Comment réparer une marquise ancienne ?

Réparer une marquise ancienne : quelques conseils

Bonjour à tous ! J’ai cru comprendre que vous étiez finalement assez nombreux à disposer de marquises anciennes plus ou moins endommagées sans trop savoir par où commencer pour les réparer. Je vais donc vous expliquer étape par étape comment nous avons procédé. De cette manière, vous saurez tout ce qu’il y a à savoir pour réparer une marquise ancienne, ou presque. En tout cas, sachez que nous avons eu du mal à trouver des infos pertinentes sur le net donc c’est vraiment avec plaisir que je partage notre expérience.

Réparer une marquise ancienne : la base

Comme propos liminaire, la marquise que nous avons réparée date de la construction de la maison, soit 1906. Elle est composée d’une partie en fer forgé fixée à la façade de la maison et d’une partie en verre. La forme et les proportions des marquises 1900 dépendent de nombreux paramètres : le prix payé à l’époque, bien sûr, mais aussi le type de bâtiment devant lequel la marquise est installée et finalement la région dans laquelle vous vous situez. Vous ferez attention lors de vos déplacements et vous verrez qu’en fonction du climat de la région, la forme des marquises est différente. C’est très intéressant je trouve !

La nôtre est un exemplaire typique de ce qu’on trouve en région parisienne. Elle est assez simple mais présente néanmoins de jolies volutes et des verres en forme de triangles arrondis.

La marquise réparée

Dans la plupart des cas, le fer forgé est en bon état structurel. Il peut être rouillé mais il est rarement aussi endommagé que ne l’était celui de notre marquise. Vous ne serez donc pas nécessairement concerné par le premier paragraphe consacré au métal ! Ne négligez cependant pas l’entretien de la matière car de celui-ci dépendra la longévité de votre marquise.

Réparations sur le métal

J’ai expliqué dans le premier article sur la marquise que le métal avait été considérablement endommagé. C’était en fait dû à la présence de glycines de part et d’autre de la porte. Celle-ci s’était entortillée autour des profils de la marquise, avait cassé les verres mais aussi une partie du métal.

La marquise telle que nous l'avons trouvée

Le première étape niveau métal pour réparer une marquise ancienne consiste bien évidemment dans le retrait de tout ce qui n’est pas métallique : on parle naturellement des hypothétiques glycines mais aussi de tout le verre. Pour retaper le métal, il vous faut retrouver la structure toute nue. Laquelle structure vous allez également mettre à nu en utilisant le matériel adéquat : meuleuse, brosse métallique, ponceuse… tout ce qui vous permettra de retirer autant de résidus de peinture que possible.

Nettoyage de la marquise

Et le cas échéant, vous allez remplacer les morceaux de fer forgé manquants. Dans ce cas-là, le plus simple est d’utiliser du fer blanc que l’on trouve facilement en grande surface de bricolage et de le souder à l’emplacement nécessaire. Naturellement, cela nécessite quelques compétences. Mais sachez que ce type de réparation est absolument invisible ! Comme vous pouvez le voir ci-dessous, dans notre cas, il a fallu reconstituer totalement la rosace centrale qui n’existait plus du tout.

Le métal de la marquise réparé

La peinture

Une fois que votre métal est réparé et aussi nu que possible, vous allez le peindre ! Attention ici au choix de la peinture ! Il vous faut choisir une peinture à l’huile spécialement prévue pour la ferronnerie. Toutes les peintures glycéro pour usage extérieur ne conviennent pas. Si vous ne trouvez pas la couleur que vous souhaitez parmi celles des gammes pour métal extérieur, prenez une laque glycéro extérieure climat extrême et achetez séparément un additif anti-rouille. Passez au moins deux voire trois couches et respectez impérativement les temps de séchage.

Peinture de la marquise

Dans notre cas, nous avons choisi une peinture V33 parce que je n’ai jamais été déçue par leurs produits pour l’extérieur. Je le dis en toute sincérité. Nous avons choisi une simple peinture noire satinée que nous avons passée en 4 couches (on a préféré jouer la sécurité) parce que c’était la finition d’origine de cette marquise. Cependant, de nombreuses autres couleurs étaient fréquentes : blanc, vert (plein de nuances différentes), bordeaux, gris… vous pouvez aussi choisir une couleur plus originale si le cœur vous en dit, naturellement !

La découpe des verres

Matériel & préparation

Pour réparer une marquise ancienne, il vous faut maintenant procéder au remplacement des verres. Je pense que c’est la phase que vous attendez avec le plus d’impatience. Alors avant de se tourner vers le DIY, sachez que nous avons essayé de faire faire cette réparation. Nous n’avons même pas réussi à obtenir un devis. Du coup, nous avons décidé d’investir dans le matériel nécessaire et de nous débrouiller seuls ! Nous avons donc tout simplement acheté une scie à verre. La nôtre est un modèle Makita dont le prix a beaucoup augmenté depuis notre achat. Mais entre temps, un modèle de chez Ryobi a fait son apparition et je suis sûre qu’il rend des services tout à fait comparables !

Puis nous avons acheté des rectangles de verre dit imprimé. C’est du verre cathédrale, soit un verre épais à motif. Nous avons choisi celui qui se rapprochait le plus du design original (imprimé 21 qu’on trouve à Casto mais celui qui s’appelle Monumental chez d’autres enseignes est assez proche). Le prix de ce verre est vraiment très abordable et des coupes rectangulaires ne font pas augmenter le prix.

Rectangle de verre

L’idée était de pouvoir réaliser deux modules avec chaque rectangle en utilisant un gabarit en carton.

Gabarit pour la découpe des verres

Découpe

Bon, après avoir gâché une ou deux plaques avec la coupe transversale, nous nous sommes rendus compte qu’on pouvait la faire faire au magasin pour 2 euros de plus… Donc n’hésitez pas, faites la faire et ne conservez que l’arrondi. En tout état de cause, la meilleure configuration que nous ayons trouvée pour couper en limitant les risques de casse est la suivante :

  • S’installer directement au sol,
  • Utiliser un support parfaitement plan (ici, un plan de travail bas de gamme qui ne nous sert que pour ce genre de chose),
  • Positionner un carton sous le verre pour amortir et empêcher la glisse,
  • Et bien sûr, utiliser les équipement de protection adaptés (gants antidérapants, chaussures fermées, lunettes).

 

Découpe du verre

Et ça marche ! Nous avons pu faire des découpes transversales mais aussi des découpes arrondies en suivant tout simplement un marquage dessiné sur le verre. En y allant doucement, avec beaucoup d’eau, c’est vraiment faisable, même si on doit être un peu indulgent avec soi-même.

Eclat dans la découpe

Parce qu’au final, les défauts ne se voient vraiment pas.

Verre découpé

L’installation des verres

La dernière phase consiste dans l’installation des verres sur la structure métallique. Vous allez commencer par essayer les verres que vous avez coupés. Vous vous rendrez vite compte que malgré votre gabarit soigneusement réalisé, des retouches seront nécessaires. En effet, le carton présente une souplesse que le verre n’a évidemment pas. Et avec le temps, le métal de la marquise a joué. Ressortez donc la scie et recoupez où c’est nécessaire jusqu’à ce que votre morceau de verre entre tranquillement, sans forcer.

Montage du verre

Il vous faudra ensuite appliquer un mastic silicone (nous avons choisi un SikaSeal 112 noir) pour fixer et étanchéifier l’ensemble. Je vous conseille vivement d’investir dans un bon pistolet à mastic parce que perché sur l’échelle, ce n’est vraiment pas drôle de s’escrimer sur un pistolet qui ne sort pas de mastic. Je vous recommande ce modèle Tajima au prix très modeste mais aux performances remarquables. Il vous faudra appliquer du mastic sur le métal sous le verre puis sur le verre le long du métal. Ca prend du temps. Je vous conseille également d’utiliser un kit dans ce genre pour lisser votre joint.

Silicone et pistolet à mastic

Et bien sûr, respectez toujours les consignes d’utilisation du produit que vous utilisez, en particulier sur les temps de séchage.

Réparer une marquise ancienne : bilan

Pour conclure, je voudrais souligner qu’il nous a fallu deux ans pour élaborer ce plan d’action. La marquise est restée sans verre pendant tout ce temps parce que nous ne savions pas comment procéder et nous avions peur. J’aurais bien aimé trouver un article récapitulatif sur le sujet à ce moment-là parce que réparer une marquise ancienne est intimidant. Mais au final, ça vaut le coup ! C’est vraiment faisable.

Alors, vous êtes concernés ? Prêts à réparer une marquise ancienne vous aussi ?

Bon week-end !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mes explications pour réparer une marquise ancienne vous ont intéressé ?
Partagez-les sur Pinterest avec cette photo !

Comment réparer une marquise ancienne ?

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.