Le plafond pailleté du dressing

Le plafond pailleté du dressing

Bonjour à tous ! Je poursuis mes explication sur la phase 1 de la rénovation du dressing. Je vous propose d’entrer dans les détails du plafond pailleté que j’ai réalisé sur le lambris qui était déjà en place. Je suis tellement satisfaite du résultat que je vous conseille vraiment d’essayer !

Réalisation partenariale avec ID Paris qui m’a fourni les produits utilisés.

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Réflexions liminaires

Si vous vous souvenez bien, j’ai déjà utilisé cet effet dans la salle de bain du bas. Je ne connaissais pas du tout ce produit qui m’a néanmoins tout de suite bluffée !

La salle de bain pailletée

J’avais adoré l’effet rendu mais aussi la facilité d’utilisation du produit. C’est vraiment une peinture tellement couvrante et agréable à utiliser que l’application est super facile et super rapide, pour peu qu’on suive le mode d’emploi.

Paillett' et primaire de ID Paris

Depuis cette réalisation, je n’ai de cesse de réfléchir à une autre utilisation ! Le dressing s’est donc imposé comme une évidence. Je cherchais une couleur assez neutre, adéquate pour un plafond, qui puisse convenir avec les couleurs de l’étage (le plafond lambrissé peint et le crépi également repeint).

Le mur de cadres rénové

Etant donné le luminaire que j’avais en tête pour le dressing, j’en ai donc conclu que c’était la petite touche de fun qu’il me fallait ! La nuance Cinecittà est un gris très pâle avec des paillettes discrètes. La différence de teinte est quasiment indiscernable avec le plafond lambrissé du reste de l’étage.

La plafond pailleté : préparation

Comme je vous le disais plus haut, le produit est extrêmement facile à appliquer ! La première étape consiste cependant, comme toujours, à préparer un minimum.

Le plafond pailleté, état d'origine

J’ai donc commencé par bien aspirer la poussière et les inévitables toiles d’araignées. Puis, avec l’aide de Cédric là je dois l’avouer, j’ai retiré les épouvantables serpents Ikea accrochés au plafond. Cela m’a laissé plein de petits supports qui, à leur tour, ont laissé des trous partout.

La plafond débarrassé des luminaires

J’ai donc entrepris de boucher les trous. Pour ce faire, je n’ai pas utilisé d’enduit mais plutôt du mastic acrylique en utilisant un pistolet de bonne qualité comme celui-ci, parce que c’est tellement plus agréable ! L’avantage de ce matériau, c’est qu’il garde une certaine élasticité au séchage qui permet d’éviter qu’il se fissure. En effet, le bois a souvent tendance à jouer et les trous rebouchés finissent par se voir beaucoup.
Ensuite, j’ai bien laissé sécher avant d’attaquer la peinture.

La peinture du plafond pailleté

Pour réaliser le plafond pailleté, j’ai utilisé la sous-couche ID « Primaire avant peinture » que j’ai appliquée exactement comme pour le plafond en dehors du dressing : avec un gros spalter en 50 !

Passage de la sous-couche

N’espérez pas obtenir un résultat net et uniforme avec cette sous-couche. Elle a pour seule vocation de saturer le support pour que vous puissiez appliquer la suite plus facilement. Et de fait, c’est mieux que d’utiliser une peinture à plafond basique comme j’avais fait la première fois.

Sous-couche entièrement passée

Bon, ensuite, j’ai attrapé Paillett’ et j’en ai appliqué une couche au pinceau.

Application de Paillett'

Et c’est tout ! La peinture est tellement couvrante qu’une seconde couche est tout à fait inutile ! J’ai juste fait quelques retouches marginales dans des zones oubliées.

Application de Paillett' en une couche

Et voilà ! J’ai mon plafond pailleté ! Le résultat est tout à fait uniforme et je suis ravie !

Le plafond pailleté

Voici donc le résultat final que vous avez déjà pu apercevoir la semaine dernière.

Plafond du dressing

Le luminaire et le plafond pailleté se mettent en valeur mutuellement sans que le résultat soit excessivement brillant. Cela reste de bon goût, enfin me semble-t-il ! En tout cas, moi je suis contente du résultat.

Vue d'ensemble de la rénovation du dressing

La semaine prochaine, on parlera des portes accordéon !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon plafond pailleté vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

 

La plafond pailleté du dressing

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
3 comments
  1. Peindre un plafond n’est pas de tout repos pour les cervicales! C’est joli et les paillettes sont très discrètes…

  2. Bonjour Joëlle,
    Très beau travail, comme d’habitude.
    Avez-vous des astuces pour peindre un plafond ? Cela n’est pas de tout repos et comme le dit Jalyla…. aie aie aie les cervicales.
    Merci.

    1. Bonjour Agnès,
      La seule astuce que j’aie, c’est d’utiliser un petit rouleau plutôt qu’un gros, ce qui limite énormément les projections de peinture. C’est un peu plus long à l’application mais vous perdez ensuite beaucoup moins de temps à nettoyer le sol, et tout le reste, vous-même y compris.
      Malheureusement, les plafonds, c’est super pénible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.