Rénovation de deux modestes pots de fleurs en bois

Ces pots de fleurs en bois traînaient depuis vraiment trop longtemps, l’un sous l’escalier et l’autre au milieu de l’atelier. J’ai donc pris le taureau par les cornes et j’ai décidé de les retaper ! Il faut dire que les objets en bois prévus pour l’extérieur sont tout de même plus longs à rénover que ceux qui ne subissent pas les assauts des intempéries de la région parisienne. Je vous explique donc comment j’ai procédé !

 

Le point de départ : des pots de fleurs en bois en état moyen

J’avais donc ces deux pots de fleurs en bois très rustiques à retaper.Modestes pots de fleurs en bois à retaper

Le pot carré a été trouvé sur un vide-grenier il y a plusieurs années. Oui, vous avez bien lu. Il traîne sans être utilisé depuis des années. Dommage tout de même, non ?

Pot de fleur carré en bois

Il est malheureusement en état très moyen. Il a beaucoup souffert à l’intérieur parce que la terre a été jetée dedans sans aucune protection. Et la finition était très abîmée.

Intérieur du pot carré très abîmé

En revanche, la jardinière, joli cadeau de la maman de Cédric, était en bon état. Elle avait juste besoin d’un rafraîchissement !

Jardinière en bois

Ne laissez pas de côté des bacs à plantes rustiques qu’on trouve facilement sur les vide-greniers ou dans les dépôts-vente ! Vous allez voir qu’ils peuvent être très jolis.

La préparation

Pour du bois qui doit aller à l’extérieur, la préparation est vraiment importante. J’ai donc nettoyé aussi bien que possible ces pots de fleurs en bois. Je les ai tout d’abord passés au nettoyeur vapeur pour ramollir ce qui restait de lasure et en retirer autant que possible.Passage du nettoyeur vapeur

Puis j’ai poncé ce qui voulait bien partir à l’aide de mon gant de ponçage.

Après passage du papier de verre

Je n’ai pas retiré absolument toute la finition mais en tout cas, tout ce qui ne tenait pas.

Bac à plante carré poncé

Puis j’ai attaqué la peinture !

La peinture

L’étape de la peinture a été ici plus longue que d’habitude parce que j’ai évidemment utilisé de la peinture à l’huile. En effet, aucune peinture acrylique ne tiendra durablement sur des pots de fleurs en bois qui restent dehors. Et comme je n’avais pas vraiment l’intention de les repeindre tous les ans, j’ai sorti les grands moyens ! Bon, tout est relatif puisque j’ai simplement utilisé une peinture à l’huile pour l’extérieur trouvée chez Aldi ! Donc un produit vraiment pas cher. C’est une peinture antirouille donc c’est mieux pour les vis et autres détails métalliques. Mais j’aurais pu le faire avec une peinture à l’huile sans l’additif antirouille puisque vraiment, l’essentiel est en bois.

Peinture à l'huile Aldi

Pour faire bonne mesure, j’ai passé trois couches de cette peinture au pinceau, dessus, dessous et dedans. C’est un vrai plaisir parce que la peinture à l’huile est en fait très agréable à passer. Contrairement à la peinture à l’eau, elle est auto-nivelante, légèrement garnissante et coule très peu.

Bacs repeints

Pour utiliser ce type de peinture, je tiens tout de même à vous alerter sur les précautions à prendre :

  • Porter des vêtements qui ne craignent rien,
  • Utiliser des gants,
  • Protéger le sol,
  • Bien isoler son pinceau entre les couches et le nettoyer ensuite soigneusement au white-spirit.

Moyennant quoi, vous aurez un beau résultat durable !

Bacs en bois retapés

Le résultat : de jolis pots de fleurs en bois très chic !

J’ai choisi de faire de ces pots des cache-pots. En effet, j’ai déposé des pots en plastique à l’intérieur.

Bacs en bois transformés en cache-pots

Cependant, si le pot est en bon état, vous pouvez aussi agrafer du géotextile à l’intérieur et mettre la terre directement dedans. Comme je n’avais pas envie d’acheter 50m de géotextile et que le bac carré est vraiment abîmé à l’intérieur, j’ai laissé cette option de côté.

Bacs à fleurs retapés

J’ai mis de jolis géraniums roses dans la jardinière.

Jardinière de géraniums

Que j’ai installée au bout du « parterre » de droite devant la maison. Il est un peu fou mais je trouve que la jardinière va plutôt bien au milieu de la menthe et délimite finalement assez bien l’espace.

Jardinière repeinte in-situ

Quant au pot carré, je l’ai installé tout à fait de l’autre côté. J’en profite pour tenter un sauvetage de ma célosie plumeuse que j’aurais dû rempoter il y a déjà bien longtemps !

Bac en bois garni de célosie plumeuse

Bac carré en situation

Ca valait le coup de les sauver ces pots de fleurs en bois, non ?

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

La rénovation de mes pots de fleurs en bois vous a plu ?
Partagez-la sur Pinterest avec cette photo !

Rénovation de deux modestes pots de fleurs en bois

Cet article contient des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *