Le confiturier noir pailleté

Bonjour à tous ! C’est le retour des meubles relookés ! Figurez-vous que pour ce début d’année, j’ai des meubles un peu spéciaux à vous montrer. En effet, j’ai commencé à reprendre mes premières oeuvres pour les remettre au goût du jour. Certains travaux de peinture n’ont pas très bien vieilli, en particulier à force d’être déménagés. Puis mes goûts ont changé avec le temps. Voici donc le premier : le confiturier noir pailleté !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Le confiturier

Un confiturier est un meuble de petite taille, un genre de placard, normalement prévu pour stocker les confitures. Bon, de nos jours, ça sert un peu à tout sauf à ça. Vous avez déjà vu ce meuble sur le blog parce qu’il a traîné un peu partout dans la maison ! Vous le voyez ici dans la cuisine, par exemple.

Cuisine phase 3

J’avais astucieusement posé une boîte de mouchoirs dessus pour masquer toutes les taches du plateau huh huh… Donc là vous voyez un chef d’oeuvre de mes premières heures : c’est blanchâtre, verni avec un produit inadapté donc bien jauni. Et avec des rechampis verts que j’ai fini par avoir en horreur. Et puis il ne reste strictement rien de la finition d’origine ! Si vous regardez à gauche du fauteuil rose, il a aussi pas mal traîné là !

La fenêtre du salon

Bref, je ne savais pas trop quoi en faire. Mais je l’aimais quand même toujours parce que je l’ai depuis très longtemps et que j’ai été super fière de moi lors de cet exercice de peinture. C’était vraiment l’un des premiers ! Chance incroyable, j’ai retrouvé dans mon bazar quelques photos (moches) du meuble avant.

Le confiturier, avant

Donc voilà, un petit meuble en chêne, en bon état, trouvé chez Emmaüs il y a près de 15 ans. Pour la petite histoire, sachez qu’il m’a coûté ma première ponceuse qui est partie en fumée dans un petit soupir triste à la moitié des opérations, environ. Hihi !

Le projet pour le confiturier

Pour ce relooking, je cherchais à apporter de la modernité au meuble qui, même s’il n’était pas vraiment raté à l’époque, était devenu un peu trop « invisible », j’ai envie de dire. J’avais donc dans l’idée de le peindre d’une couleur qui tranche totalement avec ma première mise en peinture mais également de retrouver la couleur du bois.

Le confiturier après son premier relooking

Je ne me faisais guère d’illusion sur la possibilité de le remettre à neuf parce que je savais que le plateau avait malheureusement pas mal souffert. On a posé dessus au fil des années beaucoup de choses qui n’auraient pas dû y être. Je savais que j’allais trouver de vilaines taches sous la peinture. Mais bon, j’ai appris à être indulgente dans ces cas-là !

Le plateau taché du confiturier

La préparation

Alors pour préparer ce projet, je savais que le ponçage allait être difficile. J’aime mieux vous dire que je l’ai senti passer ! J’ai commencé par retirer tout ce que j’ai pu sur le plateau avec la ponceuse orbitale. Puis j’ai fini à la main. J’y ai passé beaucoup de temps !

Ponçage du confiturier

J’en ai profité pour passer un léger coup un peu partout ailleurs, sans chercher à retirer toute la finition. Mais au moins pour retirer le vernis afin d’avoir une meilleure finition.

Ponçage du plateau

Plateau du confiturier poncé

 

La nouvelle finition

Pour le corps du meuble, j’ai choisi la peinture que j’avais tellement aimée pour les tiroirs de la commode de la salle de bain : Paillett’ couleur Carbone. C’est vraiment du noir pailleté, mais légèrement pailleté. C’est hyper chic ! Depuis ce premier essai, je n’avais de cesse de réfléchir à un plus gros projet avec ce super produit !

Peinture ID Paris Paillett' carbone

J’ai ensuite attaqué le plateau pour lequel j’ai réussi à pas trop mal atténuer les taches en frottant au savon après avoir appliqué du dentifrice et du bicarbonate de soude. Je suis sûre qu’il y a moyen de retirer ce genre de tache plus efficacement mais je suis loin d’être experte sur la question.

Teintes Les Anciens ébénistes utilisées pour le plateau

Pour améliorer encore, j’ai un peu triché à l’étape de la teinte. Je vous explique comment. J’ai utilisé deux teintes différentes : chêne clair et blanc. J’ai commencé par appliquer une couche de chêne. Puis j’ai appliqué du blanc au coton tige sur les taches. Puis du blanc partout. Et j’ai repassé du chêne. J’ai fait bien attention à estomper au chiffon au fur et à mesure. Et ma foi, je suis plutôt contente de l’effet obtenu : les taches sont moins visibles et l’ensemble présente un petit côté cendré que je trouve très sympa.

Plateau teinté

Pour protéger le plateau, j’ai ensuite appliqué le vernis pour bois incolore satiné Les Anciens ébénistes à la mèche de coton et j’ai bien laissé sécher (c’est un vernis à l’huile, il faut être patient).

Vernis incolore à bois Les Anciens ébénistes

Le confiturier relooké

Pour que vous puissiez vous rendre compte de l’effet, on a photographié le meuble au rez-de-chaussée, à la place du fauteuil rose, sous la carte du Canada. Ce n’est pas hyper facile de se rendre compte de l’effet produit par la peinture Paillett’ parce que c’est discret et raffiné. Ce n’est vraiment pas une peinture qui vous met des paillettes plein les yeux. Ca reste extrêmement délicat !

Le confiturier relooké en noir pailleté

Comme vous pouvez le voir, on voit encore les défauts du plateau mais ils sont accentués par l’éclairage utilisé pour les photos (oui on a pris ces photos en pleine nuit mais il fait vite nuit en ce moment…).

Le plateau du confiturier relooké

On se rend mieux compte sur cette photo-là de la vraie visibilité, en fait.

Le plateau du confiturier relooké

J’ai mis assez longtemps à essayer cette peinture que j’ai depuis un bon moment mais clairement, j’ai bien l’intention de la réutiliser ! Il m’en reste encore et j’ai quelques autres idées.

Le confiturier noir pailleté

Evidemment, Dinah a profité de l’occasion pour s’incruster…

Dinah nous regarde photographier le confiturier noir pailleté

Vous arrivez à distinguer les paillettes ? C’est discret mais visible, non ? Vraiment j’adore !

Le confiturier pailleté

Et dire que j’ai vaguement envisagé de me séparer de ce confiturier ahah !

Le confiturier pailleté

Le confiturier en situation

La raison pour laquelle je l’ai photographié en bas, c’est essentiellement parce qu’il se retrouve dans un coin assez peu visible à l’étage. C’est finalement le meilleur endroit que je lui ai trouvé. Non seulement je trouve que c’est joli, même si discret, mais en plus c’est pratique !

Le confiturier pailleté en situation

Franchement, le plateau, ça va, non ? 🙂

Gros plan sur le plateau du confiturier relooké

Alors que je n’ai jamais vraiment su quoi en faire depuis notre installation dans la maison, il aura suffi de le repeindre de l’installer dans un endroit pratique pour que je pense immédiatement à y ranger mon stock de draps anciens à transformer pour de nouveaux projets.

Le confiturier relooké à l'étage

Conclusion : je suis ravie ! Je vais probablement quand même revoir la décoration sur le plateau. A suivre !

Déco sur le plateau du confiturier relooké

Alors, comment le trouvez-vous ?

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon confiturier noir pailleté vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

 

Le confiturier noir pailleté - Relooking d'un vieux placard confiturier en chêne déjà repeint et dont la finition était usée - peinture de meuble - #relooking #furnituremakeover #frenchfurniture - www.10mainstreet.fr

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
16 comments
  1. j’aime bien! beau travail de restauration…
    sous un certain angle, on ne voit pas les taches..un plateau qui a vécu..peut être laisser ces marques ?
    bon WE Joelle, bientôt pour tes nouveaux projets..

    1. Je te remercie ! Oui au final, elles ne me dérangent pas. 😉

  2. j’aime bien le contraste entre le plateau et la couleur du confiturier. Je ne savais même pas qu’il existait de la peinture à paillettes !!! C’est top 8

    1. Merci ! J’en ai déjà utilisé plusieurs fois sur le blog :
      – Dans la salle de bain du rdc,
      – Sur le plafond du dressing,
      – Pour les tiroirs de la commode de la salle de bain de l’étage,
      – Sur une jardinière vintage,
      – Pour illuminer la bibliothèque du salon
      C’est vraiment un chouette produit !

  3. Belle ré-utilisation !
    Beau rendu
    Il manque juste une photo de l’intérieur avec vos draps anciens, hihi !

    1. Merci ! J’avoue que pour l’intérieur, on ne voit qu’une pile de tissus blancs !!

  4. Il est superbe en noir pailleté ce petit meuble. C’est vrai que les goûts changent, j’ai peint beaucoup en blanc et maintenant j’aime le noir mat ou satiné. Franchement les tâches sont très atténuées. Avec je jolis objets sur le plateau on ne voit presque rien. Bravo.

    1. Oui et l’avantage de la peinture, c’est qu’avec un peu d’huile de coude, on peut toujours repartir sur un nouveau style. Ce n’est jamais un problème !

    2. Hello Joëlle, cette couleur pailletée donne du volume c est vraiment chic ;)…pourriez-vous me préciser à nouveau la référence svp ?
      Par contre j ai acheté la couleur à la craie d Action est ce normal que sur un bois que j avais poncé avec l espoir de le garder naturel (mais le rendu n était pas à mon gout) j obtiens après une première couche un effet crème assez prononcé et loin du blanc ! ?…c est mon premier essai alors je panique un peu j avoue ; (

      Merciiiiiiii pour toutes vos informations et conseils c est tellement sympa
      Bons travaux à venir
      Bien à vous Carine

      1. Bonjour Carine, le pot est photographié dans l’article. C’est Paillett’ dans la nuance Carbone, chez ID Paris. On trouve ce produit dans la plupart des grandes surfaces de bricolage.

  5. Joëlle

    Tu mets des paillettes dans nos vies. Bravo pour ce relooking

    Véronique

    1. Merci Véronique !!

    1. Je te remercie 🙂

  6. Tu as bien fait de le repeindre, ce petit meuble aux rechampis verts! C’est drole comme, en progressant, on porte un regard sévere sur nos premieres réalisations. Au moins on voit qu’on s’est amélioré.
    Pour le bois laissé au naturel, j’avoue que je sus fan de la couleur chaude miel doré, plus ou moins foncé.
    Et sinon je trouve comme Catherine que laisser des traces sur un meuble c’est plutot chouette. Il a vécu plusieurs vies, c’est beau.
    De mon coté j’ai une commode Art Déco mignonne comme tout avec ses décors de fleurs sculptées et ses aretes malgré sa teinte marron et son vernis qui brille. J’ai envie de faire de la peinture à la craie avec plusieurs couleurs pour mettre en valeur les moulures mais sans trop en faire non plus. Bleu-vert sauge-vert kaki, fondu…Ahlala je n’ose pas encore me lancer

    1. Ah mais si vazy !! Au pire, même si ce n’est pas à la hauteur de tes attentes, ce n’est que de la peinture ! J’adore ces commodes, en tout cas.
      Mais oui, après des années, on regarde ses premières oeuvres et, pour la plupart, on se dit qu’on ferait mieux aujourd’hui. Mais ce n’est pas le cas de toutes mes réalisations. J’aime toujours autant mon guéridon art-déco que j’ai retapé avec des partitions (vraiment le patient zéro celui-ci !) mais aussi le bureau du salon, qui était ma table dans mon premier studio. Il ne faut pas hésiter à refaire ce dont on se lasse, ça vaut le coup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.