Le luminaire de la zone comptoir

Cuisine phase 3.1 : le luminaire de la zone comptoir

Commençons cette revue de détail de la phase 3 de la rénovation de la cuisine par le luminaire de la zone comptoir. Son installation nous a énormément apporté en termes de confort mais aussi en termes esthétiques. Nous avons beaucoup hésité sur la marche à suivre pour son installation définitive, si bien qu’il est longtemps resté suspendu avec les fils qui dépassaient de partout. Mais récemment, Cédric a décidé de prendre les choses en main. Ou plutôt, de prendre le lambris en main ! Voyons cela.

La situation de départ

Comme vous vous souvenez, lors de la phase 1, Cédric et son père ont éradiqué le panneau qui pendouillait au-dessus du comptoir.

La zone comptoir avant

Ce fut un gros travail.

Suppression du panneau

Je voulais depuis le début conserver cette magnifique moulure au plafond. En effet, les luminaires de la salle à manger et de la cuisine étaient insuffisants pour éclairer cette zone. Je planifiais déjà le luminaire de la zone comptoir ! Même si c’était encore flou dans mon esprit…

Rénovation de la cuisine : phase 1

A ce stade, le panneau avait disparu mais ce qui en restait n’était pas parfaitement plan et lisse. Franchement, si nous n’avions pas été aussi perfectionnistes, cela aurait pu aller, au moins sur le côté de l’ex-panneau. Mais Cédric voulait faire mieux ! Il a donc décidé d’avoir recours à des lames de lambris qui restaient de la tête de lit pour recouvrir ce qui restait du panneau !

L’habillage en lambris

Cédric s’est donc installé avec ses lames de lambris et son matériel dans l’atelier pour découper tout cela à la bonne dimension à l’aide d’un rail. Il a même fallu mettre deux rails bout à bout pour que la longueur soit suffisante !

Deux rails bout à bout

Pour pouvoir redécouper le lambris à la scie plongeante DeWalt. Un outil bien merveilleux !

Découpe du lambris à la scie plongeante

Puis, pour obtenir un bel angle droit aux extrémités, il a utilisé une petite équerre qui se monte sur le rail. Je sais, ça en fait du matériel !

Découpe de l'angle droit

Préalablement à cet habillage, Cédric avait découpé à la défonceuse un conduit pour le fil électrique. Au plafond, c’était un vrai plaisir, je peux vous le dire ! L’ensemble était resté ainsi pendant des mois avant de passer à l’habillage.Conduit pour le fil électrique

Après avoir découpé des trous pour la sortie des fils, il a fixé le lambris sous la moulure en la clouant !

Fixation du lambris

Et en vissant le support du luminaire.

Support du luminaire vissé

Puis il a reproduit l’opération sur le côté.

Lambris posé

Et moi j’ai peint l’ensemble avec la même peinture V33 Terre cendrée que j’avais utilisée pour la cuisine. Cependant, vous voyez ici que l’angle n’allait pas : impossible de camoufler les fils !

Angle à habiller

Camouflage des fils et habillage de l’angle

Figurez-vous que j’avais la solution ! Dans cette perspective, l’été dernier, j’avais acheté de vieilles équerres sur eBay !

Vieilles équerres

On en a donc mis une à contribution pour la finition de cet espace ! Mais il a bien évidemment fallu la modifier. Cédric l’a découpée dans l’angle pour pouvoir faire passer le fil. Il tout d’abord scié deux tranchées.

Tranchées sciées dans l'équerre

Puis il a retiré le centre au ciseau à bois.

Retrait du centre au ciseau à bois

Equerre prête à être posée

Et il a cloué l’équerre en place !

Equerre clouée en place

Et moi j’ai effectué les finitions à la peinture.

Le choix du luminaire de la zone comptoir

Comme vous avez déjà pu l’apercevoir, nous avons choisi un luminaire qui tranche assez fort avec ce que vous avez l’habitude de voir sur le blog ! En effet, nous étions à la recherche d’un luminaire résolument moderne qui fournisse une lumière efficace et qui présente la particularité d’avoir une fixation rectangulaire. En effet, impossible d’adapter sur la moulure une fixation de type rosace ! Nous avons beaucoup hésité et visité de nombreux magasins. Les prix pour ce type de luminaires étaient astronomiques mais en ligne, nous avons pu trouver notre bonheur à un prix acceptable. Malheureusement, le produit est déjà épuisé. Cependant, j’ai trouvé sur Amazon un produit Philips qui ressemble beaucoup (et qui en plus est moins cher !).

Luminaire Philips

Je voudrais prendre un instant pour justifier ce choix. La lumière dans la cuisine est un aspect très important. En effet, c’est une pièce qui, malgré ses qualités esthétiques, restent éminemment utilitaire. Il est donc essentiel de voir ce qu’on y fait. Je tenais donc à disposer d’une source de lumière assez vive, et d’une couleur naturelle. Je vous ai déjà expliqué que nous sommes totalement passés aux ampoules à LED. Il n’était donc pas question d’avoir une lumière jaunâtre ! Le luminaire de la zone comptoir remplit parfaitement son office. Il est finalement extrêmement discret. Lorsqu’il est éteint, on le voit à peine. Mais allumé, il est redoutablement efficace !

 

Luminaire de la zone comptoir installé

Le résultat

Et voilà ! A la place de cet horrible panneau sur lequel nous nous sommes tous cogné, nous avons maintenant un magnifique luminaire LED très agréable. Le tout s’intègre parfaitement dans l’environnement et on se souvient à peine de comment c’était avant !

Le luminaire de la zone comptoir

J’entends bien que l’installation de ce luminaire de la zone comptoir est une opération que nous n’aurez pas nécessairement à reproduire. Cependant, il a fallu de l’astuce pour la réaliser et je me dis que cela peut vous donner des idées. En tout état de cause, le choix du luminaire lui-même est une décision que je vous recommande sans hésiter !

A vendredi pour le plan de travail en bambou !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

L’installation du luminaire de la zone comptoir vous a plu ? Partagez-la sur Pinterest avec cette photo !

Cuisine 3.1 : le luminaire de la zone comptoir | www.10mainstreet.fr

Cet article a été écrit en partenariat avec Aglaia qui m’a fourni gracieusement une lampe décorative et contient des liens affiliés.

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite.
N’hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux.
Bonne visite !

4 comments
  1. très astucieux, avec l’équerre en bois, une finition superbe! bravo!

  2. Je me joinsau commentaire précédent : tres astucieuse solution l’équerre et anticipée. Bravo également à Cedric pour la mise en œuvre et à vous deux pour le résultat final. Personnellement j’aime beaucoup le mélange « classique /ancien » revisité et le luminaire carrément contemporain. Belle réussite. Cdt

    1. Merci ! Vraiment, de tout ce que nous avons fait dans la cuisine, je trouve que c’est ce qui est le plus réussi. Je ne me lasse pas de le regarder tous les jours. C’est tellement loin de ce que c’était à l’origine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *