In memoriam Nicolas

In memoriam Nicolas 20.10.1997 / 21.10.2017

Bonjour à tous, c’est avec une infinie tristesse que je vous annonce le décès de Nicolas ce week-end. Comme vous l’avez peut-être vu sur Instagram, Nicolas était le chat de mes parents mais bien sûr aussi le nôtre, à mon frère et moi. Il venait d’avoir 20 ans. Nous l’aimions profondément. La douleur est incommensurable. J’aurais voulu avoir le courage d’écrire un nouvel article de bricolage, comme si de rien n’était. Mais je vais avoir besoin de temps. Je vous propose donc simplement de partager avec vous quelques photos de ce chat exceptionnel. Comme un dernier hommage. Certaines de ces photos sont vieilles et loin d’être parfaites mais ce sont mes souvenirs alors je ne les ai pas retouchées.

Nicolas dans sa jeunesse

Lorsqu’il était jeune, Nicolas faisait plein de bêtises ! comme tous les jeunes chats. Il a cassé je ne sais combien de vases, déchiqueté canapés et fauteuils, chipé toute sorte de nourriture. C’était vraiment un farceur ! Mais il avait une grande passion : le rosier Ronsard de ma mère ! Cette série de photos prise en 2007 est vraiment l’une de mes préférées.

Nicolas dans le pot du rosier Ronsard (2007)

Portrait de Nicolas dans son rosier (2007)

 

Nicolas (2007)

Comme vous pouvez le voir, c’était un beau siamois, comme Dinah. C’était un chat extraordinairement gentil. Nous étions infiniment proches. Je n’oublierai jamais comment le matin, quand ma mère se levait, il trouvait que la nuit avait décidément été trop courte. Alors il venait me rejoindre dans mon lit et je me réveillais avec un chat tout doux et tout chaud en guise d’oreiller. C’est un très vif souvenir d’adolescence pour moi.

Quand Dinah est arrivée…

Nicolas a tout de suite adopté Dinah ! Je vivais la porte à côté de chez mes parents, à peu près, alors les deux chats se côtoyaient énormément. Il était très protecteur avec ce petit bout de chaton qui avait plus de dix ans de moins que lui.

Nicolas et Dinah (2008)

Nicolas fait un bisous à Dinah (2009)

Mais Dinah ne se laissait pas marcher sur les pieds !!!

Dinah se rebelle (2008)

Par la suite, on les a souvent surpris dans ce genre de position…

Dinah et Nicolas dormant ensemble (2009)

Dinah et Nicolas (2009)

Nicolas et Dinah (2009)

 

Nicolas, encore Nicolas, toujours Nicolas

Il était d’une douceur et d’une gentillesse incroyables.

Nicolas en 2009

Et il a été heureux toute sa vie ! Même s’il a déménagé deux fois, voyagé plein de fois et eu pas mal de problèmes de santé.

Portrait de Nicolas (2009)

Il est toujours resté très beau et très aimant.

Nicolas en 2015

Nicolas les derniers mois

Malheureusement, Nicolas et Dinah ont attrapé un genre de grippe au mois de janvier dernier. Si Dinah s’en est remise, après quelques semaines très difficiles, Nicolas n’a jamais vraiment repris du poil de la bête. Il a beaucoup maigri et l’insuffisance rénale s’est déclarée. Il a néanmoins encore pu s’amuser dans le jardin avec Dinah.

Mais aussi se goinfrer de gigot d’agneau !!

Il a été adoré jusqu’à la dernière seconde et il est parti sans souffrance inutile.


Il ne sera jamais oublié.

Le regard de Nicolas (2008)


joelle

 

 

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
10 comments
  1. comme je comprends ton chagrin..les photos avec Dinah me font craquer..
    Ton Nicolas était un chat magnifique qui a certainement eu une vie calme et heureuse!
    Alors il faudra, après la période de tristesse où tu te trouves, ne penser qu’à cela, il était heureux de partager votre vie!
    j’ai eu beaucoup de chats, mais à chaque fois c’est un crève coeur quand ils nous quittent..
    Mimi est morte tout début janvier et parfois j’ai la gorge qui me fait mal (comme maintenant) et les larmes coulent..et pourtant il me reste plusieurs chats..et la véto vient de diagnostiquer un cancer de la langue à la plus douce et la plus gentille des chattes que j’ai jamais eu, j’en ai le coeur brisé!
    grosses bises de réconfort Joelle…

    1. Merci à toi Catherine. On les aime terriblement, on ferait tout pour eux. Mais ils partent toujours bien avant nous. Au moins, nous avons eu beaucoup de chance parce que nous avons pu partager 20 longues et belles années durant lesquelles il a été très heureux. Il a été choyé, vraiment adoré. Je suis infiniment désolée pour ta chatte, c’est atroce.

  2. Je suis affreusement triste pour toi Joelle, j’adore les chats aussi c’est affreux de perdre un ami, car ce sont nos meilleurs amis
    Plein de bisous ma chère amie

    1. Merci à toi Léonce. Ce sont effectivement nos amis les plus chers. On les aime tellement que la fin est un véritable déchirement.

  3. BONJOUR JOELLE
    DESOLEE POUR CETTE GRANDE PERTE
    PLUS TARD PENSEZ A DIRE A VOS PARENTS QUE PLEIN DE NICOLAS ATTENDENT DEPUIS LONGTEMPS PARFOIS DANS LES REFUGES ET SONT TRES GENTILS………………. MEME DES SIAMOIS
    SYLVIA

    1. Bonjour Sylvia, merci pour votre message. Nous allons chercher, effectivement. Il y a tant de chats malheureux. Quelle tristesse.

  4. Puissent mes pensées apaiser un tout petit peu ta souffrance, Joëlle. Moi aussi je sais ô combien il est douloureux de voir partir nos petits amours…
    Je t’envoie un peu de la tendresse que nous donne notre Gribouille 🐱

    1. Je te remercie Marie-Odile !

  5. Bonjour je ne vous connais que par votre blog que j’aime bien mais c’est au sujet de Nicolas que je voulais me manifester. Votre peine est immense et je la comprends très bien pour avoir perdu notre petite chatte d’amour Chloé qui avait, elle aussi, fait partie de notre vie pendant 20 ans. Nos animaux font partie intégrante de notre famille et ils laissent un vide énorme dans notre cœur.
    Je vous souhaite beaucoup de courage, je pense bien à vous.
    Amicalement.
    Martine

    1. Bonjour Martine,
      Je vous remercie infiniment de votre message d’amitié. La perte d’un animal de compagnie est toujours une épreuve immense mais il faut en passer par là malheureusement. Ils partent toujours avant nous.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *