La commode sauteuse anthracite

La commode sauteuse anthracite

Bonjour à tous ! Un nouveau meuble pour ma collection : la commode sauteuse ! Je vous l’avais montrée sur Instagram lors de l’achat, il y a déjà quelques mois. Là encore, à la ressourcerie. Et là encore, j’ai dû pas mal patienter pour l’acheter à un prix correct. J’ai beaucoup hésité quant à sa transformation puis j’ai décidé de m’amuser. Je ne suis pas totalement sûre qu’elle va rester comme ça mais l’important, c’est d’expérimenter ! Je vous montre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🌸 Nouveau trésor 🌸⁣ ⁣ C’est bien connu : quand on a besoin de compenser, on fait du shopping ! C’est juste que ça devient vite encombrant dans mon cas… 😁⁣ Surtout que le quotidien professionnel est un peu oppressant en ce moment alors j’ai beaucoup besoin de compenser !!⁣ ⁣ J’ai donc fait un petit tour chez @ressources__et__vous et je suis revenue avec ce nouveau projet : la commode sauteuse en merisier !⁣ Elle est jolie, non ? 😍⁣ Enfin, elle déborde de potentiel, plutôt, pour être parfaitement honnête.⁣ ⁣ En attendant, c’est un meuble de très belle facture, tout en merisier, datant probablement des années 1970.⁣ La commode est très orange, comme on aimait à l’époque. Le vernis me semble tout à fait redoutable. Ca va être drôle de l’opérer… 😜⁣ ⁣ 🎀 Appel à contribution ! 🎀⁣ Comment la verriez-vous cette petite commode sauteuse ?⁣ ⁣ #relookingmeuble #DIY #bricoleuse #bricolage #decoration #homedecor #10MS #vintage #passionvintage #frenchdecor #frenchstyle #vieuxmeuble #vieilleries #blogdeco #furnituremakeover #projetdeco #vintagestyle #frenchdesign #instadesign #deco #relooking #retourdechine #butindechine #butin #chine #chineuse #chineaddict #fleamarket #fleamarketfinds #junkshop

Une publication partagée par Joelle K 💮 (@10mainstreet.fr) le

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Commode sauteuse, kezako ?

Alors notre commode du jour, c’est ce qu’on appelle une commode sauteuse, de style Louis XV. Ce type particulier de meuble est une commode haute sur patte avec deux rangées de tiroirs. Il peut y avoir un ou deux tiroirs sur la rangée haute mais l’important est qu’il n’y ait qu’une rangée. Autrement, c’est une commode « normale », non sauteuse.

Commode sauteuse en merisier

Bon, notre commode sauteuse est un meuble en merisier massif des années 1980. Donc c’est un meuble de grande qualité mais dont la finition est, soyons honnête, particulièrement difficile à intégrer dans un intérieur actuel. Elle était en fait bien plus orange que ces photos en intérieur le laissent deviner.

Commode sauteuse en merisier

De surcroît,  les poignées juraient vraiment. Chouettes poignées néanmoins, mais l’assortiment des couleurs… pas trop à mon goût.

Poignées de la commode sauteuse

Et pour couronner le tout, le plateau présentait d’importantes marques d’usure.

Marques d'usure sur le plateau

Dans ces conditions, pas franchement étonnant qu’elle ait traîné des mois avant de trouver preneur à la ressourcerie !

Le projet

Alors pour cette remise en beauté, j’ai voulu continuer à expérimenter le dry-brushing, technique que j’ai découverte récemment et commencé à expérimenter avec le bibus de l’entrée de ma mère.  Je voulais aussi créer du contraste. J’ai donc commencé par poncer le plateau abîmé.

Ponçage du plateau

J’y suis allée à la ponceuse orbitale pour la partie plane. C’est toujours sympa de voir la couche de vernis disparaître !

Ponçage du plateau en cours

Et j’ai fait le tour à la main, tout simplement.

Plateau poncé

Pour le reste du meuble, je me suis contentée de bien nettoyer et d’utiliser la Vintage Paint Action en gris qui adhère bien sur les surfaces vernies.

Vintage Paint Action

 

La transformation de la commode sauteuse

Comme souvent, cette commode a des poignées clouées et non vissées. J’ai essayé de sortir les clous mais j’ai rapidement abandonné, voyant que j’étais en train d’endommager le bois. Je vais devoir me munir d’outils plus spécifiques pour cette tâche, la prochaine fois que je serai confrontée au problème !

Poignée de tiroir clouée

J’ai tout simplement décidé de tout peindre en l’état et d’essuyer les poignées au fur et à mesure, en laissant un peu de peinture dessus pour atténuer leur brillance.

Tiroir peint en gris foncé

Je me suis ensuite amusée avec mon pinceau presque sec à réaliser des effets avec la même teinte mélangée 50/50 avec du blanc.

Dry-brushing sur un tiroir

Puis j’ai fait la même chose partout sur le meuble, y compris sur les poignées.

Commode gris foncé patinée

Entre temps, j’ai reteinté et verni le plateau.

Dry-brushing sur la commode sauteuse et plateau teinté

Et pour renforcer l’effet patiné, j’ai sorti la super cale à poncer Action.

Cale à poncer Action

Et j’ai entamé les arrêtes un peu partout.

Arrêtes vieillies sur la commode sauteuse

La commode sauteuse relookée

J’ai installé cette commode sauteuse dans le dressing.

La commode sauteuse dans le dressing

En l’état, je ne suis pas sûre qu’elle va rester exactement à cet emplacement mais c’est plutôt sympa d’avoir des tiroirs supplémentaires !

La commode sauteuse relookée dans le dressing

Avouez que cet anthracite patiné, ça change de mes gris pâles !

Auto-critique et perspectives

En début d’article, je vous disais que je n’étais pas sûre de la conserver ainsi. Je vais vous expliquer.

La commode sauteuse dans le dressing

 

Tout d’abord, je suis déçue de la teinte que j’ai réalisée sur le plateau. J’ai utilisé des produits que j’avais sans trop me préoccuper des marques et de leur compatibilité.

Le plateau de la commode sauteuse

En fait, la teinte que j’ai appliquée a réagi avec le vernis à l’huile que j’ai posé ensuite. Et ça a considérablement viré à l’orange. De fait, je suis déçue du résultat. Je voulais du contraste mais peut-être pas ce contraste-là.

Plateau trop orangé de la commode sauteuse relookée

La deuxième auto-critique que je formulerai sur cette réalisation est le vieillissement. Je me suis beaucoup amusée avec le dry-brushing et le ponçage des arrêtes. Mais ce n’est pas au goût de Cédric ! Il n’aime pas trop quand je pousse loin les effets vieillis.

Détail de vieillissement de la commode sauteuse

Conclusion

Cette commode sauteuse est donc avant tout une expérimentation. Vous risquez de la revoir d’ici quelques mois, lorsque j’aurai une nouvelle idée. Mais ce n’est pas encore sûr ! Cela dit, vous allez revoir passer pas mal de choses puisque je suis en plein dans la remise en question de mes premières réalisations héhé !

Commode sauteuse dans le dressing

Affaire à suivre donc.

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Ma commode sauteuse vous a plu ?
Enregistrez-la sur Pinterest avec cette photo !

La commode sauteuse anthracite - dry-brushing - french furniture - relooking de commode française #furnituremakeover #relookingmeuble #patina #vintage #drybrushing - www.10mainstreet.fr

 

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
9 comments
  1. Désolée mais, je rejoins tout à fait votre « Cédric » …
    Bien sûr, c’est votre goût. Vous aimez ce que j’appelle « ni peint, ni à peindre » 🙂
    Pourtant je la trouve mignonne et je la verrai bien en noir ou en gris charbon.
    Belle journée quand même à vous.

    1. Oui effectivement, j’aime les effets vieillis et je teste différentes techniques pour parvenir au résultat souhaité. Mais j’aime aussi quand c’est tout lisse et « bien propre ». J’essaye de diversifier !

  2. y a pas photo comme on dit (assez vulgairement ;-))
    cette commode a bien changé, j’aime ce gris qui vacille entre pourpre et indigo selon la lumière..par contre je comprends ton dépit car le plateau ressemble à celui d’origine, avec cette couleur qui te semble orangée.
    Mais tu as encore réalisée une superbe rénovation, bravo
    bon WE à bientôt

    1. Oui c’est un peu ça. On dirait que j’ai rénové ce plateau sans trop le transformer, ce qui me semble un peu regrettable vu le mal que je me suis donné ahah ! Mais j’ai quelques idées d’amélioration. On va voir ça !

  3. Je ne suis pas non plus très convaincue par ce « vieillissement » et je n’aime pas les arêtes poncées. Mais je suis certaine que tu vas bien vite avoir d’autres idées…

    1. Oui à voir ! Peut-être aussi que si le plateau avait été plus réussi, le reste aurait été mieux accordé. Il faut encore que je réfléchisse à tout ça.

  4. Bonjour
    Si tu veux refaire le plateau, dois-tu le répondre?
    Pour le reste, j’aime beaucoup
    Belle réalisation
    Isabelle

    1. Bonjour Isabelle, je ne sais pas encore si je vais le reponcer. J’ai quelques idées pour l’éviter mais je ne sais pas si cela va marcher. Je mettrai l’article à jour en fonction de l’évolution du projet !

  5. Bonjour Joelle,

    elle n’a pas l’air fini d’etre rénovée, cette commode 🙂 Apres la peinture à la craie, quand le meuble est bien mat, j’aime bien cirer pour une couleur plus riche, plus profonde. Une couche de cire incolore pour saturer la peinture qui boit la cire, puis sans attendre une peinture à effet en essuyant au fur et à mesure pour maitriser l’effet souhaité. Par exemple de la cire foncée pour mettre en valeur le pourtour des poignées en métal, pour donner un effet un peu vieilli-sali. Et on peut lustrer au chiffon de laine pour un aspect brillant ou laisser comme ca. Ca peut etre si on la cire effet perlé Libéron qui donne un effet sympa, par petites touches, pas partout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.