Transformer des meubles : le kit de démarrage

Transformer des meubles : le kit de démarrage

Hello les bricoleurs ! J’inaugure aujourd’hui une nouvelle série d’articles consacrés à la technique et au matériel. Je vais essayer d’en proposer régulièrement le mercredi. Pour ce premier mercredi de la technique, je vous propose donc un kit de démarrage pour attaquer la transformation de vieux meubles. Je suis allée racheter tout ce matériel pour pouvoir être très précise. L’ensemble de ce matériel m’a coûté environ 25€. Voyons en quoi le kit consiste.

Le kit de démarrage pour la transformation de meubles

Des pinceaux

C’est en effet le matériel le plus basique dont vous avez besoin pour ce kit de démarrage. Je vous conseille d’acheter deux pinceaux brosses : un gros et un moyen. Cela ne vous permettra pas de faire absolument, c’est sûr. Vous pourrez toutefois attaquer des projets simples. Afin d’obtenir le résultat le plus lisse possible avec tout type de peinture, je vous suggère de prendre des pinceaux en poils synthétiques.

Pinceaux brosses

J’ai ici pris un spalter en 40 et un en 25.

Un spalter 40 et un 25

Un rouleau

Je vous suggère également d’investir dans un rouleau. Choisissez en un confortable à utiliser, vous le garderez des années. Pour commencer, il me semble inutile d’investir dans 10 sortes de manchons différents. Prenez simplement des manchons tous usages à poils courts.

Vous n’en aurez besoin que si vous peignez de grands meubles. Par exemple, si vous décidez de transformer une armoire ou une grande commode, c’est beaucoup plus rapide de peindre les grandes surfaces au rouleau. Vous n’échapperez toutefois à l’effet peau d’orange. On ne peut pas tout avoir.

Un rouleau de peinture et des manchons

De l’enduit

Achetez un pot d’enduit pour boucher d’éventuels trous ou fentes dans les meubles. J’ai ici acheté un gros seau parce que j’en ai besoin pour un projet particulier mais on trouve souvent de petits pots qui sont généralement amplement suffisants pour les petites corrections à effectuer sur des meubles anciens.

L’enduit s’achète soit tout prêt comme ça, en seau, soit en poudre à préparer soi-même. Si vous avez de grandes surfaces à enduire, il est bien plus économique de le préparer soi-même. Cependant, pour de petites retouches, il est bien plus facile d’en avoir toujours à disposition. Attention toutefois à bien refermer le pot et à le garder dans un endroit frais.

Je vous suggère d’acheter de l’enduit de lissage plutôt que de l’enduit de rebouchage. Cela vous donnera un résultat plus fin.

Enduit de lissage

Vous vous demandez peut-être pourquoi je n’ai pas ajouté de couteau à enduire dans ce kit. C’est tout simplement parce que dans la plupart des cas, c’est inutile. J’utilise simplement mes doigts. Par exemple, dans le cas du buffet de la salle à manger, j’ai pris une petit noix d’enduit que j’ai posée avec mon doigt dans les trous des poignées que je voulais voir disparaître. Il faut ensuite poncer.

Naturellement, vous ne pouvez utiliser de l’enduit que sur des surfaces que vous souhaitez peindre. Attention, si vous voulez conserver la teinte du bois ou la modifier, il faut utiliser de la pâte à bois ! Nous reparlerons de tout cela.

Du papier de verre

Avoir du papier de verre est absolument indispensable. Je vous suggère d’en acheter trois différents.

3 feuilles de papier de verre

Achetez un bon papier de verre à grain très gros. Cela va vous permettre d’attaquer une finition avec efficacité. Si vous trouvez de l’abrasif en toile émeri, il durera plus longtemps que du simple papier de verre.

 

Toile Emeri à gros grain Toile Emeri à gros grain
 

 

Achetez également un papier de verre à grain intermédiaire, afin d’avoir un résultat plus lisse. J’ai choisi un 180. Cela vous permet de faire disparaître d’éventuelles imperfections après une couche de peinture ou de lisser un peu après avoir arraché un verni avec le papier très méchant.

 

Papier de verre à grain intermédiaire Abrasif 180
 

 

Et pour finir, prenez une feuille d’abrasif très fin. Vous l’utiliserez moins fréquemment que les autres mais c’est néanmoins utile. Vous pouvez le passer rapidement entre les couches de verni, surtout si vous voulez un résultat brillant. C’est également utile entre les couches de peinture brillante.

 

Abrasif très fin Abrasif en 600
 

 

Le prix du kit de démarrage

L’ensemble du kit a donc coûté 25,14 euros chez Brico-dépôt. Les prix ne sont pas absolument équivalents de magasins en magasins mais ils se tiennent à peu près. Tout ce matériel se trouve dans n’importe quelle enseigne, type Bricorama, Castorama… ce qui est près de chez vous en bref !

Ticket de caisse

  • Les pinceaux : 4,57 € et 2,98 €,
  • Le rouleau et ses manchons : 4,70 € et 5,25 €,
  • L’enduit : 5,90 €,
  • L’abrasif : 0,56 €, 0,55 € et 0,63 €.

Ce kit de démarrage ne réunit ni les meilleurs produits ni les meilleurs prix mais il est accessible et vous êtes assurés de le trouver près de chez vous. Il vous permettra de vous y mettre tranquillement. Nous reviendrons ensuite sur chacune des gammes de produit pour affiner le prix et la qualité.

Il vous faut maintenant évidemment acheter de la peinture mais ce sera pour le prochain article technique.

En attendant, j’attaque mes bagages parce que je pars en voyage samedi aux Etats-Unis ! Mais j’ai encore plein de choses à vous dire, notamment sur l’organisation des voyages. On en parle vendredi.

Bonne fin de semaine

 

joelle

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou le faire lire à vos proches. Merci !

Vous aimerez sûrement aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *