Premières impressions de Vancouver

Impressions de Vancouver et quelques conseils

Je n’en ai pas parlé sur les réseaux sociaux mais la semaine dernière, je suis allée à Vancouver ! Vous le savez, j’aime beaucoup l’Amérique du Nord et j’adore y découvrir des lieux que je ne connais pas encore. Puisque vous êtes nombreux à être en vacances en ce moment, je vous propose de partager avec vous mes impressions de Vancouver. C’était la première fois que j’allais aussi loin à l’ouest, que ce soit aux Etats-Unis ou au Canada. J’ai vu le Pacifique pour la première fois ! Nous n’avons pas vu que Vancouver à proprement parler mais comme mes impressions de Vancouver sont assez spécifiques et différentes du reste du séjour, je vous propose un article à part.

Vous pouvez aussi consulter en lien :

Préalables aux impressions de Vancouver

Caractéristiques de la ville

Vancouver est situé à l’extrême ouest du Canada, dans la province de Colombie britannique. Cette région bénéficie de particularités climatiques uniques au Canada. En effet, il y fait bien moins froid l’hiver que dans les autres provinces mais aussi bien moins chaud l’été. Cependant, il faut savoir que le temps est aussi très pluvieux ! Visiblement, nous avons eu une chance extraordinaire parce que nous avons bénéficié d’un temps radieux ! Pour preuve, l’université propose des distributeurs à parapluies !!

Distributeurs à parapluies à l'UBC

Autrement, Vancouver est une ville super moderne avec très peu de traces du passé. Le centre-ville est très restreint et très dense avec beaucoup de tours très hautes, y compris d’habitation. Le reste de la ville se caractérise par une urbanisation plus diffuse et plus agréable. Cependant, l’ensemble est parsemé d’espaces verts, les jardins sont très fleuris et les rues bordées de beaux arbres.

Arrivée sur Downtown Vancouver depuis le Granville street bridge

En bordure du Pacifique et de superbes massifs montagneux, la ville offre des possibilités de loisirs extrêmement vastes !

Wreck beach à Vancouver

Précautions à prendre pour s’y rendre

La première précaution à prendre pour se rendre à Vancouver est évidemment de se préparer au long vol. En effet, il faut compter 10h de vol depuis Paris vers Vancouver et 9h dans l’autre sens. C’est long ! Mais fort heureusement, Air France propose maintenant un vol direct. Et puis sans faire de chauvinisme, un vol Air France reste bien plus agréable qu’avec la plupart des autres compagnies ! Eh oui, l’air de rien, les repas sont généralement comestibles et les boissons servies sur les longs courrier font honneur à la culture gastronomique française ! Champagne (le Heidsieck Monopole servi actuellement est très convenable, snobisme assumé), vin rouge ou blanc, et digestif ! Et bien sûr, Perrier à gogo.

Liqueur de poire servie sur les vols Air France long courrier

Ensuite, je vous déconseille de faire ce que nous faisons d’habitude et que nous avons eu la très mauvaise idée de reproduire cette fois-ci. Ne laissez pas de place à l’improvisation pour les chambres d’hôtel ! Réservez tout avant de partir et le plus tôt possible ! En effet, aussi incroyable soit-il pour une ville olympique, les capacités hôtelières de Vancouver sont ridiculement faibles. Se retrouver sans rien ou devoir payer plusieurs centaines de dollars pour une chambre très moyenne est un risque réel. Ne le négligez pas, croyez-moi. N’hésitez pas non plus à avoir recours à des formes d’hébergement alternatives, vu les tarifs prohibitifs des hôtels.

Impressions de Vancouver en général : ce que j’ai aimé

Ce qui m’a le plus plu à Vancouver, c’est la nature foisonnante ! Tous les jardins sont hyper fleuris. Il y a des hortensias partout, c’est magnifique !

Hortensia dans une rue de Vancouver

Et si ça ne suffit pas, il y a toujours le Stanley Park absolument magnifique et tout près du centre ville.

Downtown Vancouver depuis le Stanley Park

Arbres du Stanley Park

Je vous recommande aussi les jardins et musées de la fac (University of British Columbia, UBC) : le jardin botanique, le jardin japonais, le jardin de roses et le musée d’anthropologie. Je vous prépare d’ailleurs un article spécifique sur les jardins à ne pas manquer dans la région parce que j’en ai visité vraiment beaucoup.

jardin botanique de l'UBC

Jardin japonais de l'UBC

Le campus lui-même est d’ailleurs super sympa et vaut la visite !

Résidence sur le campus de l'UBC

Vous y verrez même de jolis potagers surélevés !

potagers surélevés à l'UBC

Et d’une manière générale, ce qui se trouve en dehors de Vancouver est exceptionnel ! En effet, la ville rend accessible un panel très large d’attractions magnifiques, au nord dans la montagne mais aussi à l’ouest sur l’île. Je vous raconterai tout ça plus en détail également.

Shannon Falls au nord de Vancouver

Ce que j’ai moins aimé

Malgré tout, ces impressions de Vancouver restent un peu mitigées parce que de nombreux aspects de la ville m’ont déplu.  Ce qui m’a déplu en premier lieu, ce sont les difficultés pratiques. Comme je l’ai évoqué plus haut, l’hôtellerie est vraiment problématique dans la ville. Même en s’éloignant du centre-ville, même en séjournant près de l’aéroport, donc vraiment pas un quartier super glam, les chambres sont rares et très chères.

Au nombre des autres difficultés pratiques :

  • Le parking est compliqué, obligatoirement en sous-sol en centre-ville et limité en durée partout ailleurs,
  • L’état général de l’infrastructure routière est médiocre alors que la région est épargnée par les extrêmes climatiques de l’Ontario et du Québec dont j’ai apprécié la qualité des routes,
  • Les horaires des magasins sont encore plus restreints qu’en France, y compris les restaurants (trouver un restaurant après 21h est une véritable gageure),
  • En dehors des restaurants asiatiques, difficile d’échapper aux burgers !
  • De surcroît, le niveau général des prix est atrocement élevé : tout coûte terriblement cher, de l’eau au supermarché aux sites touristiques payants, en passant par le stationnement.

De surcroît, l’ambiance politiquement correcte générale m’a franchement gênée. Le green washing permanent est vraiment dérangeant et atteint des sommets lorsqu’on voit des poubelles de tri à 4 ou 5 compartiments dans un lieu tellement climatisé qu’il faut garder un pull en plein été ! Ou bien lorsqu’on voit la fac se gargariser de tolérance et d’inclusion tout en ayant une bonne partie de ses bâtiments non accessibles PMR…

Poubelle de tri à multiples compartiments

Et bien sûr, le manque général de charme de la ville ne m’a pas trop enthousiasmée. Ce n’est pas une simple question de modernité parce que Toronto est aussi une ville moderne mais bien plus séduisante !

Manque de charme de Vancouver City

Et ce que je vais vous raconter dans les prochaines semaines

Je vais néanmoins compléter ces premières impressions de Vancouver dans les prochaines semaines. Je compte vous proposer de découvrir quelques sites naturels en dehors de Vancouver que je vous recommande si vous passez dans la région. C’est évidemment un simple aperçu parce que nous ne sommes pas restés longtemps. Je vais également vous parler des plus beaux jardins que j’ai visités.

Et naturellement, je vais vous montrer les trésors que j’ai rapportés ! Vous vous doutez bien que je n’ai pas pu résister à un peu de shopping !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mes premières impressions de Vancouver vous ont intéressé ?
Partagez-les sur Pinterest avec cette photo !

 

Premières impressions de Vancouver

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
6 comments
  1. je ne connais pas le Canada et dc Vancouver
    merci d avoir partagé ton avis
    d une ville à l autre les impressions sont différentes
    on n explique pas un coup de foudre

    1. Je pense aussi que je ne peux pas m’empêcher de faire la comparaison avec Montréal et Toronto que pour le coup, vraiment, j’adore. Mais c’était un chouette voyage ! Je vais détailler davantage les belles choses que j’ai vues dans d’autres articles. 🙂

  2. coucou je viens du blog « Esprit laïta.fr » qui a mis le tien en avant, et je le trouve super, j’ai relu quantité de tes réalisations, pour moi qui a beaucoup peint, transformé, patiné, ton blog est un trésor..je vais garder toutes tes liens, tes variétés de peintures(cela fait un moment que je n’en fais plus)
    bravo pour ton talent et ta créativité
    et je commente sur ce billet car je suis aussi allée à Vancouver et je suis tombée en amour avec cette ville..et les environs également (l’ile de Vancouver..)et les Rocheuses bien sûr, je voyage pas mal, je connais le Québec, plusieurs fois aux Etats Unis aussi, et ailleurs dans el monde, je vais rechercher tes billets de voyage!
    à bientôt:!

    1. Salut Catherine, j’aime beaucoup le Québec où je suis allée plusieurs fois aussi. Mais j’adore aussi l’Ontario et suis fan de Toronto. J’aime vraiment beaucoup le Canada et les Etats-Unis. Ce sont des pays fascinants.
      Justement, je compte davantage développer les voyages sur le blog parce que ça intéresse tout le monde, en fait. 😉

      1. moi aussi j’aime et connais l’Amérique du nord depuis bien longtemps (j’imagine que tu pourrais avoir l’âge de mes filles, alors tu vois) mais cette année nous partons de l’autre côté, au Japon, (y es tu allée?) parce que pour l’Amérique de Trum.. j’attends de voir ce que cela va donner, LOL!

      2. Je vais peut-être y aller l’an prochain au Japon ! A suivre… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *