Un lampadaire shabby-chic - 10 Main Street

Un lampadaire shabby-chic

Bonjour à tous ! En ce moment, je déborde d’idées ! Je ne sais pas ce qui me prend mais j’ai envie de faire encore plus de choses que d’habitude ! C’est la raison pour laquelle je n’ai pas publié d’article la semaine dernière : j’étais tellement à fond sur ce que je faisais que j’ai préféré renoncer plutôt que de m’interrompre ! Vous allez voir ça dans les prochaines semaines. En attendant, je vous propose de découvrir mon nouveau lampadaire shabby-chic. J’ai particulièrement soigné la patine et je vais vous expliquer comment j’ai procédé.

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Le lampadaire plutôt shabby que chic

Alors en anglais, shabby, cela signifie usé. Et ce n’est généralement pas un compliment. Du coup, le mot s’applique plutôt bien à ce lampadaire super rustique, super démodé et que mes proches ont regardé avec horreur.

Le lampadaire rustique

Voilà, on parle d’un lampadaire en chêne des années 1970-80. Clairement, ce n’est pas fantastique. Je l’ai trouvé sur un vide-grenier, pour un prix astronomique (5€ il me semble me souvenir héhé !). Evidemment, moi j’ai tout de suite vu POTENTIEL !

Le lampadaire shabby-chic : la peinture

Pour le relooking de ce lampadaire, j’avais dans l’idée de partir sur une base très simple pour jouer sur l’effet patiné. J’ai donc décidé d’opter pour la peinture à la craie Rust-Oleum que j’apprécie beaucoup. Je l’avais déjà utilisée pour un petit meuble de bureau ainsi qu’un mini guéridon tripode. On trouve ce produit dans certaines grandes surfaces de bricolage ou bien sur Amazon.

Peinture à la craie Rus-Oleum

J’ai donc appliqué une simple couche de peinture sur l’ensemble de mon lampadaire.

Le lampadaire avec une couche de peinture Rust-Oleum

J’ai estimé qu’il était inutile d’en mettre plus, vu le projet.

« Usure » de la peinture

Entrons maintenant dans le détail de la patine qui va transformer ce lampadaire quasi-blanc en merveille shabby-chic (en toute modestie). J’ai commencé par user un peu la peinture que je venais d’appliquer au papier de verre.

Usure du lampadaire shabby-chic - 10 Main Street

L’idée est de marquer un peu les zones saillantes, celles qui subissent naturellement l’usure.

Détail d'usure sur le lampadaire - 10 Main Street

Inutile d’en faire trop. Il vaut mieux avoir la main légère.

Détail d'usure sur le plateau intermédiaire du lampadaire - 10 Main Street

Voici donc une bonne base pour appliquer la cire qui va donner son effet patiné à ce projet.

La patine du lampadaire shabby-chic

Pour obtenir un résultat patiné à la cire, la première étape est de passer une couche de cire incolore sur l’ensemble de votre support. Vous allez ainsi saturer la peinture et protéger votre travail. Cela évitera à la peinture de trop absorber la cire teintée et vous donnera plus de marge pour estomper. Ensuite, vous prenez une cire teintée.

Cire brune Annie Sloan - 10 Main Street

J’ai choisi la cire brune Annie Sloan que j’avais en stock et l’ai appliquée avec un pinceau rond à poils bien raides. Je le réserve à cet usage, comme ça, je ne le nettoie pas vraiment entre les projets.

Application de la cire dans les creux - 10 Main Street

L’idée générale, pour créer le lampadaire shabby-chic, est d’appliquer la cire en ciblant les parties creuses puis d’estomper immédiatement avec un chiffon. N’attendez pas, essuyez tout de suite. Ainsi, vous allez répartir la cire que vous retirez sur l’ensemble du support.

Cire estompée pour un effet patiné - 10 Main Street

Procédez étape par étape, sans vous presser. Si jamais vous n’arrivez pas à estomper suffisamment, n’hésitez pas à ajouter de la cire incolore ou même de la cire blanche.

Effet patiné sur le lampadaire shabby-chic - 10 Main Street

C’est facile et amusant à faire !

Plateau intermédiaire patiné - 10 Main Street

Une fois que vous avez fait toute votre cire, laissez bien sécher !

Sechage du lampadaire shabby-chic

Le lampadaire shabby-chic en situation

Et voilà, je lui ai remis son abat-jour (oui oui, c’est le même, je vous raconterai) et l’ai installé dans le salon.

Le lampadaire shabby-chic dans le salon

Vous vous souvenez peut-être que j’avais déjà fait un lampadaire pour mettre à cet endroit il y a quelques mois. Il a migré dans le dressing où vous allez bientôt le revoir.

Le lampadaire shabby-chic relooké - 10 Main Street

Pas mal, non ? Pour une vieillerie payée quelques euros sur un vide-grenier… Il fait même de la lumière, ahah !

Lampadaire shabby-chic dans le salon la nuit -10 Main Street

Restez en ligne : la semaine prochaine, je vous raconte comment je m’en suis sortie avec l’abat-jour !
Et aussi comment on a failli remplacer le lave-linge, aventure racontée sur Facebook et Instagram

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon lampadaire shabby-chic vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

 

Un lampadaire shabby-chic - 10 Main Street - #relooking #shabbychic #patine #patina #frenchdecor

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
11 comments
  1. j’aime beaucoup, il va très bien avec l’esprit « campagne chic » de ta maison!
    merci pour les tutos, et bonne fin de semaine

    1. Je te remercie !

  2. C’est magnifique !!!!!
    Je suis malade car j’avais le même qui me venait de ma maman décédée en juin dernier et je l’ai donné à la ressourcerie !!!!
    Encore toutes mes félicitations !!!
    Il me tarde de voir comment vous avez peint l’abat-jour !

    1. Ahahah ! Merci. On en trouve facilement sur les vide-greniers et les ressourceries, du coup. Mais dans les petites annonces, les gens les vendent incroyablement cher, alors que franchement, ça ne vaut que par le potentiel de transformation. Honnêtement, c’est quand même vraiment moche à l’origine ! 😛

  3. Franchement, pour une belle patine rien ne vaut la peinture à la craie et la cire. Superbe!
    Je n’ai toujours pastrouvé de revendeur Annie Sloan et du coup j’ai acheté la cire incolore Rust-Oleum qui n’est pas mal du tout et qui sent bon. Ensuite comme cire foncée j’ai juste la cire Libéron effet noirci. Pas mal du tout à travailler tout en subtilité et puis elle a un coté discrétement irisé sympa. Mais quand meme, il me manque une cire qui fait « sale », comme sur tes chaises de salle à manger. Que conseilles-tu comme alternative à la cire marron foncé d’Annie Sloan? Tu as essayé celle des Anciens Ebénistes?
    Merci et bravo pour ta créativité!

    1. Clairement, Les Anciens Ébénistes, c’est très très bien. J’ai pris celle d’Annie Sloan parce que c’était la première que j’ai trouvée dans mon placard, à vrai dire ! Tu peux utiliser n’importe quelle cire teintée d’une couleur foncée comme chêne foncé ou noyer. Ça donnera un super résultat ! C’est comme ça que j’ai procédé pour la table basse de l’étage et les chaises de salle à manger.

  4. Merci. Félicitations. Un plaisir de vous lire.

  5. Un rendu très sympat « campagne chic » j’adore . Il n’a vraiment plus rien de comparable. J’ai hâte aussi de savoir comment l’abat jour a pû être aussi bien modifié … à suivre.
    Merci pour tous les conseils de peintures utilisées, on s’y perd un peu tellement il y a de choix.

  6. Merci pour ta réponse concernant la cire foncée, je sais enfin quoi faire.
    Rien à voir avec le lampadaire, mais je me demande, Joelle, si tu as déja essayé de peindre un meuble avec deux couleurs. On voit beaucoup ca chez les amateurs d’Annie Sloan, et moi qui n’en trouve pas j’ai essayé avec de la peinture acrylique classique. C’est difficile mais je trouve que ca vaut la peine. Par exemple deux bleus proches appliqués sur une couche de blanc à la craie, de maniere un peu aléatoire en essayant de ne pas trop recouvrir la premiere couche, à essuyer si on veut un effet fondu, puis une fois les deux couches seches cirer avec cire foncée selon la méthode que tu as utilisée pour ta lampe.
    J’aime bien la profondeur que cela donne aux meubles. Particulierement sur un meuble lisse sans aspérité un peu ennuyeux.

    1. Cela fait partie des effets que je voudrais essayer, effectivement. On peut le faire avec une peinture acrylique classique, pas de problème.
      J’avais déjà fait un petit essai de peinture essuyée sur cette jardinière, cela dit.
      Affaire à suivre !

  7. bonjour Joëlle,
    Inutile de dire que vous avez encore fait du très bon boulot !
    Je suis très intéressée par l’explication sur l’abat-jour. J’en ai un chez moi qui mérite un coup de jeune !!
    J’attends avec impatience vos trucs et astuces…
    Agnès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.