Un petit tour dehors : partie 2, le jardin

Un petit tour dehors, partie 2 : le jardin

Bonjour à tous ! J’espère que vous avez passé une bonne semaine et que vous êtes prêts pour le week-end qui s’annonce ensoleillé. Poursuivons notre petite balade dehors. Si vous vous souvenez du dernier article, on en était restés aux rosiers qui bordent la maison et mènent vers le jardin arrière.

La roseraie

Ils sont nombreux et de couleurs variées. Nous les avons taillés cet hiver et en avons rajouté des jeunes entre les rosiers anciens. On voit bien la différence entre le petit qui a passé des années sur mon balcon et les grands qui sont là depuis longtemps.

Rosier rose

Ce très beau rosier rose pâle est en fait un rosier grimpant qu’il va falloir palisser d’une manière ou d’une autre. Il a été planté à un endroit absurde. Il va falloir que j’y réfléchisse. C’est vraiment un de mes préférés. Je trouve que rien ne surpasse les roses roses.

Rosier grimpant rose pâle

Ce spectaculaire rosier orange est le préféré de Cédric. Je pense que ce sont des roses thé. Elles sont délicatement parfumées. Les fleurs ont la particularité de changer de couleur en cours de floraison. On voit d’ailleurs plusieurs nuances sur la photo. Elles commencent par être très orangées puis pâlissent pour devenir presque roses en fin de floraison. Les fleurs sont énormes. S’enroulant autour du tuteur devant, c’est un rejet du rosier grimpant, ou bien un autre grimpant planté n’importe comment.

Roses thé

Continuons sur notre lancée pour apercevoir l’ensemble du jardin. Sur la gauche, la terrasse avec quelques plantes en pots que l’on peut voir depuis l’intérieur, et sur la droite, l’emplacement pour un futur potager. Le jardin est ombragé grâce à de beaux et grands arbres comme ce cèdre, au centre et le chataigner à gauche.

Vue d'ensemble du jardin

En s’approchant, on doit lever les yeux pour embrasser la majesté du cèdre de l’Atlas. Un arbre vraiment impressionnant. Le ciel n’était pas fabuleux lorsque j’ai fait les photos. Je ne m’imaginais pas qu’après tant de semaines sans ciel, on allait enfin avoir du beau temps !

Cèdre de l'Atlas

 

En se retournant, on voit l’arrière de la maison et les jolis petits massifs qui bordent l’escalier. Comme pour le massif face à l’entrée de la maison, nous avons surtout voulu passer cette première année à observer.

Terrasse

Ce qui nous a permis de voir pousser plein de petits fraisiers sur la gauche. Les fraises sont minuscules mais nombreuses. Elles sont assez rustiques mais pas désagréables à déguster. Je pense quand même éclaircir un peu parce que les fraisiers se sont même installés à l’intérieur d’une hellébore que j’avais plantée dans le massif.

Fraisiers en fleurs

J’ai commis l’erreur de ne pas me renseigner avant de tailler les hortensias qui avaient vraiment une sale tête cet hiver. Du coup, on a trop taillé et ils ne fleuriront certainement pas cette année. On se rattrapera l’année prochaine ! En revanche, le rosier jaune fleurit bien. Bon ok, il y a du travail sur les marches de l’escalier et sur la terrasse. Ca va venir. On a déjà beaucoup nettoyé la terrasse qui était tout à fait noire quand nous sommes arrivés.

Rosier jaune

De l’autre côté de l’escalier, j’ai vu pousser une grosse touffe qui s’est couverte de jolie fleurs jaunes. Je ne sais pas trop ce que c’est mais c’est très joli (et très envahissant).

Massif jaune envahissant

Contrairement aux hortensias des massifs, celui qui est en pot sur la terrasse est magnifique.

Hortensia en pot

A droite de la terrasse, on a un emplacement pas très ensoleillé et pas bien joli. Nous envisageons d’y installer là une paire de carports pour pouvoir ranger les voitures à l’abri. Le projet est encore à l’étude.

Arrière de la maison

Le mur qui borde le jardin est garni de quelques plantes sympas comme cette vigne dont nous pensions qu’elle était décédée. Elle aussi va devoir être palissée dans les plus brefs délais parce qu’elle pousse finalement très vite et attaque déjà les tuiles.

Vigne

J’aime bien les fougères ! Je pense planter le camélia encore en pot par ici. Abrité du vent par le mur et du soleil par le chataigner et le cèdre, je pense qu’il sera bien.

Fougères

Au fond du jardin, sous des tonnes de mauvaises herbes, de lierre et de lianes indéterminées, nous avons découvert ceci.

Pommiers en espalier

De magnifiques pommiers en espalier ! Nous les avons très soigneusement taillés (là je me suis renseignée avant !). Ils étaient splendides quand ils étaient en fleurs.

bébés pommes

Ils sont maintenant couverts de bébés pommes. On va pouvoir faire plein de gâteaux. ^_^

gris plan de bébés pommes

Au pied des pommiers, de jolis bleuets (et plein de mauvaises herbes…).

Bleuets en fleurs

Sur la droite, une mare abandonnée depuis des années et un énorme rhododendron pas entretenu. Il était envahi de sureaux et de noisetiers. Il a déjà été pas mal libéré mais il va falloir faire mieux pour qu’il fleurisse davantage l’an prochain.

Rhododendron

La mare a dû être très jolie dans des temps anciens. Ce n’est pas une priorité absolue dans l’immédiat mais j’aimerais en faire quelque chose de sympa.

Petite mare

Dans le fond, ce sont des cerisiers d’ornement. Ils ont été magnifiques au printemps, couverts de jolies fleurs roses. Ils ont maintenant un beau feuillage rouge très décoratif. D’ailleurs, la photo tout en haut du blog a été prise au printemps à cet endroit.

Cerisiers d'ornement

Et voilà, quand on se retourne, on aperçoit l’annexe et on peut retourner à la maison.

annexe

J’espère que ça vous aura donné envie de venir nous voir. 😉

Bon week-end à tous. On se retrouve lundi ! Si j’ai fini de peindre les portes de la terrasse, je vous en parlerai.

joelle

 

 

 

 


Première partie de la visite du jardin.

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite.
N’hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux.
Bonne visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *