Une lampe suspendue en corde au macramé

Une lampe suspendue en macramé à la corde

Bonjour à tous ! Dans la perspective de vous aider à vous occuper utilement, je vous propose un petit DIY réalisé avec un vieil abat-jour que j’ai transformé en lampe suspendue avec de la simple corde. Pour réaliser ce petit luminaire utile et esthétique, il ne vous faudra que quelques heures !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Le matériel pour réaliser la lampe suspendue

Pour réaliser cette lampe suspendue, vous allez avoir besoin d’un vieil abat-jour dont vous n’allez même pas utiliser l’intégralité. Il vous faut également un câble électrique avec interrupteur, une douille, de la corde et un pistolet à colle chaude.

vieille carcasse d'abat-jour débarrassée de son polyphane

Sur cette photo, vous voyez ce qui reste de mon abat-jour à recycler. Honnêtement, le polyphane était dans un tel état qu’il n’était même pas photographiable. J’ai donc tout jeté et conservé l’armature. Vous verrez dans un prochain article ce que je vais faire du grand cercle.

Morceau de carcasse d'abat-jour et bobine de corde

J’ai choisi de la simple corde de jute pour cette réalisation parce que je pense que c’est ce que vous avez le plus de chance de posséder chez vous. Cependant, vous pouvez obtenir un résultat sympathique et différent avec de la véritable corde à macramé en coton, ou n’importe quelle autre corde.

Propos liminaires

Dans ce petit tuto, je vais évidemment vous montrer comment j’ai réalisé ma lampe. Mais je vais surtout vous expliquer comment vous pouvez adapter ce projet à ce que vous avez vous-même. En effet, rien ne dit que vous allez trouver un abat-jour aux même dimensions ou de la corde identique.

Pour habiller le luminaire, j’ai volontairement choisi un motif simplissime, dans l’idée que ceux qui ne connaissent pas grand-chose aux noeuds de macramé puissent s’y essayer. Donc l’ensemble de l’habillage est réalisé avec des noeuds plats, et uniquement des noeuds plats. Vous pouvez bien sûr varier en fonction de votre projet.

Pour déterminer la longueur des cordes à utiliser, je vous suggère de compter trois fois la hauteur de l’abat-jour puis de multiplier par 2 puisque les cordes sont pliées.

Mesure de la hauteur de l'abat-jour

Il vous faut également déterminer le nombre de cordes nécessaires en gardant en tête que vous devez en avoir un nombre pair. En effet, le principe du macramé est de réalisé des noeuds avec 4 brins de corde. Chaque corde permettant de fournir deux brins, il vous en faut un nombre pair.

Le noeud plat

Avant de procéder à la réalisation, je vais tenter de vous expliquer en images comment fonctionne le noeud plat. N’hésitez pas à regarder des vidéos Youtube pour vous aider à maîtriser la technique. Mais vous allez voir, c’est très simple ! Et dès que vous en aurez fait quelques uns, vous verrez que cela devient automatique et vous n’y penserez même plus.

Noeud d'alouette - macramé

Donc vous allez commencer par plier votre corde en deux pour former deux brins et la passer sous le support, comme ci-dessus. Puis vous allez simplement faire passer vos fils dans la boucle que vous avez constituée initialement. Félicitations, vous avez réalisé un noeud d’alouette ! C’est ce dont vous avez besoin pour démarrer tous vos projets en macramé.

Macramé : noeuds d'alouette

Pour réaliser un noeud plat, vous avez besoin de 4 fils. Le principe de la plupart des noeuds de macramé, ce sont deux fils au milieu qui ne bougent pas et deux fils sur les côtés qui constituent des noeuds. On va donc laisser les deux fils centraux tranquilles et attaquer ceux des extrémités, en commençant par celui de gauche. Vous allez former un genre de 4 avec le fil de gauche qui va passer sur les fils centraux pour ressortir sous le fil de droite.

Macramé noeud plat 1

Puis allez prendre celui de droite, le passer sous les fils centraux et le faire ressortir sur le fil de gauche.

Macramé noeud plat 2

Ensuite serrez ! Vous avez fait la moitié du noeud.

Macramé : demi-noeud plat

Pour terminer, vous allez refaire la même chose mais en symétrique, en commançant cette fois par le fil de droite. Vous allez le passer sur les fils centraux puis sous le fil de gauche.

Macramé : noeud plat 3

Et je suis en train de me rendre compte qu’évidemment, il me manque une étape… Bref, la dernière étape consiste dans le passage du fil de gauche sous les fils centraux et sur le fil de droite. Il ne vous reste plus qu’à serrer !

Macramé : noeud plat

Avec ça, vous avez de quoi habiller l’intégralité de l’abat-jour !

Habillage de l’abat-jour en macramé

Je reprends mon abat-jour dans le bon sens et je commence par bien remplir l’anneau avec mes cordes, en faisant attention à en poser un nombre pair.

Noeuds d'alouette sur l'abat-jour

Comme l’abat-jour est évasé, j’ai bien serré ! J’ai fini par en mettre 6 par section.

Noeuds d'alouette sur l'abat-jour

Et ensuite, on va commencer à faire des noeuds plats !

1e rangée de noeuds plats

Après cette première rangée de noeuds plats, on va en faire une seconde (et plein d’autres). Mais l’idée, c’est d’utiliser à chaque fois deux fils d’un noeud et deux fils du noeud suivant, de manière à les réaliser en décalé et créer un genre de tissage.

2e rang de noeuds plats

Puis vous continuez !

noeuds plats en macramé sur l'abat-jour

J’ai décidé d’élargir un peu mes noeuds au fur et à mesure pour créer de la souplesse.

Macramé : abat-jour en corde

Création d'une lampe en corde

Noeuds plats en macramé pour une lampe suspendue en corde

Puis de resserrer sur la fin.

Abat-jour couvert de macramé à la corde en jute

Abat jour en macramé

Et pour le dernier rang, j’ai en fait pris l’armature dans le noeud.

Dernier rang de noeuds plats autour de l'armature de l'abat-jour

Une fois que vous avez fait ce dernier noeud plat, vous pouvez tout simplement le serrer très fort et laisser les franges. Personnellement, je n’en raffole pas trop alors j’ai décidé de coller au pistolet à colle chaude.

Dernier rang de noeuds plats

J’ai mis une boule de colle chaude au dos de chaque noeud, j’ai rabattu et coupé l’excédent. Puis j’ai maintenu le tout pendant quelques minutes avec des pinces à linge.

collage du dernier noeud plat

Plus qu’à passer au câble !

Le câble de la lampe suspendue

Alors pour le câble, j’ai farfouillé pour voir ce que j’avais en stock. En temps normal, je vous aurais conseillé d’acheter un kit sur Amazon ou en grande surface de bricolage et la question aurait été réglée. Mais c’est « compliqué » en ce moment, pour faire dans la litote. Du coup, je vous conseille le recyclage. D’une manière générale, ne jetez jamais les câbles, prises, interrupteurs et douilles lorsque vous vous séparez d’un luminaire, ou même d’un appareil électrique HS. Ca se recycle !

Vieux câble de lampe avec douille

Du coup, j’ai trouvé un vieux câble de lampe muni d’un interrupteur sur lequel j’ai branché une douille de récup. Faites attention lorsque vous installez votre douille parce qu’il faut pouvoir la passer dans l’abat-jour, ou passer la prise électrique et l’interrupteur, selon que vous passez par un côté ou l’autre du câble. J’ai dû tout défaire après ce premier branchement parce que je n’y parvenais pas. J’ai donc d’abord passé le câble puis connecté la douille de l’autre côté de l’abat-jour. Malin huh huh… Bref, comme notre câble est super moche (et bien jauni parce qu’il date du grand-père de Mathusalem, à peu près), on va le recouvrir de corde !

Décoration du câble de la lampe suspendue

L’idée est de décorer la longueur de câble qui sera visible sur la lampe suspendue. Honnêtement, je n’ai pas fait toute la longueur ! J’ai donc commencé par le côté connecté à la douille et j’ai fixé ma corde (sans la découper au préalable en fait, ça permet de ne pas gâcher) avec un ruban de masquage, qui va être ensuite recouvert. J’ai ensuite enroulé le fil autour du câble. Vous voyez la forme ci-dessus ? Eh bien j’ai juste fait ressortir le fil dans la boucle en repassant sous le câble électrique.

Macramé : noeud de feston

Je pense que c’est ce qu’on appelle un noeud de feston. C’est sympa parce que ça tourne au fur et à mesure que vous faites des noeuds. C’est joli comme tout ! Mais ça prend du temps, j’aime mieux vous le dire.

Macramé : déguisement du câble électrique au noeud de feston

Au bout d’un (long) moment, vous allez retrouver la douille.

Macramé : décoration d'un câble électrique

A ce stade, je n’avais pas envie qu’on puisse voir le haut de la douille au-dessus de l’abat-jour de la lampe suspendue en corde. J’ai donc tartiné un peu cette douille toute moche de colle chaude et j’ai enroulé la corde autour !

Haut de la douille électrique couvert de corde

Puis j’ai reproduit le même processus de l’autre côté de l’interrupteur jusqu’à ce qu’à arriver au bout de la longueur de câble visible. J’ai terminé mon chef d’oeuvre comme au niveau de la douille : à la colle chaude !

Collage de la corde de macramé

Et si jamais vous vous posez la question pour après le confinement, oui ça vaut le coup d’acheter un bon pistolet à colle comme le Ryobi sans fil que j’ai acheté récemment. Ca change la vie !

Pistolet à colle chaude sans fil Ryobi

Pour l’ampoule, là encore, j’ai pris ce que j’avais. J’aurais bien aimé une ampoule LED style vintage à filament mais je n’avais rien pour une douille en E14 et ce tout petit abat-jour ne pouvait pas accepter de gros culot. En revanche, j’avais trouvé en solde cette ampoule LED Xanlite il y a un petit moment. Ca fait l’affaire !

Ampoule LED Xanlite

La lampe suspendue en corde en situation

J’ai ensuite simplement installé ma nouvelle lampe suspendue en corde juste au-dessus de mon bureau !

Lampe suspendue en corde au-dessus de mon bureau

J’ai tout bêtement passé un crochet métallique dans une volute d’équerre après l’avoir peint en noir pour qu’il se fonde dans le décor.

Lampe suspendue en corde au macramé

L’interrupteur est juste à la bonne hauteur. C’est très pratique.

Lampe suspendue en corde allumée

Et vous savez quoi ? Eh bien ça fait une super lumière ! Je suis ravie de ma création !!!

Bureau illuminé par la lampe suspendue en corde

Du coup, Cédric en veut bien une au-dessus de son propre bureau héhé.

J’espère que vous tenez le coup, que vous arrivez à vous occuper, à travailler si vous devez le faire et à faire étudier un peu vos enfants si vous êtes concernés. Je vous envoie à tous plein d’ondes positives !

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Ma lampe suspendue en corde au macramé vous a plu ?
Enregistrez-la sur Pinterest avec cette photo !

 

Une lampe suspendue en corde au macramé - recyclage d'un vieil abat-jour #upcycling

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
4 comments
  1. Merci beaucoup Joëlle pour cette astuce! Ma petite dernière ayant cassé la lampe de chevet de mon mari je crois que j’ai trouvé comment faire pour garder le système électrique mais en recyclant l’abat-jour 😁 . Ne reste plus qu’à trouver par quoi remplacer la corde à macramé 🤔😂. Belle journée à toi et bon courage pour le confinement.

    1. On peut vraiment utiliser n’importe quel type de corde ! Même des lacets ! D’ailleurs, j’ai bien envie d’essayer avec des lacets. Quand je jette des chaussures usés (ok c’est rare mais bon, ça arrive une fois tous les 10 ans ahah !) je conserve toujours les lacets. Il faut que je regarde ce que j’ai en stock !

  2. Vous avez toujours de bonnes idées et vos réalisations sont sympas et faites avec goût. Je termine un relooking de cadre et ensuite, j’attaque une déco pot de verre avec du macramé (le 1er). Vous m’avez donné envie de me lancer . Bonne continuation et au prochain travail manuel !

    1. Je viens de finir de nouvelles suspensions à plantes pour ma part ! Mais effectivement, la déco de pot en verre, ça me tente aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.