Lave-linge : le jour où on a failli le remplacer

Lave-linge : le jour où j’ai failli le remplacer

Bonjour à tous ! Certains d’entre vous ont suivi avec passion les aventures du lave-linge la semaine dernière sur les réseaux sociaux. Vous m’avez laissé plusieurs centaines de messages de conseils pour le remplacer et je vous en remercie du fond du cœur ! Au final, il n’y a pas eu besoin de prendre cette mesure qui me désespérait. Je vais donc vous raconter comment nous nous en sommes sortis !

En préambule, notez que je n’avais pas l’intention de raconter cette histoire sur le blog. On a pris quelques photos en passant parce qu’on ne peut pas s’en empêcher. Mais la plupart ne sont pas bien belles, il faut bien l’avouer.

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram. Restons en contact !

Le presque décès du lave-linge

Cette histoire commence un vendredi soir. Alors que, comme souvent, j’avais rempli le lave-linge, je m’apprêtai à le programmer afin qu’il tourne pendant la nuit, c’est-à-dire pendant mes heures creuses… Et là… il a décidé qu’il était arrivé au bout de sa vie. Ô rage ! Ô désespoir ! Je suis allée au dodo frustrée, en me disant qu’on verrait le lendemain matin.

Vue d'ensemble de la buanderie

Avant toute chose, je dois confesser, que j’adore ce lave-linge. Je sais que cela peut sembler excessif pour un appareil électroménager mais c’est ainsi. Ce lave-linge Samsung qu’on a acheté il y a 6 ans répond parfaitement bien à mon besoin et son prix d’achat était raisonnable. Il lave bien, rince redoutablement bien (très important pour moi), essore comme j’aime, est programmable de manière assez fine et tous les préréglages sont modifiables à l’envi. Il répond parfaitement bien à mon besoin. Vous imaginez donc mon désespoir !

Les efforts

Le lendemain, Cédric a donc entrepris de démonter l’engin. Je vous laisse imaginer l’entreprise. Il y a passé la journée entière.

Démontage du lave-linge

Donc après avoir vérifié le fusible de la machine puis démonté chaque pièce, mécanique ou électronique, il a fini par déterminer que le problème se situait dans la carte de puissance.

Localisation de la panne

Oui oui, dessous, derrière. Sympa, non ? Du coup, il a sorti la pièce, elle-même installée dans un genre de boîte en plastique blanc et… littéralement noyée dans le silicone. Apparemment, c’est une contrainte de la législation coréenne.

Carte de puissance du linge-linge

Là j’avoue, on était découragés. On n’imaginait pas comment accéder aux composants pour les tester. C’est à ce moment-là que j’ai lancé mon appel au secours pour avoir des conseils pour remplacer.

La réparation du lave-linge

Après une bonne nuit de sommeil, Cédric s’est levé le dimanche matin plein d’une nouvelle détermination. Il n’était pas question d’abandonner le lave-linge pour une maudite couche de silicone ! Ni de dépenser plusieurs centaines d’euros pour remplacer la carte. Il a donc décidé d’essayer de retirer le silicone.

Tentative de retrait du silicone

Pour ne pas endommager les composants, il a finalement retiré le plastique de la boîte dans laquelle la carte était encastrée (comprendre : tout casser) et de retirer au tournevis le silicone situé au dos !

Dos de la carte délesté de son silicone

Ceci n’est pas du miel… c’est le silicone retiré !

Silicone retiré de la carte

Et c’est là que mon frangin est intervenu pour tester le détail des composants. Cette carte est munie d’un fusible qui avait simplement sauté ! J’en ai donc commandé une boîte sur Amazon immédiatement et mardi, c’était réparé ! (bon, il a aussi fallu remplacer le porte-fusible mais mon frère n’a eu aucun mal à nous faire ça).

Remplacement du fusible

Cédric a ensuite rafistolé le carénage tant bien que mal avec de l’adhésif de construction.

Rafistolage de la boîte de la carte de puissance

Le puzzle de la boîte

Et voilà ! Un vrai chef d’oeuvre, non ?

La boîte rafistolée

Succès !

Il a ensuite fallu remettre tout cela en place et tester.

Remise en place du lave-linge

Le succès a été immédiat, la machine était réparée !

Lave-linge réparé

Quelques leçons

Si jamais une panne pareille vous arrive, il vous est souvent possible de réparer. Ici, c’est l’état de délabrement avancé de notre installation électrique qui a causé la panne. Notre maison n’est pas aux normes. Nous y travaillons. Nous allons absolument tout remplacer. Mais entre temps, il faut bien vivre avec ! Cependant, je sais que nous ne sommes pas les seuls à ne pas disposer d’une installation super top.

Alors la première des choses à faire si votre lave-linge, ou tout autre appareil électrique tombe en rade, c’est de vérifier le fusible. Dans la plupart des cas, le fusible saute parce que vous avez une surtension pour X ou Y raison. Il vous suffit de le remplacer pour repartir. Dans le cas d’un lave-linge, vous avez aussi cette fameuse carte de puissance qui contrôle un peu tout dans l’appareil. Lorsqu’un réparateur vous dit que c’est le panneau de contrôle électronique, la commande de l’appareil, qui a morflé, il ne fait pas référence à l’affichage que vous avez devant l’appareil. C’est cette carte. Ici, on a vraiment joué de malchance parce que la carte était très mal située du fait que ce lave-linge est séchant. Mais dans la plupart des cas, vous trouverez cette carte sur le dessus, avec son propre fusible.

Evier à améliorer

Et enfin, je voudrais préciser que certes, la réparation n’a coûté que 5€ de fusible mais il y a eu des heures et des heures de travail pour en arriver là. Pensez-y la prochaine fois que vous aurez un devis de réparation. Certes un professionnel ira plus vite que nous mais il faudra quand même démonter et tester. Cela prend du temps pour tout le monde ! Alors cet appareil, certes je l’adore, mais il faut bien avouer que sa réparabilité était assez pourrie, soyons clairs !!!

Longue vie au lave-linge !

La conclusion est donc que le lave-linge n’a pas été remplacé et que je suis ravie !!! Il a 6 ans et il est reparti, je l’espère, pour de nombreuses belles années.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi revenir lire les articles sur la buanderie parce que, même si elle n’est pas encore finie, c’est une réalisation dont je suis assez fière.

Cliquez sur les photos ci-dessous.

Rénovation de la buanderie : phase 2

Buanderie phase 3 : la crédence en marbre

Fabriquer une crédence en papier peint effet marbre

A vendredi pour la suite du lampadaire.

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

La réparation du lave-linge vous a plu ?
Enregistrez-la sur Pinterest avec cette photo !

Lave-linge : le jour où on a failli le remplacer | www.10mainstreet.fr | #electromenager #reparatiion #repair #laundry #buanderie

 

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
5 comments
  1. je compatis, avec également l’obsolescence programmée, nous sommes tous devenus tellement dépendants des marques et des fabricants, que cela est parfaitement énervant!
    il m’est arrivé une pareille mésaventure la semaine dernière, mais j’ai eu plus de chance que toi, ce n’était que la sécurité enfant qui s’était mise en marche, je ne sais comment, et j’ai réglé le problème facilement..mais j’ai eu un petit moment d’émotion!
    à bientôt pour de nouvelles aventures!
    bon après midi

    1. Bah tu sais, l’obsolescence programmée, c’est une fable. C’est impossible de faire en sorte que les appareils tombent en panne à un moment donné. Tous finissent par rencontrer des problèmes, parce que certaines pièces s’usent plus ou moins vite en fonction de leur qualité. Simplement, plus ils sont compliqués et moins on peut les réparer nous-mêmes, c’est tout. Et puis là, décidément, ce n’était pas la faute de la machine.
      En tout cas, moi, je suis bien contente d’avoir pu réparer la machine ! ♥

  2. Tout est bien qui fini bien . Mais avec une installation électrique obsolète je pense qu’il aurait été bien de commencer par là avant tous travaux.
    Vous n’’avez pas peur d’incendie. Enfin je dis ça je dis rien 🤣

    1. L’installation électrique est en cours de réfection et dans cette zone là elle n’était pas du tout dans un état préoccupant. Il s’agissait d’une prise de bonne qualité, d’une quinzaine d’années, bien protégée avec une bonne connexion à la terre.
      Le problème est qu’il faudrait vérifier périodiquement l’état de serrage des vis contre les câbles, un desserrage pouvant causer des arcs électriques. À ce sujet il existe des détecteurs d’arcs électriques, qui sont obligatoires dans les chambres aux USA mais quasiment introuvables en France.

  3. Est-ce que vous avez-mis un détecteur d’incendie dans la pièce ? Je connais qqn dont la maison a brûlé (mais il était sorti) à cause de son lave linge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.