Nouveau relooking de desserte rétro | décapage au grattoir

Desserte rétro : le retour

Bonjour à tous ! Vous savez ce que je vais vous montrer aujourd’hui ? Encore une desserte rétro ! Vous allez vous dire que je me moque de vous avec toutes mes dessertes… mais bon, je n’avais pas prévu d’en faire autant ! Et maintenant que je les ai, il faut bien s’en occuper, n’est-ce pas ? Et cela m’a permis d’essayer de nouvelles techniques alors je trouve que ça en valait la peine !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram consacré aux plantes). Restons en contact !

La desserte rétro

Si vous vous souvenez de cet épique shopping du week-end l’été dernier, j’avais acheté non pas une desserte rétro mais deux !

Dessertes vintage

En réalité, je ne les ai pas achetées en même temps. J’ai tout d’abord trouvé celle qui se trouve à l’arrière, dans l’idée de remplacer celle que j’ai récemment donnée à ma mère. Puis j’ai trouvé l’autre, plus ancienne, en bois massif, vraiment plus belle. Evidemment, celle-ci a été restaurée en premier et a pris bonne place au salon.

Desserte garnie de plantes

Mais je me retrouvais donc avec encore une desserte sur les bras !

Desserte en placage

Celle-ci avait une finition que je trouvais particulièrement vilaine, pour être totalement honnête. Cette teinte rouge laquée… cette feuille déco sur les plateaux… urgl

Desserte vintage des années 1970

Mais par contre, j’adore sa forme et ses proportions ! Je n’ai absolument pas l’utilité d’une énième desserte mais ce n’est pas grave ! Je la retape quand même ! Et toc !

La phase de préparation

Ce qui va nous intéresser le plus dans ce relooking, en fait, c’est la préparation. Ces meubles sont recouverts d’un vernis extrêmement épais et solide. J’en ai fait les frais lorsque j’ai poncé les pieds du bar peint en bleu. J’ai donc décidé de tester un nouvel outil !

Grattoir à peinture Bahco

Ce grattoir à peinture Bahco est recommandé par de nombreux relookeurs aux Etats-Unis et au Canada alors j’ai décidé de tester par moi-même.

Grattoir à peinture Bahco

J’ai commencé par l’essayer sur le plateau supérieur qui présentait pas mal de rayures et avait, de toute façon, besoin d’un petit lissage avant d’appliquer une nouvelle finition.

Grattage du plateau

C’est tout à fait convaincant : la prise en main est excellente et l’outil est super efficace. On retire vraiment une couche fine mais constante. On peut ensuite finir par un coup de papier de verre fin pour lisser parfaitement.

Plateau de la desserte lissé

Mais là où je voulais vraiment le tester, c’était sur les pieds ! En effet, je voulais retirer toute la finition pour voir le bois au naturel.

Grattoirs Bahco et Clifton

J’ai utilisé à la fois ce grattoir pour retirer le plus gros et les petits grattoirs de finition Clifton que Cédric avait achetés aux Etats-Unis.

Décapage des pieds de la desserte

Franchement, c’est bluffant ! Je pense que ces petits outils à main sont en train de changer ma vie de ponceuse invétérée ! Bon, j’ai quand même passé un bon coup de papier de verre ensuite, mais pour la finition, pas pour le décapage.

Décapage des pieds de la desserte

Je vous avoue que je ne sais pas trop où vous pouvez vous procurer les racloirs Clifton mais j’ai trouvé des outils comparables ici… au cas où vous seriez tenté par un essai ! Je n’ai pas essayé ceux-là spécifiquement, donc je ne peux pas garantir qu’ils soient aussi bien, cependant.

Pieds de la desserte entièrement décapés

Après un petit coup de papier de verre, c’est parfait ! Ou presque, parce que je ne maîtrise pas totalement la technique en une fois. Mais quand je me souviens du cauchemar des pieds du bar bleu, je suis plus que motivée pour maîtriser !

Nouvelle finition

Après ce petit exercice de décapage, il était temps d’appliquer une nouvelle finition. Notez que si j’avais totalement maîtrisé l’outil et que le décapage avait été parfait (sans rayures huh huh), j’aurais probablement gardé le bois naturel. Mais là, j’ai opté pour une teinte à bois et une peinture Libéron noire-rouge pour les plateaux.

Teinte à bois Les anciens ébénistes et peinture Libéron noire

Après une couche de teinte chêne clair, je n’étais pas satisfaite…

Teinte chêne clair

C’était juste trop clair. Alors j’ai attrapé le même produit mais couleur noyer, ma couleur préférée, il faut bien le dire.

Teinte à bois couleur noyer

Là c’était bien ! L’effet était un peu rustique, vraiment sympa.

Pieds après la teinte noyer

En revanche, j’ai été un peu déçue par la peinture Libéron… Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas réussi à avoir une finition homogène. J’ai essayé au pinceau et au rouleau et ce n’était toujours pas parfait.

Plateaux peints en noir rouge Libéron

C’est assez discret mais on voit quand même que certaines zones sont plus brillantes que d’autres, alors que la peinture est supposée être mate. Pourtant, j’ai bien mélangé, plusieurs fois. Je ne sais pas trop…

Peinture de la desserte

Bon, j’ai décidé de ne pas insister et de jouer sur le contraste plutôt que de m’obstiner. J’ai commencé par passer un peu de vernis à la bombe pour protéger les plateaux efficacement, au cas où j’y mette des plantes.

Bombe de vernis Valspar

Et pour finir, j’ai passé la cire brune d’Annie Sloan au pinceau et j’ai bien essuyé après.

Cire brune Annie Sloan

Pour cette réalisation, je n’ai donc même pas utilisé deux produits de la même marque ahah ! Vive la variété.

La desserte rétro transformée

Et voilà le résultat !

Desserte rétro retapée

Je l’ai mise à la place du bar bleu, que j’ai relocalisé récemment. Je suis ravie !

Desserte relookée

J’adore le rendu sur les pieds. Honnêtement, c’est la révolution pour moi !

Desserte rétro en place

Les possibilités offertes par cette nouvelle technique sont infinies.

Décoration sur le plateau de la desserte

Comme indiqué plus haut, je n’ai absolument pas l’utilité pour ce meuble alors j’ai posé un peu n’importe quoi dessus.

Panier vintage chiné

Des bouquins, du grès, des boutures, un panier vintage… évidemment, tout a été chiné pour trois fois rien, comme d’habitude.

Nouvelle desserte rétro en situation

Perspectives

Jusque là, je me suis beaucoup limitée à cause de la difficulté à retirer la finition initiale sur un meuble usagé. Je me rends compte que j’ai eu tort de m’obstiner avec la ponceuse alors qu’il existe de nombreuses autres techniques !

Déco vintage

Dans le bazar de l’atelier, vous avez pu apercevoir des bouteilles de décapant par exemple. C’est un produit que j’ai depuis longtemps et que j’ai très peu utilisé. Cet été, lorsque je pourrai bricoler dehors, j’ai l’intention de refaire des essais avec !

Desserte rétro transformée

Et en attendant, je cherche un bon prix sur la ponceuse Mirka (et la motivation pour dépenser plus de 400€ ahah !).

Vieilleries chinées

 

J’espère que mes petites expériences vous auront intéressés ! A la semaine prochaine !

Desserte rétro modernisée

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle


Ma desserte rétro vous a plu ?
Enregistrez-la sur Pinterest avec cette photo !

Nouveau relooking de desserte rétro | décapage au grattoir | midcentury | mcm | vintage

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
9 comments
  1. J’aime beaucoup ces petits relooking et je garde ces idées géniales. Pour l’instant à Paris je n’ai pas la place de bricoler des meubles mais j’attends le printemps…..
    Merci pour ces articles plein d’astuces.

    1. Vivement le printemps !! A tout point de vue !

  2. Bonjour Joelle,

    c’est une réussite ce relooking: moderne et chic, bravo pour le choix des couleurs!

  3. Le noir mat des plateaux et la teinte noyer des pieds plus le liseré doré sont ravissants. Je verrais bien le meme genre de traitement pour le pied de la lampe bleue de la photo, histoire de faire un ensemble assorti noir et chic
    Merci pour l’idee du racloir Américain, je vais envisager de m’en ramener un lors de mon prochain séjour, ca changera des visites culturelles! :))

    1. Merci ! Effectivement, la lampe me sort bien par les yeux. Elle est restée là par la force de l’habitude mais il n’y a plus rien d’assorti ici. Elle n’est même pas branchée d’ailleurs. C’est une bonne suggestion, elle va repasser sous mes pinceaux prochainement. Il va falloir que je trouve un nouvel abat-jour, ou que je réfléchisse à une reconversion de celui-ci. A suivre !

  4. Bonjour,
    La cire brune a été appliquée sur les pieds uniquement, c’est bien ça ?

    1. Bonjour Mathilde, j’en ai mis partout !

  5. Excellente idée ces grattoirs ! Merci pour le filon !

    1. Je vais continuer les expériences avec héhé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.