Mes nouvelles jardinières à plantes grasses

Mes nouvelles jardinières à plantes grasses

Bonjour à tous ! On va parler un peu jardin aujourd’hui. Je vais vous montrer mes nouvelles jardinières à plantes grasses, une installation qui résout un problème qui m’ennuyait depuis le début. Vous allez sans doute me dire que je vais des montagnes de pas grand-chose mais bon, chacun son truc !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram regroupant des photos d’inspiration). Restons en contact !

Propos liminaires

Avant toute chose, je tiens à expliquer mon absence de la semaine dernière. Je suis absolument navrée mais je suis actuellement surchargée de travail, bien plus que d’habitude. J’espère que cela ne va pas durer trop longtemps parce que, pour être totalement honnête avec vous, cela ne correspond pas tout à fait à l’équilibre qui me convient. Et c’est d’autant plus frustrant avec les contraintes actuelles, sur lesquelles je ne m’étendrai point.

Mon côté du bureau

Et pour couronner le tout, je suis sur la fin d’un lumbago qui m’a mise totalement KO. Je n’ai pas du tout l’habitude de ce genre de problème… Donc pour vous rassurer, pas de baisse de motivation ni de manque d’inspiration. Juste des contingences et une grosse fatigue. Alors on y va doucement et on parle de plantes !

Le problème à résoudre

Si vous vous souvenez de mes articles sur le salon (rebord de fenêtre et store, récemment), vous avez remarqué que nous avons une grande baie vitrée. A savoir : celle-ci est exposée plein sud. Donc, l’été, ça chauffe !

Le nouveau store du salon

Ce que vous ne voyez pas sur la photo ci-dessus, c’est que de l’autre côté, il y a un rebord que je n’arrivais pas à garnir ! Je ne savais juste pas quoi faire. J’ai commencé par y mettre des jardinières en plastique que j’avais déjà. On les voit sur cette vieille photo de 2016 (première visite du jardin).

Devant la maison

Elles sont encore là en 2017, même si c’était déjà la lutte pour faire survivre les géraniums dedans…

Devant la maison

Mais le problème a vite été clair : trop chaud, trop de soleil, rien ne survit, à moins d’arroser quotidiennement durant l’été. Et de plus, mais ce qu’elles sont mooooooooches ces jardinières ! Je les traînais depuis mon tout premier appartement et je n’aimais plus du tout la couleur, sans compter qu’elles étaient usées jusqu’à la corde.

Jardinières de plantes grasses

Dans un premier temps, j’ai essayé de faire survivre ces jardinières en changeant totalement leur contenu. J’ai donc entrepris au printemps dernier de les garnir de plantes grasses. On les voit dans l’article sur le rebord de fenêtre.

Plantes sur le rebord de fenêtre

succulentes en jardinière devant la fenêtre

Et là, ce fut la révélation ! J’ai donc entrepris d’améliorer l’apparence de tout ce petit monde en les peignant en gris.

succulentes en jardinière devant la fenêtre

Et là, j’avais atteint la limite des possibilités. La peinture ne tenait pas bien, elle se décolorait puis s’écaillait, sous l’effet de la chaleur et du soleil… Mais en revanche, mes plantes grasses, elles, ont adoré l’été en plein soleil, forcément ! C’est là que j’ai décidé d’investir, tadam…

Balconnière 602 de Grandon

Enfin techniquement, c’est Cédric qui a investi étant donné qu’il s’agissait de mon cadeau d’anniversaire hihi : on a choisi 3 exemplaires de la balconnière 602 de Grandon ! Et je peux vous dire qu’on a eu du mal à mettre la main dessus et qu’il a fallu être patients… Mais pour une fois que je voulais un truc neuf, il n’était pas question de transiger !

Mes nouvelles jardinières

Voici donc le résultat de mes nouvelles jardinières de plantes grasses !

Nouvelles jardinières de plantes grasses

Je suis hyper satisfaite du résultat. J’adore ce modèle de balconnière qui est extrêmement simple et classique. J’ai déjà pas mal d’autres produits de cette marque, évidemment trouvés d’occasion ça et là. Mais impossible de trouver ce modèle particulier.

Plantes grasses rustiques

Quant aux plantes dans les jardinières, ce sont uniquement des succulentes à la rusticité raisonnable : semperviviums (joubarbes), graptopetalum, sedums et echeverias.

Balconnière 602 de Grandon

 

On a tout de même pris la décision de les rentrer quand il a fait -7 parce qu’on craignait pour les echeverias. Mais franchement, je pense qu’elles auraient résisté parce que les jardinières sont dans un renfoncement.

Nouvelles jardinières devant la maison

Donc en bref, je suis extrêmement satisfaite de mes nouvelles jardinières de plantes grasses !

Perspectives

Après beaucoup d’expérimentations dans le jardin, je suis arrivée à la conclusion qu’entretenir des plantes extérieures sur le côté sud de la maison n’est pas facile. Les succulentes sont une excellente solution. Il n’y a quasiment rien à faire et elles résistent à tout.

Plantes grasses rustiques et demandant peu d'entretien

La plupart ont une floraison absolument spectaculaire et comme j’en ai un assortiment varié, les floraisons sont étalées dans le temps. Les premières arrivent maintenant avec certaines echeverias, qui seront suivies par les sedums palmerii mais je sais que les sempervivums vont fleurir jusqu’à la fin de l’été.

Echeveria sur le point de fleurir

En outre, même si je suis absolument ravie de mes nouvelles jardinières, je pense que je vais en installer d’autres avec un design un peu différent, plus ordinaire on va dire, devant d’autres fenêtres. La raison en est simple : j’en ai plusieurs en stock, que j’avais trouvées dans les petites annonces. J’aimerais beaucoup avoir d’autres balconnières 602 que je trouve exceptionnellement belles. Mais les obtenir est vraiment trop difficile. J’ai mis trois mois à les recevoir… vraiment, c’est abusif.

Plantes grasses devant la maison

Voilà ! Comment les trouvez-vous ?

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mes nouvelles jardinières vous ont plu ?
Enregistrez-les sur Pinterest avec cette photo !

Mes nouvelles jardinières à plantes grasses #succulentes

 

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
10 comments
  1. Oui elles sont parfaites ces jardinières, simples mais néanmoins cossues. Quelle en est la matière ?
    merci pour tous vos articles très plaisants et interessants.
    bien cordialement
    kathia

    1. Ah oui effectivement, je ne l’ai pas indiqué. C’est de la pierre reconstituée, c’est-à-dire à peu près du béton ! Je trouve que c’est vraiment une chouette matière pour les pots de fleurs extérieurs.

  2. Très joli vraiment. Ça valait la peine d attendre 🤗

    1. Merci !

  3. J’en ai acheté des semblables que j’ai payé 40 euros et neuves, elles sont parfaites pour les plantes grasses car en été elles sont chaudes.

    1. Ah mais clairement, c’est parfait ! Et effectivement, ça ne coûte même pas cher ! Il faut juste arriver à mettre la main dessus, en fait. Mais il en existe plein d’autres designs qu’on trouve plus facilement et qui possèdent les mêmes propriétés. Puis c’est tellement sympa de ne pas les voir éclater sous l’effet du gel… J’avoue que j’en ai un peu marre de voir mes pots en miettes au printemps, et je ne peux clairement pas tous les mettre à l’abri !

  4. je ne connais pas du tout ce genre de jardinière, mais elles ont l’air de convenir aux plantes grasses, alors que demander de plus? l’ensemble est très beau, bravo pour ta persévérance..
    bon WE Joelle

    1. Je t’avoue que je chasse toutes ces jardinières en pierre reconstituée dans les petites annonces, que ce soit au format balconnière ou au format gros pot. L’avantage de cette matière, c’est que c’est quasiment indestructible, et ça prend une patine naturelle plutôt sympathique. J’ai perdu tellement de pots de fleurs qui ne résistent pas au gel que j’y réfléchis maintenant à deux fois avant d’investir dans de la terre cuite…

  5. Merci pour cet article si intéressant j’ai également une façade plein sud et comme vous les fleurs n’étaient pas vraiment jolies! donc je vais m’inspirer de vos jardinières et mettre des plantes grasses et des petits graviers.

    1. Ravie de vous avoir inspirée ! Je suis vraiment contente de m’être mise aux succulentes parce qu’il en existe une telle variété qu’on peut vraiment créer des arrangements très chouettes, très résistants et nécessitant vraiment très peu d’entretien. Et on en trouve vraiment plein dans les jardineries ! C’est d’ailleurs devenu vraiment un jeu que de rechercher les variétés que je n’ai pas encore dans les pots miniatures qu’on trouve dans toutes ces boutiques. Après, j’en fais de grosses potées colorées. C’est sympa !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.