Peinture un plafond en lambris en un week-end

Peindre un plafond en lambris en un week-end

Hello ! Voilà ce à quoi nous avons passé notre week-end pascal : nous avons enfin peint le plafond en lambris ! Vous n’avez pas idée à quel point ça change tout à l’étage. Très franchement, j’ai l’impression que ce n’est plus le même espace.

Après deux ans à supporter ce lambris teinté marron, j’avais atteint le point de non retour ! Je vais donc vous expliquer comment nous avons procédé. En effet, j’ai fait pas mal d’essais de techniques avant de trouver la bonne méthode. Il s’est passé un certain nombre de semaines avant qu’on attaque le gros morceau. Je vous raconte !

 

Le plafond en lambris avant

Si vous suivez le blog depuis un moment, vous avez sans doute remarqué que la quasi intégralité de l’étage est munie d’un splendide plafond en lambris. Et je peux vous dire que ça en fait des mètres carrés sombres et démodés (70 environ, en fait) ! Voici quelques photos de l’état préalable, que vous avez déjà vu dans divers articles du blog. Par exemple, lorsque j’ai peint la mezzanine du bureau, vous avez bien vu à quel point malgré sa transformation, l’ensemble restait assez sombre à cause du plafond lambrissé.

La mezzanine du bureau repeinte

Je m’étais amusée à mettre quelques cadres sur le grand mur pour agrémenter l’ensemble…

Mur agrémenté de cadres Action

Mais malgré tout, il fallait faire quelque chose ! surtout après avoir commencé à peindre les murs crépis.

Peinture à l'étage

D’autant que nous avons commencé à retoucher l’escalier et il eût été absurde de le faire avant de peindre le plafond, au risque d’endommager notre travail avec des gouttes intempestives !

Le plafond en lambris après

Après un week-end d’aventure, voici donc à quoi ressemble l’étage !

Plafond en lambris peint

Du coup, je dois dire que j’aime beaucoup mon plafond en lambris ! Je sais que ça peut choquer certains mais je trouve que c’est plus joli qu’un mur lisse en placo ! Ca donne de la texture et du caractère, j’adore !

Plafond en lambris peint

 

Peindre un plafond en lambris en trois étapes

Alors voilà, pour peindre un plafond lambrissé, vous n’avez pas besoin de beaucoup de matériel, ni d’une technique super complexe. Il vous surtout du temps et du courage ! Notez qu’il s’agit d’un lambris à languette, très différent de celui de la salle de bain.

Question matériel

Je vous suggère d’utiliser ceci :

  • Un assortiment de grosses brosses en 50 et 40 de large,
  • Une peinture à plafond blanc mat,
  • Une peinture de finition satinée de la couleur de votre choix.

 

Pinceaux utilisés pour peindre le plafond en lambris

Pourquoi une peinture satinée ? C’est plus facile à appliquer ! Elles sont généralement un peu plus visqueuses que les peintures mates, ce qui vous permettra d’aller plus facilement recouvrir ces maudites languettes sans trop dégouliner ! De plus, elles reflètent davantage la lumière donc je préfère, mais là c’est une question de goût.

Concernant la couleur, j’ai préféré ne pas prendre du blanc mais d’opter pour un gris très très clair, à peine visible. Ceci pour deux raisons. Tout d’abord, je n’aime pas trop le blanc et la surface étant immense, je me suis dit que ça en ferait beaucoup trop pour moi. Et ensuite, le blanc ne pardonne pas ! Le moindre défaut se voit terriblement et sur du lambris, c’est vraiment très difficile d’avoir un résultat parfait.

Ce qui, à mon avis, ne sert à rien :

  • Rouleaux, petits ou grands, avec lesquels il est vraiment difficile de couvrir les languettes,
  • Perches diverses et variées (j’ai essayé la perche de 2 mètres… j’ai mis de la peinture un peu partout sauf au plafond, donc je déconseille !).

 

Réserve : si votre plafond en lambris est verni, il faut remplacer ma première couche par une sous-couche spéciale surfaces lisses (chez Julien par exemple) ou bien un produit spécifique pour peindre le lambris verni, en deux couches, directement sur le support. V33 notamment en propose.

N’allez pas perdre votre temps et votre énergie à poncer un plafond lambrissé verni ! Cela ne sert absolument à rien dans la mesure où c’est une zone qui ne subit aucune pression ni aucun frottement. Du moment que ça adhère et que ça couvre, c’est suffisant ! On se moque pas mal que ça ne soit pas solide puisque rien ne viendra tester la solidité de la finition. Vous comprenez ce que je veux dire ?

La procédure

La peinture du plafond en lambris s’est faite en trois étapes :

  1. Nettoyage : j’aime le faire avec l’aspirateur (le Dyson sans fil, je trouve ça hyper pratique), Cédric préfère au chiffon… chacun son truc. L’important est de retirer les inévitables toiles d’araignées.
  2. Passage d’une couche de blanc mat comme impression : elle va couvrir l’essentiel de la couleur marron, saturer le support et le préparer pour la peinture de finition,
  3. Passage d’une couche épaisse de peinture de finition, en prenant bien garde à aller dans les interstices et à couvrir les languettes du lambris.

Moyennant quoi, il n’est pas nécessaire de passer une seconde couche de finition. A la rigueur, vous pouvez avoir besoin de repasser sur certaines languettes si elles ne sont pas assez couvertes de peinture. Mais c’est très couvrant ainsi.

Peinture du plafond en lambris

Bilan des courses

Lorsqu’on attend longtemps avant de réaliser un projet qu’on avait pourtant très envie d’achever, on se demande généralement pourquoi on a autant procrastiné. Eh bien ce n’est pas le cas de la peinture du plafond en lambris ! Clairement, c’était aussi pénible que ce à quoi je m’attendais ! C’était particulièrement difficile pour nous parce que nous avons des zones inaccessibles ! Il a fallu enjamber l’escalier…

Enjamber l'escalier pour peindre le plafond en lambris

Mais aussi installer un échafaudage ! Quel outil merveilleux ! je vous le conseille vraiment pour la peinture des plafonds, c’est incroyablement pratique ! même si j’avoue que je ne faisais pas franchement la fière à deux mètres de haut là-dessus…

Installation de l'échafaudage

Cédric sur l'échafaudage

C’était stressant ! Mais sans la difficulté d’accès, c’est un projet qui ne nécessite aucune technicité particulière et qui est à la portée de chacun !

Alors, comment le trouvez-vous mon plafond en lambris peint ?

Perspectives

Vous l’avez remarqué, nous n’avons pas touché les poutres. Enfin, modulo les quelques endroits où nous avons dérapé avec le pinceau, évidemment.

Poutres non peintes

Elles vont avoir une utilité technique : on va les utiliser pour faire passer des fils et rajouter des luminaires suspendus. En effet, certaines zones manquent vraiment de lumière. Ensuite, il va falloir envisager de les décorer.

Plafond en lambris peint et poutres brutes

Je pense notamment rajouter une fine moulure à la jonction entre le plafond et les poutres, de même qu’entre les murs et le plafond d’ailleurs.

Plafond en lambris peint

Prochaine étape ? Poursuivre les murs ! Mais pas tout de suite…

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

La peinture du plafond en lambris vous a plu ?
Partagez-le sur Pinterest avec cette photo !

Peindre un plafond en lambris en un week-end | wood-panelling, wainscoting, plafond lambrissé

 

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
19 comments
  1. Franchement, vous avez eu raison de le faire, cela donne de la fraicheur et beaucoup de lumière dans
    votre maison, j’adore vraiment…. cela me plait beaucoup nous avons aussi dans le séjour salle à manger, salon un lambris en pin qui a foncé ailleurs, ce sont des plafonds en lambris frêne argent
    J’ai vraiment envie de faire la même chose….

    1. Eh oui, c’est un peu le principe : la couleur vire toujours avec le temps ! Vers le marron foncé, vers le orange… Quoi qu’il en soit, on s’en lasse beaucoup !
      Il faut le faire, c’est vraiment faisable !

  2. Ouah ! Quel magnifique travail, j’adore mais … effectivement, il a du en falloir de  » l’huile de coude  » !
    D’un autre côté, la récompense est bien là.
    Il n’y a pas longtemps que je vous ai découverte mais, je vais essayer de « passer du temps chez vous » .
    Bravo et bonne continuation.

    1. Merci pour votre commentaire enthousiaste !

  3. Bravo. C’est beaucoup mieux. Dans la maison que nous avons acheté, il y a aussi du lambris au plafond dans deux chambres, mais je crois qu’il est verni. J’aimerai bien le repeindre avant d’aménager mais j’espère qu’il ne faut pas le poncer avant. En tout cas chapeau ! J’aime beaucoup votre blog

    1. Merci pour vos encouragements !
      Franchement, vous n’aurez pas besoin de poncer, faites moi confiance. Si ma méthode n’est pas applicable, on trouve des produits tout à fait adaptés dans le commerce.
      Amusez-vous bien 😉

  4. très chouette! pour avoir peint déjà des lambris il y a très longtemps, je comprends ton manque d’enthousiasme avant..
    bravo, quelle différence!
    c’est très cozy..
    bonne soirée à bientôt

    1. Je te remercie ! Très franchement, je n’en pouvais plus de ce lambris marron. Ca rendait l’espace oppressant alors qu’il y a un volume extraordinaire ! Je suis bien contente d’avoir fait ça.

  5. Très franchement vous avez eu raison de peindre ces lambris c’est super joli, bravo pour la réalisation et , surtout, pour votre courage !
    J’aimerais bien faire de même dans notre grande chambre sous les toits…..

    1. Je dois dire que je suis encore surprise certains jours lorsque je monte à l’étage et que je ne vois plus le plafond marron orangé…
      Vraiment ça vaut le coup de se donner du mal ! Je ne peux que vous recommander de le faire aussi. 😉

  6. Bonjour, le résultat est bluffant, et je voudrais vous imiter…quelles peintures avez vous employées?
    Viviane

    1. Bonjour Viviane, merci pour votre compliment ! J’ai utilisé des peintures de marque Tollens. La première couche est faite avec une peinture blanche mate pour plafond assez basique et la couche de finition, c’est la couleur Cristal de Roche de la gamme Eléments.

  7. Merci pour votre réponse rapide!
    Ce sont de bons produits, les peintures Tollens.
    Si ça peut éviter de poncer…!!!

    1. Techniquement, ça marche si le lambris n’est pas verni. Si c’est le cas, il faut passer par une sous-couche ou un produit spécialement prévu pour ce genre de support. 🙂

  8. J’ai trouvé beaucoup de commentaires sur le net, bien sûr, poncer c’est le plus sûr, mais je n’imagine pas poncer des dizaines de m2 de plafond verni ou sous pentes…donc je vais acheter une bonne sous couche et une bonne peinture glycéro.
    J’ai déjà peint plusieurs meubles vernis sans poncer( paresse…) et le résultat est impeccable, même sur la durée, alors…je vais tenter! Votre expérience m’a décidée..ce sera fait début novembre, je vous raconterai!

    1. Surtout qu’un plafond ne subit pas particulièrement de pression ou de frottement donc du moment que ça accroche, c’est bon ! Attention aux odeurs et aux temps de séchage si vous faites à la glycéro.

  9. Salut
    quand j’ai lu sur un autre de tes posts que tu voulais peindre les lambris, j’ai pensé, ouille ouille ouille ça va pas être top (on va voir les limites entre les lames, les écarts entre les lames, les défauts,…)… mais j’avais tort, les lambris étant bien posés et bien réguliers le résultats et vraiment lumineux, j’adore
    bravo…
    j’aime bien le mur également… je vais peut être sauter l’étape enduit de rebouchage dans la maison que nous venons d’acheter, où il faut dégommer des km² de papier peint, papier à peindre (voir la couche de papier peint sur les anciennes couches de papier à peindre aux motifs biens agressifs) et autre saleté de frises qui sont bien collées avec une belle colle bien gluante qu’il va falloir gratter… tu as compris je déteste le papier peint… sauf quand il vient de chez Osborn and Little mais là je vais peut être avoir droit à un seul et unique rouleau…
    merci pour l’envie que tu m’as donné de m’y mettre
    Marie

    1. Ah franchement, au début, j’avais vraiment peur d’attaquer ce lambris. Je l’ai quand même supporté plusieurs années… mais finalement, je dois admettre que j’aime énormément le résultat. Je ne pensais pas un jour dire une chose pareille, mais le lambris, ça peut vraiment être chic !
      Autrement, pour le papier… oui effectivement, je l’utilise avec parcimonie. Je ne déteste pas, mais je le préfère à petites doses et je réfléchis longuement avant de me décider. Moi aussi j’en ai à retirer, dans la 2e chambre et le dressing. Quand je vois l’épaisseur de colle et le nombre de feuilles collées les unes sur les autres, j’en ai des frissons… mais il va falloir que j’attaque là, parce que je n’en peux plus de voir ces horreurs !

  10. Pour les papiers j’ai eu à faire à un gentil peintre qui m’a dit « la tu peux y aller, ça va partir tout seul »… « là laisses nous faire va falloir du produit pour que ça parte bien »… la pièce par laquelle ils commencent bientôt à la double épaisseur y compris au plafond.
    En fait les 2 pièces faciles à enlever l’étaient d’autant plus qu’il avait été collé par des amateurs donc le papier se chevauchait et les bords n’étaient pas bien encollés donc j’ai attrapé et tiré doucement, presque tout est venu…
    J’ai du lambris au plafond de mon sas d’entrée, avec des l’ardoise au sol, ça fait très années 50, un peu bord de mer méditerranée, je le garde… l’entrée on ne sait pas, il y en a du large jusqu’à mi hauteur… et on en a dans un bureau lasuré en rouge violet… je vais voir ce que je peux faire… en fait c’est moche mais c’est une pièce au nord et du coup elle est beaucoup moins froide que la chambre exposée plein sud…
    et il y en a 1m60 dans un angle du salon, peint en blanc… qui va s’en aller sûrement
    sinon j’en ai dans toutes les salles de bain et toilette… lames larges, vertes, en PVC… une horreur, c’est moche… ça va s’en aller très vite et en fonction de l’état du mur on verra qui s’en occupe, un pro ou moi…

    Je partage ton idée, un beau papier peint, en petites touches, ça peut être magique… encore qu’il faut faire les raccords au bon endroit… dans mon salon j’ai 2 murs de joli papier peint, des arbres noirs sur un fond blanc mais tous les arbres sont coupés en 2 en haut mais bien entiers en bas et surtout il y a trois laies entre les fenêtres et un mur en angle, aucun n’est coupé au même endroit… choix étrange…

    Par contre j’avais visité une maison, pas achetée parce que trop petite et un soupçon de soucis d’infiltration d’eau, qui avait des papiers peints des années 60 totalement fous et magiques… j’envisageais de vernir la cage d’escalier et les toilettes pour conserver les papiers tellement ils étaient psychédéliques et surtout en bon état… le sol de la salle de bain était fou aussi, une sorte de moquette rase très douce et dans un état proche du neuf… et surtout la dame avait les plans de son architecte qu’elle tient à la disposition de ses acheteurs… ça donnait envie d’avoir cette maison

    dans la maison qu’on a acheté je supplie la mairie de me trouver le permis de construire et les plans aux archives mais je commence à penser que je perd mon temps, dommage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.