Jardin vertical : mise à jour | #murvegetal

Jardin vertical : mise à jour

Bonjour à tous ! Début juin, je vous ai montré l’installation du jardin vertical sur un mur moche au fond du jardin. Je n’en étais qu’au début mais il y avait déjà pas mal de plantes ! Bon, et mois et demi plus loin, ça a un peu changé ! Je vous propose donc une mise à jour sur cet espace. Attentionn, il va y avoir plein de photos de plantes ! Mais je vais aussi vous indiquer ce qui a bien fonctionné, ce qui a nécessité des ajustements, ce qui n’était pas un succès. Allons-y !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram consacré aux plantes). Restons en contact !

La structure du jardin vertical

Si vous vous souvenez, l’armature du jardin vertical est constituée de planches de palettes récupérées et lasurées. Dans l’ensemble, ça a très bien tenu !

Vue d'ensemble du jardin vertical

Il a fallu cependant renforcer l’ancrage au mur de certaines planches.

structure du jardin vertical

J’avais prévu simplement deux vis par planches. J’ai dû en ajouter une sur certaines qui bougeaient un peu. Je n’avais pas assez confiance.

Le jardin vertical

Ceci posé, il a plu (pas beaucoup évidemment, comme pour tout le monde) et il y a eu beaucoup de vent. Rien n’a cédé dans la structure !

Mur végétal

Je pense donc que c’est un système convenable que je peux recommander !

Structure en palette

L’accrochage des plantes

Les plantes sont suspendues par différents moyens. Certaines ont des crochets invisibles.

Plantes accrochées au mur

D’autres des supports chinés qui entourent le pot (système similaire).

Système de suspension entourant le pot de fleur

J’en ai aussi pas mal sur des macramés suspendus à différents types de fixation.

Suspensions diverses

J’ai même utilisé des supports de balcon.

support à plante de balcon

J’ai eu un accident sur le tas. Cette suspension s’est cassé la figure parce que le nœud tout en haut n’était pas assez solide et la corde en jute, ça glisse.

Suspension du bégonia erythrophylla

La vraie corde à macramé en coton glisse moins donc je recommande d’utiliser ce matériau. Ou tout du moins, de ne pas faire de nœud en queue de singe structurel avec de la corde en jute, juste décoratif. Un gros nœud, ça tient mieux.

Hoya wayetii dans un macramé

Aussi, j’ai récemment trouvé ce joli pot en terre cuite avec des trous sur la collerette pour passer des cordes. Je vais probablement remplacer pas mal de suspension en plastique par ça. C’est vraiment plus joli !

Suspension en terre cuite

Tradescantia dans un pot en terre cuite suspendu

Les plantes du jardin vertical

Pour la plupart, les plantes installées là se portent extrêmement bien !

Tradescantia blossfeldiana

Les misères vivent leur meilleure vie.

Callisia repens pink lady

Juste pas toutes dans la zone la plus ensoleillée.

cyanotis somaliensis

Et tout ce petit monde fleurit gaiment !

Tradescantia certinthoïdes en fleurs

Avec une exposition similaire, j’ai mis pas mal de hoyas.

Hoya krohniana silver eskimo

Hoya polyneura

Les oxalis supportent bien mieux le plein soleil !

Oxalis vulcanicola plum crazy

A l’ombre, les bégonias ont bien repris du poil de la bête !

Begonia ember love

Begonia conchifolia

Bégonia Fedor

Et les coleus, pour la plupart semés au printemps, sont incroyablement satisfaisants !

Coleus semé au printemps

coleus pourpre

Mais les caladiums sont une réussite moyenne.

Caladium Florida Moonlight

J’en ai perdu pas mal par négligence.

Caladium Aaron

Les bégonias tubéreux sont très beaux pour la plupart.

Bégonia tubéreux

Mais j’ai eu quelques surprises sur les couleurs !! et certains sont en retard.

Bégonias tubéreux aux couleurs inattendues

Au pied du mur

Au pied du jardin vertical, j’ai aussi pas mal garni avec mes plantes préférées.

Plantations au pied du jardin vertical

Hostas, heuchères, rosiers, grimpantes diverses…

Rosier et heuchères

Le tout en laissant les mauvaises herbes assez libres !

Heuchère au milieu des mauvaises herbes

Dans le coin gauche, j’ai planté encore des hortensias et Cédric a installé un dévidoir mural pour faciliter l’arrosage.

hortensias et dévidoir mural

Fleur d'hortensia

Et pour finir, j’ai ponctué le mur d’un alignement (relatif) de gros pots en terre cuite gris.

Pots en terre cuite le long du mur

Ils ont tous été très garnis ! Ici, coleus, bégonias tubéreux blancs et impatiens walleriana blanche

Coleus, bégonia et impatiens

Laurentia, arums, platycodon, bégonia tubéreux et osteospermum.

Composition dans un pot en terre cuite

Laurentia

Arum & osteospermum

platycodon rose pâle

Géranium zonal rose, arum, helichrysum, superbells (calibrachoa) et bégonia tubéreux (je ne m’attendais pas à ce rouge sur le bégo ahah !).

Helichrysum, arum, geranium, superbells

Superbells (calibrachoa) pink

Géraniums, bégonia, superbells et arum.

Geranium, bégonia & superbells

Composition de plantes d'été

fleur de géranium

Coleus, bégonia, arum et canna

Coleus, begonia, arum & canna

Fleur d'arum

Bilan & perspectives

Dire que je suis satisfaite de ce jardin vertical est un euphémisme. Pour rappel, on est partis de ça au début du printemps !

Mur du fond du jardin

J’adore le côté jardin secret de cette zone insoupçonnable et j’y passe beaucoup de temps.

Tradescantia zebrina

Je pense d’ailleurs installer par ici des chaises de jardin pour mieux observer les progrès de mes plantes !

Oscularia deltoides

En fin de saison, la plupart de ces plantes seront rentrées, soit à la maison soit dans la serre.

Fuschia non rustique

Je prendrai probablement des boutures de coleus et géraniums mais je ne suis pas sûre de pouvoir tout rentrer.

Geranium lierre panaché

Dans les gros pots, j’ai énormément de tubercules (achetés en soldes pour la plupart, l’avantage de s’y prendre tard héhé !) qui n’ont pas besoin de lumière pendant l’hiver. J’ai essayé d’être prévoyante ! Les pots seront descendus à la cave ou maintenus dehors au sec.

Gros pot plein de tubercules avec un coleus

Mais j’ai encore le temps d’y penser !

Misère tricolore

J’espère que ce petit tour du jardin vertical vous aura inspirés ! Pour ma part, je vais surveiller tout ça tranquillement, mettre de l’engrais à tout le monde et m’amuser avec mes plantes.

Pot de fleurs suspendu

Je ne suis pas sûre de publier la semaine prochaine. Bel été à tous !

Superbells yellow

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle


Le jardin vertical vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

Le jardin vertical : mise à jour | #murvegetal

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
2 comments
  1. Bien joli tout cela, je m’en inspire pour mon jardin ! Alors merci pour ce partage et belle journée encore ensoleillée mais j’adore !

    1. Merci infiniment !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.