Faire fleurir les orchidées : quelques astuces

Faire fleurir les orchidées : quelques astuces

Bonjour à tous ! Avec l’hiver qui s’installe et les sérieuses gelées qui rendent le jardin difficile à pratiquer, je vous propose de vous tourner un peu vers les plantes d’intérieur. Et parmi celles-ci, mes préférées sont, vous l’aurez bien compris, les orchidées ! Si vous me suivez depuis un moment, vous aurez sans doute remarqué que j’en ai plein, partout ! Et le mieux, c’est qu’elles fleurissent tout le temps. Bon, pas toutes en même temps, mais j’en ai toujours en fleurs et la floraison de certaines dure depuis plusieurs années. Eh oui, plusieurs années ! Entrons dans le détail.

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur FacebookPinterest et Instagram. Restons en contact !

Où acheter des orchidées ?

La première question que l’on peut légitimement se poser est évidemment celle de la source d’approvisionnement. Eh bien vous serez peut-être choqué d’apprendre que j’en achète n’importe où ! Dans les jardineries, chez les producteurs spécialisés dans les orchidées mais aussi au supermarché et même chez Ikea ! Les prix sont extrêmement variables, en fonction de la rareté du spécimen et de l’endroit où on l’achète.

Collection d'orchidées

Photo du salon

D’après mon expérience, il existe deux différences principales entre les jardineries et les supermarchés :

  • Dans les jardineries, les orchidées sont bien mieux entretenues sur le lieu de vente que dans les supermarchés,
  • Le compost dans lequel est installée l’orchidée est de moins bonne qualité dans les supermarchés, en général.

Choisir une première orchidée

Une fois que la question de la source est réglée, il va vous falloir choisir votre orchidée. S’il s’agit d’une première, je vous conseille de jouer la sécurité en achetant un simple phalaenopsis. C’est l’orchidée la plus facile à entretenir et qui montre la meilleure volonté à fleurir. J’en ai plein !

Jolies plantes dont un phalaenopsis

Tuto pour relooker ces cache-pots tout simples

Les couleurs de fleurs sont extrêmement nombreuses et vous n’aurez vraiment que l’embarras du choix. Evitez les couleurs bizarres type bleu turquoise ou noir parce que ce ne sont pas de « vraies » couleurs. En effet, il s’agit simplement d’encre qui va disparaître et vous ne savez pas vraiment de quelle couleur seront les prochaines fleurs.

Ceci posé, voici quelques conseils pour choisir :

  • Evitez de choisir une orchidée dont tous les boutons sont déjà tous ouverts parce que la floraison risque d’être un peu courte,
  • Faites attention à ce que les feuilles soient brillantes et surtout pas ramollies (manque ou excès d’eau),
  • Evitez de prendre une orchidée avec des boutons un peu jaunes parce que cela signifie qu’ils sont en train de sécher et d’avorter,
  • Ne prenez pas une orchidée qui baigne dans l’eau ou, a contrario, dont vous voyez déjà que le compost est entièrement sec,
  • Si vous achetez au supermarché, guettez les arrivages et achetez quand les plantes viennent d’arriver plutôt qu’après un mois passé en rayon.

Installer et arroser des orchidées

Contrairement aux idées reçues, la plupart des orchidées ne sont pas des plantes difficiles. Il suffit de maintenir un niveau d’hygrométrie correct et de les exposer comme elles en ont besoin pour qu’elles vous fassent plein de fleurs.

Phalaenopsis rose fuschia

Devant la bibliothèque à CD relookée

Sur l’hygrométrie, tout d’abord, sachez qu’il vaut mieux oublier une orchidée que trop l’arroser. Les orchidées ne supportent pas d’avoir les racines dans l’eau. Cela les fait pourrir ! Un peu d’eau chaque semaine est amplement suffisant.

Si vous en avez le temps, vous pouvez aussi leur faire prendre un bain une fois de temps en temps : dans le lavabo, vous les baignez pendant une demi-heure puis vous laissez bien le pot s’égoutter avant de réinstaller la plante. Cette méthode assure une humidification homogène des racines. Cependant, dès que vous commencez à en avoir des dizaines, le bain devient difficile. L’astuce pour conserver l’humidité est de déposer un lit de billes d’argile au fond du cache-pot dans lequel vous mettez le pot de la plante. Vous pourrez aussi surveiller que l’eau résiduelle ne dépasse pas le niveau des billes.

Le guéridon Louis XVI des 70s retapé en situation

Sur le guéridon Louis XVI relooké, devant la terrasse nord

Sur l’exposition ensuite, les orchidées ont besoin de lumière mais détestent le soleil. Elles grillent assez facilement. Le mieux est donc de les mettre devant une fenêtre exposée nord. Si vous n’avez pas cela en stock, à vous de faire des essais pour voir. Un séjour lumineux fait généralement très bien l’affaire. Evitez le coin le plus ombragé de la pièce, cela dit.

Le cas particulier des hampes florales de phalaenopsis

L’avantage des phalaenopsis sur la plupart des autres orchidées, c’est qu’une hampe peut fleurir plusieurs fois. En effet, une nouvelle hampe florale va fleurir tout en haut avec 5 ou 6 magnifiques fleurs. Mais une fois ces fleurs fanées, il n’est pas nécessaire de couper la hampe à la base parce qu’elle peut ramifier.

Miroir Napoléon III doré chiné récemment pour la cheminée

Si vous regardez le long de la hampe, vous allez voir des « yeux ». A chaque œil correspond une possibilité de ramification. Donc ce que je fais, tout simplement, c’est qu’une fois la dernière fleur fanée, je coupe au-dessus de l’œil le plus haut situé sous les fleurs. Parfois, ça ramifie plus bas mais généralement, ça ramifie tout en haut. Si vous avez aussi des yeux sur la ramification, figurez-vous que vous pouvez faire ramifier la ramification. Ca m’est déjà arrivé ! En tout cas, l’idée est de raccourcir progressivement la hampe au fur et à mesure des floraisons. Lorsqu’elle n’a plus d’yeux ou qu’elle brunit, vous la coupez le plus court possible et vous en attendez une autre !

Ramifications sur des hampes de phalaenopsis

Les espèces que je vous recommande

Si vous n’êtes pas très expérimenté dans le soin des orchidées, je vous conseille vivement de vous limiter aux phalaenopsis mais d’en acheter de toutes les couleurs ! Il y en a tellement de variétés que vous ne pourrez pas vous lasser.

En revanche, si vous avez un peu plus d’expérience, n’hésitez pas à aller vers les dendrodiums, oncidiums, cymbidiums et autre cattleyas qui restent modérément difficiles à entretenir. Ce sont des espèces qu’on trouve facilement au supermarché ou dans les jardineries non spécialisées. Elles donnent toutes des fleurs spectaculaires ! Mais attention parce que souvent, elles nécessitent d’être rempotées immédiatement à la fin de la floraison. En effet, pour des raisons que j’ignore, elles sont parfois installées dans une espèce de tourbe bien trop dense qui ne leur convient pas et empêche leur développement.

Je vous parlerai du rempotage dans un prochain article !

Fleurs de dendrobium

En option

Pour améliorer encore tout cela, vous pouvez trouver en jardinerie des engrais spécialisés pour les orchidées. Vous en trouvez généralement un pour la croissance et un pour la floraison. Ma mère les utilise régulièrement. Moi jamais. Donc clairement, ça n’est pas indispensable !

Bonne culture !

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mes astuces pour faire fleurir les orchidées vous ont plu ?
Enregistrez-les sur Pinterest avec cette photo !

Faire fleurir les orchidées : quelques astuces | arrosage, exposition | #orchidees #phalaenopsis #jardinage #urbanjungle

 

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
12 comments
  1. j’adore les orchidées, j’en ai de nombreuses, et j’arrive à les faire refleurir parfois 3 fois..mais je t’avoue qu’avant d’y arriver, j’ai eu quelques déboires, je coupais la hampe, ou autre bêtise! maintenant je suis au point, ton article aussi!
    merci!
    je te souhaite une belle année, heureuse, meilleure que la précédente, et surtout une bonne santé pour aller au bout de tous tes projets! (qui me plaisent, j’aime voir tes pas à pas)
    bises bretonnes

    1. Ah oui c’est sûr que moi aussi j’ai constaté quelques décès au début… Mais maintenant, ça se passe bien mieux et effectivement, les phalaenopsis peuvent fleurir 3 ou 4 fois tranquillement, et même plus, sur les mêmes hampes. Celle qui est sur la cheminée m’a été offerte en fleurs il y a près de 3 ans. Elle n’a jamais arrêté de fleurir depuis. Les dernières fleurs ont fané récemment mais ça ramifie déjà pour la suite…
      Quant à celle qui est sur le canapé, je l’avais déjà dans mon studio, donc ça doit faire 6 ou 7 ans tranquille. Là c’est la première fois qu’elle est sans fleurs… Du coup, j’en ai profité pour la rempoter !
      C’est chouette les orchidées 😉

  2. moi aussi j’aime les orchidées
    et j’ai testé une technique vue sur internet
    j’en ai une qui ne tenait plus dans sa tourbe
    j’ai supprimé celle-ci et posée sur un pot ancien en verre
    et bien elle est en train de faire ses fleurs
    pour les autres un bain de 20 minutes chaque dimanche soir
    et chacune dans un récipient différent au cas ou l’une aurait
    une maladie ou un parasite…
    les miennes sont exposées à l’ouest sur le rebord de fenêtre
    de ma cuisine, derrière le rideau
    les tiennes sont superbes
    je te souhaite une belle année 2019
    continue à nous faire partager tes projets
    j’adore tes idées
    bises Marie
    ps je ne sais pas comment mettre une photo…

    1. Effectivement, j’aimerais bien voir ce que ça donne ! Je peux vous envoyer un mail pour que vous m’envoyiez la photo, si vous voulez.

      1. avec plaisir

  3. pas de soucis
    je vous enverrai les photos

  4. Moi aussi j’adore les orchidées et j’en ai depuis des décennies ! L’une d’elles a fleuri sans interruption pendant 3 années ; un déménagement lui a été, hélas, fatal mais je suis sûre qu’elle était partie pour continuer encore longtemps ainsi ! Elle était devant une petite fenêtre à l’est. Elle avait beaucoup de lumière mais le soleil ne la touchait jamais. Maintenant j’en ai d’autres devant une fenêtre toujours à l’est et j’attends avec impatience la fin des travaux qui me permettront de bénéficier d’une longue fenêtre au nord. J’ai fait installer un rebord un peu large justement pour pouvoir y installer une collection d’orchidées ! Merci pour vos articles, je vous souhaite une excellente année 2019 !

  5. Est-il important de laisser la plante dans un pot transparent qui laisse passer la lumière ou un cache pot opaque?merci pour vos articles.

    1. Franchement non, ça n’a aucune importance !

  6. ah ben voilà, je suis ravie d’avoir découvert votre blog, non seulement il y a plein d’idées créatives, il y a plein de tests de peinture (oh bonheur, merci merci), et en + ça parle du sujet qui m’embête en ce moment, j’ai récupéré (dans une poubelle) une orchidée qui a une hampe, sans fleurs, mais…. avec de nouvelles feuilles et des racines sur la hampe…. du coup… je ne sais pas du tout quoi faire haha…. Vous auriez une idée ?
    En + je suis ravie d’avoir lu vos conseils, parce que j’avais lu qu’il fallait impérativement un pot transparent, et en jardinerie la personne à qui j’avais demandé quoi faire de ce « bébé » plante qui pousse sur la hampe m’avait dit qu’après floraison il faut toujours couper toute la hampe… heureusement que je ne l’ai pas écoutée, je n’ai pas eu trop confiance… Bref, du coup, je me suis abonnée au blog par feedly et je vais vous suivre 🙂

    1. Effectivement, je n’en ai pas parlé mais vous avez parfaitement bien identifié ce qui se passe : c’est un bébé phalaenopsis ! La plante se multiplie. On appelle ce bébé un « keki ». Pour faire une seconde plante avec ce keki, il vous suffit de patienter de voir les racines se développer. Lorsque le keki possède suffisamment de racines vigoureuses, vous coupez la hampe sous le keki et vous l’installez dans du compost. J’en ai un sur l’un des miens et pour l’instant, j’attends. D’autant qu’il me fait une nouvelle hampe florale avant même d’avoir des racines ! C’est assez drôle d’ailleurs de voir cette plante avec ses hampes florales un peu partout.
      J’ai prévu très bientôt un article sur le rempotage des orchidées, probablement la semaine prochaine. Vous allez pouvoir tout savoir. 😉
      Bonne soirée

  7. wow merci, c’est super gentil ! Me voilà rassurée 🙂 Je suis en train de remonter tous les articles du blog, je me régale, je suis tellement contente de voir tous ces tests, avec mes mini moyens et ma maison qui est une ruine, ça va bien m’aider pour ne pas faire de grosses bêtises !
    Merci encore et bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.