suspensions à plantes simplissimes : 3 modèles

Suspensions à plantes : 3 modèles simplissimes

Bonjour à tous ! Après tous les modèles de macramé que je vous ai proposé, vous avez été nombreux à me dire que vous étiez à la recherche de modèles plus simples à réaliser, qui prennent moins de temps à réaliser et qui ne nécessitent aucune expérience en macramé. Je vous propose donc aujourd’hui trois modèles différents et totalement adaptables de suspensions à plantes !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram consacré aux plantes). Restons en contact !

Suspensions à plantes, rappel

Pour ces trois modèles de suspension, les deux seuls nœuds que je vous propose d’utiliser sont de simples « gros nœuds » et le nœud dit queue de singe, que je vous avais déjà présenté dans un article précédent.

Passer les cordes dans l'anneau pour commencer la suspension

Pour le réaliser, vous allez prendre une corde de 60 cm de long environ que vous allez positionner comme un 4 inversé :

Début du noeud en queue de singe

Ensuite, enroulez la partie longue de votre corde autour de votre ensemble, ce qui va vous laisser une boucle en bas de votre « tortillon ».

Noeud en queue de singe

Passez ensuite la petite extrémité que vous venez d’enrouler au travers de la boucle et tirez le fil du haut ! Le bas sera emporté à l’intérieur du tortillon. Il ne vous reste plus qu’à couper.

Réalisation du noeud en queue de singe

Vous verrez que dans la plupart des cas, vous pouvez aussi remplacer ce nœud par un simple gros nœud, si cela vous semble plus simple. Notez également que pour réaliser ces suspensions, j’ai utilisé un cache-pot très léger en bois, trouvé chez Action. Vous l’avez d’ailleurs déjà vu la semaine dernière.

Cache-pot action en bois

Comme ces modèles sont réalisés avec des cordes plus fines et moins solides que de la corde épaisse à macramé en coton, je vous conseille de les prévoir pour des plantes assez légères. Donc éventuellement, optez pour des paniers en rotin ou en corde dans ce genre, ou bien de jolis cache-pots en plastique comme ceux de Elho (celui-ci ou celui-ci, par exemple). Pour ma part, je les garde pour des plantes sans cache-pot à l’extérieur au printemps prochain !

Modèle 1 en corde de jute

Pour ce premier modèle, j’ai pris une simple corde de jute, encore une fois trouvée chez Action.

Corde de jute

J’en ai coupé 4 morceaux de 2m et un morceau de 60 cm.

Cordes de jute coupées

Je les ai mises par deux et positionnées comme suit sur le pot retourné.

Démarrage de la suspension

Et je les ai noués entre eux, en un noeud d’alouette : on fait une boucle avec le premier lot de cordes autour du second et on serre. Cette technique permet de ne pas avoir de traîne sous la suspension.

Noeud d'alouette

Ensuite on serre et les fils se placent naturellement comme on veut !

Noeud d'alouette serré

Il suffit ensuite de faire quelques gros noeuds pour « tisser » le filet autour du cache-pot. D’abord sur les groupes de cordes déjà formés.

Gros noeuds

Puis en alternant les fils :

Gros noeuds alternés

Et ceci, autant de fois que le souhaitez ! Je vous conseille de ne pas dépasser la hauteur du cache-pot parce que sinon, c’est difficile d’insérer la plante ensuite.

Filet en gros noeuds

On finit la suspension en formant une boucle…

Boucle pour finir la suspension

que l’on ferme avec un nœud en queue de singe.

Nœud en queue de singe

Vous n’avez ensuite qu’à couper ce qui dépasse et à glisser votre plante dedans !

1e des suspensions à plantes simplissimes

C’est extrêmement simple et rapide à réaliser. Le plus long ici a été de prendre les photos !

Suspension à plante en corde

Le résultat me semble très convaincant. J’aime beaucoup le côté rustique de la corde de jute. Et c’est plus facile à trouver que du coton à macramé ! Voici donc la première de mes suspensions à plantes simplissimes.

Modèle 2 en corde de coton

Pour la seconde, on va changer de corde, histoire de vous montrer à quel point on peut utiliser n’importe quoi. Ici, une corde en coton, qui doit être de 2mm, là encore achetée chez Action. Comme la corde est fine, on va tout simplement en utiliser davantage.

Corde de coton Action

J’ai donc coupé 12 cordes de 2 m et une d’un mètre.

Cordes de coton découpées

Cette fois, j’ai commencé par le haut, avec les 12 grandes cordes.

Cordes disposées sur un crochet

Et j’ai formé la boucle avec un nœud en queue de singe en utilisant la petite corde en double.

Boucle formée par un gros noeud

J’ai ensuite séparé mes cordes en 3 groupes de 8.

Corde séparées en groupes par des noeuds

Puis j’ai alterné les nœuds en prenant 4 cordes dans un groupe et 4 cordes dans le suivant.

Noeuds alternés

J’ai fait ça 3 fois.

Noeuds alternés

Et j’ai fermé la suspension avec un gros noeud.

Suspension fermée avec un gros noeud

Avouez qu’elles sont faciles ces suspensions à plantes !

suspensions à plantes simplissimes

Plutôt sympa le résultat, non ?

Suspension à plante en corde de coton

Il faudra d’ailleurs que j’en fasse une définitive pour cet aeschynanthus !

Aeschynanthus dans la suspension en corde de coton

Modèle 3 en coton fin

La dernière de mes suspensions à plantes super simples a été réalisée avec une corde de coton noire. Je pense que c’est du coton à broder ou à crocheter. J’avais ça en stock. Je me suis dit que c’était peut-être aussi votre cas, alors j’ai trouvé un moyen de l’utiliser !

Coton à broder noir

Comme c’est fin là encore, on prend aussi 12 cordes. L’idée est de les utiliser en double.

Cordes coupées pour une suspension

J’ai encore commencé par le haut, en formant une boucle, que j’ai fermée avec un simple gros nœud. Ceci pour vous montrer que vous pouvez facilement remplacer le nœud en queue de singe.

Boucle formée par un gros nœud

J’ai ensuite décidé d’apporter un peu de fantaisie en tressant mes cordes en haut ! Je les ai donc séparées en 4 groupes de 6 et j’ai tressé en prenant deux cordes à chaque fois.

Tresse en haut de la suspension

Puis j’ai arrêté la tresse avec un gros nœud.

Tresse arrêtée par un gros nœud

Je trouve que c’est plutôt mignon !

Haut de la suspension tressé

Ensuite j’ai fait comme pour la précédente, ma foi !

Nœuds alternés

Et voilà !

Plante dans sa suspension en coton noir

Je trouve qu’elle est vraiment sympa celle-ci !

Suspension à plante noire

Et le noir n’est pas une couleur qu’on utilise souvent pour les suspensions à plantes, alors que ça crée un contraste plutôt cool, je trouve.

Tresse sur la suspension noire

Suspensions à plantes : conclusion

Vous voici dotés de trois modèles de suspensions à plantes réalisables vraiment facilement. Vous pouvez évidemment les modifier à votre guise. Le premier modèle peut également être réalisé avec des cordes fines en les prenant en double. Et vice-versa ! Et si vous voulez des modèles qui prennent un peu plus de temps, vous avez le choix sur le blog !

Suspension à plante en macramé : 2 modèles - 10 Main Street

Réaliser un macramé mural à plante

Amusez-vous bien !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mes suspensions à plantes faciles vous ont plu ?
Enregistrez-les sur Pinterest avec cette photo !

Suspensions à plantes simplissimes : 3 modèles

 

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
2 comments
  1. Super idée, je vais essayer car cela rend vraiment bien et ne prend pas de place pour ranger nos plantes.J’ai beaucoup de coton et ficelle dans mes stocks alors c’est une bonne idée pour les employer. Merci pour ces belles idées.

    1. Ravie que ça serve !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.