Disparition de la pièce de la honte : la buanderie

Aujourd’hui, je vais vous parler de la pièce la honte : la buanderie ! Vous ne l’avez pas vue dans la visite initiale de la maison ni dans celle un an après. C’est normal, c’était une horreur. A vrai dire, je la détestais tellement que je ne l’ai vraiment jamais prise en photo. En rédigeant cet article, je me suis rendue compte que je ne pouvais même pas vous faire un article comme d’habitude avec un avant-après qui permet de bien apprécier le boulot effectué ! En effet, j’étais tellement contente d’attaquer le lifting que j’ai sauté cette étape… Et puis quelques jours plus tard, j’ai retrouvé des photos mal rangées ! Je sais…

La situation initiale

J’avais commencé par vous décrire la situation initiale. La buanderie ne se trouve pas tout à fait dans la maison. En effet, elle se trouve dans le prolongement du garage qui se trouve à gauche de la maison.

Si bien que pour y accéder, il faut soit emprunter la porte du garage, soit celle qui se trouve dans la salle à manger, à droite du buffet repeint en gris.

Salle à manger

Elle est entièrement vêtue de lambris. Elle était terriblement sale et je ne savais pas du tout comment l’attaquer. Inutile de dire donc que les opérations chargement/déchargement de la machine à laver étaient réduites au strict nécessaire et je ne me servais pas trop de l’espace de stockage. On avait bien mis une étagère mais je renâclais vraiment à y accéder.

Le point décisif a été l’arrivée d’un congélateur à ranger probablement dans cet espace ! Si vous vous souvenez du nouvel appartement de mes parents, on aperçoit dans la cuisine un appareil qui semble être un réfrigérateur. En fait, ce n’est pas du tout le cas ! Les anciens propriétaires sont partis en laissant un congélateur (quasiment neuf !) qui n’était d’aucune utilité à mes parents qui ont un grand frigo combiné qui leur suffit largement. Ils nous ont donc offert généreusement l’appareil.

La cuisine de mes parents

Vous savez que nous avons déjà un grand frigo américain. Cependant, j’ai toujours eu envie d’avoir un congélateur supplémentaire ! Vous savez bien que le frigo, ce n’est jamais assez grand… Et un beau cadeau comme ça, on ne le refuse pas !

Notre réfrigérateur américain

Et donc voici les fameuses photos de la buanderie dans son état d’origine. Sweet, non ?!

La très belle buanderie dans son état d'origine

Autre vue de la buanderie

Le lifting de la buanderie

>> Murs et plafond

On a donc attaqué de pied ferme cette horrible buanderie en peignant tout ce lambris démodé en blanc, tout simplement !

Peinture du lambris de la buanderie en blanc

Mais s’il y a bien une chose que j’ai apprise avec les premières tentatives sur le lambris, c’est que c’est assez pénible. Or, dans cette perspective, nous avions fait l’acquisition par Amazon d’un super appareil, il y a déjà un moment : un pistolet à peinture ! Il traînait dans la cave depuis des mois. C’était l’occasion rêvée de le mettre à contribution.

Pistolet à peinture Bosch

Evidemment, il est impossible de le photographier en usage. Ca projette vraiment de la peinture partout ! C’est la raison pour laquelle il est important de se protéger, même si on utilise de la peinture acrylique. Un masque, des lunettes et des gants sont indispensables. Autrement, c’est super efficace ! Je suis vraiment contente d’avoir effectué ce test sur la buanderie avant d’attaquer la salle de bain et le plafond de l’étage. Ca nécessite un peu de pratique et les premières zones que j’ai attaquées ne sont pas parfaitement régulières.

Lambris peint au pistolet à peinture

Cependant, au fur et à mesure de l’avancement des opérations, ma pratique s’est améliorée. J’ai terminé par des retouches au rouleau et au pinceau. Cela me semble vraiment satisfaisant, au moins pour la buanderie !Murs et plafond de la buanderie peints

Mais ensuite, nous avons vraiment trouvé que le sol laissait à désirer…

>> Sol

Nous avons donc décidé de l’améliorer à peu de frais ! En effet, nous l’avons simplement peint ! Avant cela, nous l’avons très soigneusement nettoyé avec du savon noir et un balais brosse. Malgré le premier nettoyage, il y avait encore pas mal de crasse et de restes de peinture plus ou moins décollés.

Sol de la buanderie nettoyé

Puis nous avons simplement passé deux couches de peinture à sol V33 au rouleau. Je vous avoue que le choix de la couleur a été vite vu : j’ai pris ce que j’avais en stock ! J’avais dû trouver cette peinture dans une solderie il y a bien longtemps. Comme il n’y en avait pas assez, j’ai utilisé un reste de peinture blanche de la même gamme et j’ai tout mélangé gaiement. Cela me donne un sol taupe un peu rosé qui, certes, n’est pas parfait. Néanmoins, il est 1000 fois mieux que ce qu’on avait auparavant ! Le sol n’étant pas plan, pour le carreler, un ragréage sera nécessaire. Ce n’est pas vraiment la priorité immédiate. Ce que je voulais, c’était quelque chose de propre !

Sol de la buanderie repeint

Subsidiairement, j’ai évidemment repeint la porte par la même occasion, toujours avec la Dulux monocouche extérieure en blanc cassé.

Porte repeinte

Porte repeinte face intérieure

Le résultat provisoire

Je vous présente donc ma buanderie telle qu’elle est aujourd’hui ! C’est enfin une pièce dans laquelle il est agréable de se rendre. Elle est mille fois plus lumineuse et, surtout, elle est propre !

La buanderie liftée

 

Dans l’immédiat, nous y avons installé une étagère que j’ai customisée avec de la peinture et du papier décoratif pour la rendre plus chic. Je vous en reparlerai si ça vous intéresse.

Etagère customisée

L'étagère customisée de la buanderie

Le congélateur ne va pas rester dans cette position. En fait, nous réfléchissons finalement à l’installer dans le garage plutôt que la buanderie.

Résultat provisoire dans la buanderie

Perspectives pour la buanderie

Cette organisation est provisoire. En effet, nous sommes encore loin des buanderies de rêve que je partage parfois sur Facebook ou Pinterest.

Dans un second temps, je voudrais vraiment optimiser cet espace pour en faire quelque chose de bien plus pratique. L’étagère n’a pas vocation à rester ici. En pratique, je voudrais installer une rangée de placards de cuisine, au moins bas, pour y entreposer des produits d’entretien et du matériel qui sert dans la maison et qu’il est bien plus facile d’avoir sous la main que dans l’atelier. Je rêve aussi d’un grand évier mais là, c’est peut-être plus lointain dans la mesure où les travaux de plomberie à effectuer seront complexes.

Situation intermédiaire dans la buanderie

Pour améliorer l’esthétique du sol, je voudrais aussi mettre un tapis dans cette buanderie. J’envisage quelque chose dans le même genre que celui que j’ai mis dans la cuisine.

Tapis de la cuisine

Voilà pour la première phase de la buanderie qui m’a donné énormément de satisfaction ! Et vous, avez-vous un coin de la honte chez vous ?

Bon week-end et à lundi !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Ma buanderie vous a plu ? Partagez-la sur Pinterest avec cette photo !

 

Début de rénovation dans la buanderie | www.10mainstreet.fr

 

 

Cet article contient des liens affiliés

Vous aimerez sûrement aussi ...

11 commentaires

  1. C’est fou comment tu arrive à refaire une pièce de font en comble. Moi j’y serais jamais arrivé. Bisous, Audrey.

    1. Suffit de s’y mettre ! Il nous a fallu plus d’un an pour commencer…
      Mais attends qu’on l’aménage correctement ! Ça va être super sympa et fonctionnel avec de beaux placards. Et ça tombe bien, je pense avoir trouvé ce qu’il nous faut. À suivre… 😉

  2. Et bien en attendant, elle est bien propre. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une buanderie, je la trouve super! 😉

    1. Merci ! C’est vrai que c’est une chance et je compte bien la mettre à profit au mieux ! Ça change par rapport au cauchemar de la machine dans un placard, ce qu’on avait dans notre précédent appart. Du coup, impossible de caler la maudite machine qu’on n’avait même pas la place d’installer droite. Elle était en biais, occupant 2 fois plus d’espace que ce qu’il aurait fallu. Du coup, à force de se balader dans le placard, un pied a été sévèrement endommagé alors que la machine était quasiment neuve ! Vraiment, oui, quel soulagement d’avoir un espace pareil !

  3. c’est bien mieux ainsi ! tout comme toi j’ai peint un mur en lambris en blanc, ça le fait …l’idée du tapis va finir le tout, avoir la maison idéale est impossible, il y a toujours des choses à améliorer, d’autres qui ne peuvent pas l’être, et des goûts qui changent, mais cette pièce est vraiment un plus dans une maison, la mienne est encore plus petite mais bien utile, j’ai mis en colonne la m.a..l et le sèche linge pour gagner de la place, par contre l’étagère provisoire est toujours là…depuis 20 ans ! et l’accès extérieur un vrai plus également

    1. Ahah la nôtre ne va pas rester pendant 20 ans parce qu’on a déjà trouvé les placards de cuisine à mettre à la place (évidemment d’okkaz). Ils ne sont pas encore dispo mais ça ne devrait pas tarder.
      Ce ne serait pas drôle s’il n’y avait plus rien à faire. Cela dit, certains jours, on aimerait qu’il y en ait un tout petit peu moins. Mais ça va, on gère !

  4. meme pour faire des taches pas tres agreables c est quand meme plaisant de les efffectuer
    dans un lieu agreable bon week end

    1. Et j’aime bien l’idée d’embellir même les endroits que je suis la seule à voir ! C’est comme l’intérieur des placards, par exemple !
      Bon week-end à vous aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *