Petit macramé mural DIY avec des noeuds simples

Petit macramé mural facile

Bonjour à tous ! Je vous propose aujourd’hui de revenir sur le macramé, technique que j’ai découverte récemment que je trouve vraiment ludique. On fait plein de choses à la fois pratiques et décoratives en nouant des cordes, en fait. Donc après la lampe et les suspensions à plantes, je vous propose aujourd’hui un modèle de macramé mural, purement décoratif, que j’ai réalisé en utilisant des noeuds très simples.

Petit macramé mural drapé avec des noeuds simples

J’étais tentée par un macramé mural depuis un moment mais je n’avais pas très envie d’un genre de tenture immense. Je voulais plutôt quelque chose de contenu, décoratif et assez facile à réaliser pour que je puisse vous expliquer. Je voulais aussi élaborer un modèle qui réduise les déchets parce que le problème de ce loisir, c’est que souvent, on se retrouve avec une tonne de petits restes de cordes à la fin. Et moi, je n’aime pas le gâchis !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram regroupant des photos d’inspiration). Restons en contact !

Matériel

Pour réaliser ce macramé mural, j’ai utilisé une bobine de fil d’Ecosse, figurez-vous ! Evidemment, j’avais cette bobine en stock depuis longtemps, l’ayant trouvé sur un vide-grenier à la saison dernière. C’est un fil de coton très fin, d’environ 1 mm d’épaisseur, que vous pouvez remplacer par n’importe quelle autre corde fine, du coton à crochet ou bien de la corde à macramé dans la section la plus fine, comme celle-ci par exemple. Je l’ai principalement utilisé en double épaisseur mais, comme vous allez le voir, pas partout.

Bobine de fil d'Ecosse

Pour suspendre mon macramé mural, j’ai ramassé une branche de bois flotté dans le jardin. Si vous n’avez pas ça en stock, n’importe quelle tringle ou tourillon fera l’affaire. Pour l’attacher, j’ai simplement noué une chute de corde à chaque extrémité.

Morceau de bois flotté

Je suis partie avec 20 cordes de 3m de long mais j’en ai ensuite coupé 2 autres d’à peu près la même longueur pour mes drapés latéraux. Si vous vous dites que ça fait beaucoup de corde, sachez qu’à la fin de la réalisation, il ne me restait que ceci.

Déchets très limités à la fin de la réalisation du macramé mural

Le motif central

Pour la réalisation du motif central, j’ai commencé par attacher mes 20 cordes au milieu du bâton, à chaque fois en double, en utilisant des noeuds d’alouette (expliqué ici).

Fixation des cordes par un noeud d'alouette

Puis j’ai réalisé des chaînes de noeuds plats en prenant à chaque fois deux groupes de cordes.

1er noeud plat

J’ai donc réalisé 5 chaînes de 10 noeuds plats.

5 chaînes de 10 noeuds plats

Puis j’ai laissé un centimètre et attaqué des noeuds plats alternés, comme sur la lampe.

Noeuds plats alternés

dont j’ai progressivement réduit le nombre en laissant, de chaque côté, 2 groupes de cordes supplémentaires à chaque rang.

Noeuds plats alternés réduits

Jusqu’à former un triangle.

Réduction du nombre de noeuds plats

Triangle en noeuds plats

Pour habiller les côtés du triangle, j’ai fait une perle de noeuds plats de chaque côté. Pour ce faire, réaliser un noeud plat de chaque côté, pour commencer à la même hauteur.

Création d'une perle en noeuds plats

Puis vous allez y ajouter deux noeuds plats.

3 noeuds plats pour créer une boule

Et faire passer vos fils centraux au-dessus de cette petite chaîne.

Création d'une boule en macramé

Former une jolie petite boule et fermez par un noeud plat en-dessous. Idem de l’autre côté.

Noeud plat sous la boule en macramé

Pour rajouter de la longueur, j’ai simplement reproduit le triangle en laissant un peu moins d’espace entre les noeuds.

Boules symétriques

Triangle en noeuds plats

Le drapé

Pour réalisé l’effet drapé, j’ai pris deux groupes de cordes latérales que j’ai repassées sur le support.

Création du drapé

Et nouées sur eux-mêmes (noeud baguette). Ne faites pas attention au petit noeud sur un fil. J’ai malheureusement cassé un fil et il a fallu improviser !

Drapé macramé

Vous allez ensuite créer une longue torsade sur ce groupe de cordes en prenant un autre fil que vous allez mesurer comme à peu près 4 fois la longueur de torsade souhaitée. Pour commencer, c’est très simple. Vous nouez votre nouveau fil en son milieu avec un noeud très simple autour des autres fils et vous enchaînez les demi-noeuds plats (voir explication pour la torsade ici ) autour de votre groupe de fils d’origine. Comme vous n’allez faire torsader que deux fils autour d’un gros groupes de cordes, vous aurez une torsade très originale !

Torsade du drapé

On s’arrête lorsqu’on est satisfait de la longueur, tout simplement.

Estimation de la longueur de la torsade

Pareil de l’autre côté

Torsades latérales

C’est le moment de couper les cordes ! Là encore, c’est une question de goût. Coupez où vous voulez ! Et ensuite, réutilisez les cordes coupées pour la suite. Je les ai simplement coupées au milieu et utilisées en double épaisseur pour les attacher avec un noeud d’alouette sur le drapé créé plus tôt.

Création des franges pour le drapé

Pareil de l’autre côté

Création des franges

A ce stade, on recoupe pour égaliser et on vient draper les deux torsades en les attachant sur les cordes plus longues du motif central avec un noeud plat.

Drapé réalisé avec les torsades

Suivi de 3 autres gros noeuds plats.

3 gros noeuds plats

On coupe pour égaliser et on fait un noeud en queue de singe (voir ici) pour finir proprement.

Macramé mural terminé

Pas mal, non ?

Le macramé mural en situation

Je l’ai installé avec un petit clou au mur, sur le côté du confiturier.

Macramé mural en situation

Macramé mural suspendu

Et je trouve que ça habille vraiment bien ce pan de mur !

Macramé mural en situation

Détail du macramé mural

Inutile de vous dire que j’ai encore plein d’idées en macramé !
Bon week-end à tous.

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon macramé mural drapé vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

Petit macramé mural drapé DIY avec des noeuds simples

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
6 comments
  1. c’est magnifique, je suis sous le charme, tu as des doigts de fée 😉
    en combien de temps tu as réalisé ton macramé? cela me parait pas si compliqué en te lisant, mais si, c’est complexe LOL…
    en hiver, j’ai fait du tissage, mais depuis mars, je n’ai rien fait, ni même de la poterie, le jardin m’a vue tous les jours du confinement!
    bonne soirée Joelle, et encore bravo

    1. Alors oui ça semble facile, et ça l’est, mais c’est long. J’en ai eu pour presque la journée mais c’est largement parce que j’ai pas mal tâtonné et défait/refait des trucs pour arriver à un modèle simple, reproductible et utilisant la corde de manière optimale (c’est à cause de ça que j’ai réussi à casser une corde d’ailleurs, à force de défaire et refaire). Je dirais qu’en suivant le tuto, il y en a probablement pour 2h. Ca reste très faisable, et surtout accessible à quelqu’un qui n’a pas d’expérience dans le macramé. C’est aussi possible d’utiliser une corde plus grosse et pas en double, ce sera plus facile et plus rapide !

  2. Que cela me donne envie de me lancer! Cela me rappelle aussi un hamac réalisé lorsque j’avais 16 ans, sur base d’un modèle de la revue « 100 idées ». Vous vous souvenez de ce magazine? Année 70 ou un peu plus. Pour les plus âgées… no comment. J’avais eu la très mauvaise idée de le faire avec une corde trop rêche, cela grattait le dos mais le souvenir qu’en porte ma peau a la belle nostalgie de ma jeunesse.

    1. Bonjour Marianne,
      Je n’étais pas encore née dans les années 70 🙂 Mais par contre, j’aimerais beaucoup trouver des modèles vintage. J’ai hâte de pouvoir parcourir les ressourceries à la recherche de ce type de document.
      Clairement, je n’ai pas encore épuisé les joies du macramé !

      1. j’étais abonnée à 100 idées, mais c’était plutôt années 80, début 90! je me demande si je n’ai pas encore des revues cachées quelque part (d’autres titres aussi..), je regarderai, et si ça t’intéresse, je pourrai te les envoyer?
        bonne soirée Joelle

      2. Oh mais grave ! Ou tu pourrais m’envoyer des scans de pages intéressantes. Je suis curieuse de voir ce qui se racontait dans ce genre de revues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.