrement aussi ...

8 commentaires

  1. joli post. Je ss tt à fait d’accord avec toi. En ce moment je prépare mes cartons pour le déménagement et je t’avoue que j’avais fait une super longue liste de choses à repeindre en blanc ( comme une sorte de base en faite) afin que ca aille avec nos nouveaux meubles mais tout comme toi après mûrr réflexion plus de la moitié ne passera pas aux pinceaux. Ils seront bien plus jolis dans leur état actuel. Comme quoi avec le temps on apprends à gérer son addiction à vouloir tout transformer 😉
    bonne journée et à très bientôt

    1. Oui c’est tout à fait ça. Quand on commence, on a envie de tout transformer, tout personnaliser, tout améliorer. Puis on se rend compte petit à petit que certaines choses ne le nécessitent pas vraiment et on y réfléchit à deux fois.

  2. Tu as fait un sacré boulot! J’aimerai bien être capable de retaper des meubles aussi bien que toi. Je suis complètement d’accord, si on peut repeindre plutôt que jeter, il ne faut pas hésiter.
    Gros bisous à toi!

    1. Pour savoir retaper des meubles, le mieux est de s’y mettre ! La première fois que j’ai repeint un meuble, je n’avais aucune idée de ce qu’il fallait faire. J’ai totalement improvisé. On ne trouvait pas autant de blogs sur le sujet que maintenant en plus.
      N’hésite pas à t’y mettre !

  3. J’ai moi même repeins des meubles en bois en blanc et clairement… ça claque ! Je trouve ça cool de pouvoir leur redonner une deuxième vie j’avais un peu de mal à m’en séparer… tu as fait du beau boulot en tout cas !
    Bise!

    1. Ahah ! c’est sûr que c’est du boulot tout ça ! J’ai commencé à retaper un meuble pour mes parents, assez gros… ça prend du temps, de l’espace, du matériel… Il faut connaître ses priorités, en bref. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *