Peinture à la craie maison : expériences avec 3 additifs

Peinture à la craie maison : expériences

Bonjour à tous ! Je vous propose aujourd’hui un article expérimentations : j’ai fait de la peinture à la craie maison ! En fait, j’ai essayé plusieurs additifs pour voir comment ils réagissaient à la peinture et je vous propose de découvrir tout cela avec moi. J’ai testé tout cela sur un tas de cache-pots en céramique, c’est-à-dire le support le plus lisse et le plus difficile à peindre que j’aie en stock.

C’est un premier article sur le sujet. Il sera suivi d’expérimentations plus poussées.

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram regroupant des photos d’inspiration). Restons en contact !

Peinture à la craie maison : propos liminaires

Ce n’est pas la première fois que je parle de peinture à la craie maison sur ce blog. J’avais déjà relooké un meuble en fabriquant ma propre peinture à la craie : ce bibus.

Le bibus garni

Mais c’était une première expérience, avec un dosage pas précis du tout. Vous avez été nombreux à me recontacter pour me demander comment j’avais fait et je n’ai jamais eu l’occasion d’y revenir. Entre temps, je suis tombée sur une vidéo d’une youtubeuse américaine que je suis régulièrement, XO Macenna, dans laquelle elle se livre à ce type d’expérience, même si le but n’est pas tout à fait le même. Je me suis dit qu’il était temps de me secouer un peu et de mener ces expériences moi aussi ! Avec mon tas de cache-pots moches.

cache-pots moches en céramique

Pour cet article, j’ai donc testé trois additifs avec des restes de peinture acrylique grand public, prévue pour les murs : du blanc de Meudon, du plâtre de Paris et du bicarbonate de soude. Et pour chacun de ces produits, j’ai essayé deux méthodes : en mélangeant simplement une dose d’additif avec deux doses de peinture ou bien en mélangeant d’abord une dose d’eau avec une dose d’additif puis en incorporant à mes deux doses de peinture. Les résultats m’ont surprise !

Laboratoire de test

Blanc de Meudon

Le premier additif que j’ai essayé est le Blanc de Meudon. J’étais confiante parce que c’était ce que j’avais essayé la première fois. J’ai donc commencé par verser ma peinture (reste du salon) puis j’ai ajouté le blanc de Meudon.

Test du Blanc de Meudon

J’ai obtenu un genre de pâte très granuleuse et épaisse. Au final, j’ai eu du mal à l’appliquer et à bien couvrir mon support.

Peinture à la craie maison au Blanc de Meudon

En revanche, en mélangeant préalablement mon additif avec l’eau, j’ai obtenu un résultat bien plus lisse !

Peinture à la craie maison au Blanc de Meudon dilué

Mais ce n’était pas totalement couvrant pour autant. Dans les deux cas, la peinture a adhéré raisonnablement bien sur la surface. Mais le séchage est loooooooooooong !

Plâtre de Paris

Avec le plâtre de Paris et la peinture de la chambre, j’ai été surprise du résultat ! L’adhérence et la couvrance sont encore meilleures. C’est beaucoup moins texturé qu’avec le Blanc de Meudon, même sans ajout d’eau.

Peinture à la craie maison au plâtre

 

Et en gâchant le plâtre avant, je pense qu’on peut obtenir un résultat très lisse.

Peinture à la craie maison avec du plâtre pré-gâché

Dans les deux cas, la couvrance est excellente avec une seule couche. Séchage très rapide ici ! En une heure, c’était déjà sec.

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude n’est pas un produit vers lequel je me serais spontanément tournée mais je l’ai vu utilisé plusieurs fois alors je me suis dit que ça se tentait. J’ai ici utilisé la peinture de la cuisine et que j’avais éclaircie pour la salle à manger. Et là, je dois dire que c’est la révélation ! J’ai adoré le résultat dans les deux cas. La texture obtenue sans dilution est régulière. C’est granuleux, certes, mais c’est joli. Pour peindre un petit objet, je trouve que c’est vraiment sympa. Cela me rappelle la peinture effet ciment d’Action que j’avais utilisé pour un autre pot de fleur.

Peinture à la craie maison au bicarbonate de soude

Et en version diluée, j’avais vraiment peur que l’adhérence en pâtisse mais que nenni ! Le résultat a été impeccable.

Peinture à la craie maison au bicarbonate de soude

Finitions

Après avoir tout laissé sécher, j’ai appliqué une seconde couche sur l’ensemble de mes cache-pots et voici le résultat obtenu.

Cache-pots relookés à la peinture à la craie maison

Dans le détail : avec le blanc de Meudon

cache-pot relooké à la peinture à la craie maison au blanc de Meudon

Le blanc de Meudon dilué

cache-pot relooké à la peinture à la craie maison au blanc de Meudon dilué

Avec le plâtre

cache-pot relooké à la peinture à la craie maison au plâtre de Paris

En version diluée

Cache-pot relooké à la peinture à la craie maison avec du plâtre pré-gâché

Et avec le bicarbonate de soude

cache-pot relooké à la peinture à la craie maison au bicarbonate de soude

En version diluée

cache-pot relooké à la peinture à la craie maison au bicarbonate de soude dilué

Et comme je trouvais que le résultat était un peu trop uniforme au final et que la texture s’y prêtait vraiment, j’ai sorti deux peintures de chez Action que j’ai appliquées en dry-brushing, c’est-à-dire avec un pinceau très peu chargé, avec de créer des nuances.

Peintures Action utilisées pour du dry-brushing sur la peinture à la craie maison

Conclusion sur la peinture à la craie maison

Tout d’abord, voici le résultat final avec mes cache-pots relookés à la peinture à la craie maison et, bien sûr, garnis de quelques plantes.

Cache=pots relookés à la peinture à la craie maison

Maintenant, quelques éléments de conclusion à l’issue de l’expérimentation :

  • Tous les résultats sont intéressants,
  • Dans 100% des cas, pré-diluer l’additif permet de réduire la texture, la granulosité,
  • Le bicarbonate de soude donne la texture la plus intéressante et homogène,
  • Le plâtre donne le résultat le plus lisse.

 

Cache=pots relookés à la peinture à la craie maison

Au premier plan : Calathea makoyana – Ficus elastica Tineke – Aloe Vera

Cache=pots relookés à la peinture à la craie maison

Dans le cache-pot carré : Hoya Australis Suzy

Hoya Australis en fleurs

Hoya Australis en fleurs

Cache-pots relookés à la peinture à la craie maison

A gauche : orchidée epidendrum

Comme vous vous doutez bien, je ne vais pas m’arrêter à cette conclusion et poursuivre l’expérimentation. Je vais donc chercher d’autres supports à peindre pour confirmer ces résultats et vous donner ma formule préférée pour les meubles.

cache-pots relookés à la peinture à la craie maison

A lire aussi

Sur la peinture à la craie, je vous conseille cet article général :

Peinture à la craie : quelques généralités

Et sur la peinture de pots de fleurs, je vous conseille également ces articles :

Un cache-pot en terre cuite patiné à la Vintage Paint Action

Personnaliser un pot de fleurs avec l'effet ciment Action

Cache-pots personnalisés au spray et à la dentelle

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mes expérimentations de peinture à la craie maison vous ont plu ?
Enregistrez-les sur Pinterest avec cette photo !

Peinture à la craie maison : expérimentations avec 3 additifs

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
8 comments
  1. merci pour ce partage, super le résultat,A+

    1. Merci à vous !

  2. merci Joelle, un bel article qui tombe parfaitement pour moi (si je puis dire), j’ai peint avec la peinture action craie une commode en merisier, qui me sert pour mes articles de poterie)(ce n’est pas trop grave, si le résultat est assez moche), et je suis un peu déçue, parce que la première couche peinture n’a pas couvert de façon raisonnable le meuble, et la deuxième couche est restée pâteuse.
    Je pense poncer fermement ces deux couches, et repeindre avec une peinture à la craie de meilleure qualité.
    Je ferai des essais sur d’autres meubles de moindre valeur, suivant tes propres tests, et te dirai ensuite..
    bon après midi, Joelle

    1. Alors effectivement, je pense qu’en affinant un peu le dosage, on doit pouvoir obtenir un résultat bien meilleur en fabriquant sa peinture à la craie qu’en utilisant le produit Action. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas fait avant ! Enfin si, je sais. J’adore essayer des produits alors dès que je vois un truc pas cher et accessible facilement, j’ai envie de tester pour vous encourager à vous y mettre aussi.
      Mais là je sens que je vais me faire de nouveaux amis avec ces expériences ahah !

  3. article genial. merci

    1. Merci Annie ! Attendez la suite, je vais affiner l’analyse.

  4. Merci Joelle pour ce super article. Tu t’es lancée dans un gros travail de débrouillage et de tests, c’est un énorme boulot. Respect

    1. Et c’est encore loin d’être fini !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.