Repeindre une cuisine : le guide !

Bonjour à tous ! Poursuivons aujourd’hui notre cycle sur les cuisines. Je vais entrer dans le vif du sujet que vous attendez tous ! Que vous ayez envie de relooker votre vieille cuisine, ou bien que vous ayez carrément acheté une cuisine d’occasion en suivant mon guide, vous avez maintenant envie de lui donner un nouveau look, c’est normal. Je partage donc avec vous toute la technique que j’ai élaborée pour repeindre une cuisine !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Repeindre une cuisine : propos liminaires

J’ai un peu tardé à écrire cet article, alors que j’ai déjà repeint plusieurs cuisines. A vrai dire, j’ai eu du mal moi-même à me rendre compte à quel point repeindre une cuisine est spécifique ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai fait quelques erreurs dans notre cuisine, que je vais devoir corriger très prochainement.

En réalité, les modules de cuisine sont les meubles les plus délicats à repeindre et à refinir. C’est très spécifique parce que la cuisine est la zone de la maison la plus exposée à l’usure !

  • La cuisine est généralement la zone la plus fréquentée de la maison ! On range et on fait tellement de choses dans la cuisine qu’on y est constamment, surtout si elle est à l’entrée de la maison, comme la nôtre.
  • Rien n’est plus sale que la cuisine. Eh oui, là encore, c’est une spécificité. Même si on cuisine super light avec peu de matière grasse, la simple vapeur, les aromates, la chaleur…. tout cela crée de constantes agressions sur la finition des meubles qui souffrent beaucoup.
  • Et en conclusion, c’est aussi évidemment la zone de la maison qu’on nettoie le plus (ok en concurrence avec la salle de bain). Et les produits nettoyants, c’est agressif, acide, ou basique selon ce qu’on utilise, et méchant… la finition doit donc être ultra solide !

 

Nos meubles de cuisine repeints

La préparation

Si vous avez lu mes autres articles sur le relooking des meubles, vous savez que je suis la première à prôner les raccourcis. Notamment, je vous conseille souvent de réduire la préparation à sa plus simple expression, en utilisant des produits appropriés. Bon, pour les raisons expliquées ci-dessus, rien de tout cela n’est valable pour une cuisine ! Pas de raccourci pour une cuisine.

La première des choses à faire est un bon gros nettoyage. Mais vraiment, un nettoyage approfondi. Pour ce faire, vous allez acheter des cristaux de soude que vous allez mélanger dans de l’eau chaude en suivant scrupuleusement les indications du mode d’emploi. Prenez des gants ! Ensuite, vous allez tout nettoyer à la soude, partout, en profondeur. Quand vous verrez la couleur de votre éponge, vous comprendrez ce que je voulais dire. Si vous avez un nettoyeur vapeur, c’est le moment de l’utiliser ! Il n’y a pas de honte à avoir. Même si vous nettoyez constamment votre cuisine, vous ne pouvez pas l’empêcher de se salir. Rincez bien ! Et laissez sécher.

La cuisine, avant

Si votre cuisine est en bois verni, cette phase de nettoyage agressif a également bien entamé le vernis. Cela va vous permettre d’aller plus vite sur la phase suivante : le ponçage ! Quand bien même vous souhaiteriez repeindre une cuisine en aggloméré, ce qui est tout à fait possible, vous allez tout de même poncer au moins un peu les surfaces à peindre. De cette manière, la matière sera bien moins lisse et la peinture accrochera mieux.

Ne croyez pas les vendeurs de miracles qui vous disent que vous pouvez peindre votre cuisine en deux couches de peinture spécifique, sans préparation ni sous-couche appropriée. J’en ai fait l’amère expérience sur une cuisine précédente. Ce n’est juste pas assez solide ! C’est joli sur le moment mais ce n’est pas assez durable. Vous vous exposez à devoir tout reprendre. Prenez au moins la peine de poncer un peu pour casser le vernis de la surface. Vous voyez ce que je veux dire ?

La cuisine de l'ancien appartement de mes parents

 

La peinture

Vous vous rendez maintenant compte que la peinture n’est finalement qu’une étape du processus ! Vous verrez en pratiquant que, pour repeindre une cuisine, le plus long est la préparation ! Mais maintenant, on attaque la partie la plus sympa : la peinture ! Enfin, la sous-couche disons.

Ici, on va distinguer deux situations :

  • Si vous avez poncé vraiment très soigneusement et retiré l’essentiel du vernis : vous allez appliquer une sous-couche universelle, voire une simple peinture mate, comme une peinture à plafond. Cette application va saturer le support et favoriser l’adhérence de la peinture de finition.
  • Si vous avez poncé votre vernis superficiellement mais pas entièrement OU BIEN si vous peignez de l’aggloméré : appliquez une sous-couche pour surfaces lisses qui va maximiser l’adhérence de la peinture.

 

Le plan de travail en stratifié compact, un an après

Et seulement quand vous avez fait tout ça, appliquez deux couches de peinture acrylique de très bonne qualité. Vous n’êtes pas obligé de choisir une peinture spécialement prévue pour les meubles, après un tel niveau de préparation. Mais il vous faut un bon produit, pas de l’entrée de gamme super diluée.

Repeindre une cuisine : la finition

La touche finale, ce dont j’ai pensé que je pourrais me passer pour la rénovation de notre cuisine, c’est la finition, la couche de protection. C’est indispensable, ne la négligez pas ! Comme pour la peinture, choisissez ici un produit de bonne marque, de préférence que vous avez déjà essayé et dont vous savez, d’expérience, qu’il ne va pas faire jaunir votre peinture. Je vous recommande particulièrement le protecteur cuisine et bain de chez ID Paris mais ce n’est pas le seul produit que vous pouvez utiliser pour finir votre cuisine. Appliquez-en au moins deux couches.

Je voudrais conclure sur une petite astuce. Si vous peignez votre cuisine d’une couleur foncée, utilisez du vernis à l’huile ! C’est absolument impossible sur une couleur claire comme ce que nous avons choisi chez nous. Mais par exemple, pour mon frère, qui m’a demandé de peindre sa cuisine en gris très foncé, j’ai décidé de poser un vernis à l’huile pour tout finir parce que même si cela jaunit, ce sera quasiment invisible. Et le bénéfice en termes de solidité sera vraiment considérable !

La zone comptoir totalement revue

J’espère vraiment que ces informations vous auront été utiles et que vous aurez la motivation pour vous y mettre aussi. Je vous montrerai bientôt la cuisine de mon frère qui est vraiment presque terminée.

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon guide pour repeindre une cuisine vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

Repeindre une cuisine : le guide pratique - relooker une cuisine rustique ou en aggloméré démodée pour avoir une finition tendance et durable - relooker sa cuisine

 

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
4 comments
  1. Repeindre une cuisine ne s’improvise pas…Il faut du temps pour parfaire la préparation et des bons matériaux, et beaucoup de courage pour se lancer dans ce genre de rénovation. J’aime beaucoup ta cuisine pimpante et gaie!

    1. Je te remercie ! C’est sûr que c’est un gros boulot et un boulot un peu spécifique. Mais je trouve que vraiment, ça vaut le coup !

  2. je n’ai pas eu le courage de repeindre ma cuisine il y a 2 ans comme avec celle que nous avons installé il y a 20 ans, en chêne, de chez Lap.., que j’avais cérusé en bleu clair, et qui a tenu très longtemps (j’avais mis 8 couches sur les portes…(bouche pore, céruse, peinture vernis etc..un boulot monstre), donc, achat neuf..;-)

    1. C’est sûr que c’est un boulot énorme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.