SDB : état des lieux pré-rafraichissement

Etat des lieux pré-rafraichissement dans la salle de bain (blogmas 3)

Bonjour à tous ! Avant de nous lancer, je vous propose un état des lieux pré-rafraichissement dans la salle de bain. C’est une actualisation de l’article d’hier avec des photos fraîches et une présentation réaliste de ce qui ne va pas.

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram consacré aux plantes). Restons en contact !

Le point de départ

Dans cette salle de bain, nous rencontrons deux problèmes principaux qui m’ont motivée à lancer ce rafraichissement, alors même qu’on projette de tout casser prochainement. Le premier problème, c’est ça.

Rallonge à travers la salle de bain

La prise de courant de la partie douche a décidé qu’elle en avait marre de la vie et nous a lâchés. Du coup, Cédric a installé une rallonge depuis le bas pour qu’on puisse tout de même brancher des trucs… Mais vous admettrez que ce n’est pas top. La réaction doit donc être rapide.

Coffre dans la salle de bain

Le second problème est lié à ce coffre. Il est énorme et il était super dans notre ancien appartement, sous une fenêtre, pour ranger le linge de lit. Dans la salle de bain, on ne l’utilise pas, sauf Dinah qui dort dessus. Or ce n’est pas top non plus parce qu’elle est collée au radiateur et elle se déshydrate. Il faut donc réagir, là aussi !

Etat des lieux des modifications

Comme je vous le disais hier, les modifications depuis la dernière vague de rénovation ont été essentiellement cosmétiques. J’ai fini de peindre le lambris de la partie douche, par exemple, suspendu quelques cadres et couvert les étagères agglo de papier peint.

Lambris peint et étagère couverte de papier peint

Dans la partie bain, là encore, pas mal de mouvements de cadres, et l’ajout de tiroirs dans le Kallax.

Module Ikea Kallax

En voyant la pile de bazar, vous pouvez commencer à deviner qu’il y a un problème ici…

Etat des lieux du bas

Le premier problème à corriger est le mobilier du bas. En effet, j’ai retiré la commode dont je n’aimais plus la couleur dans cet espace. J’ai provisoirement installé ce meuble de machine à coudre vintage mais ce n’est évidemment pas définitif. C’est 20 fois trop petit. D’où le bazar. Vous pouvez aussi voir d’où part la rallonge. Super sexy.

Meuble trop petit dans la salle de bain

Dans cet espace, l’autre problème que je veux absolument corriger, c’est le meuble vasque. Il n’y a rien à faire, je ne peux pas. Je ne veux plus supporter ce truc qui prend un place folle sans permettre de ranger quoi que ce soit.

Meuble vasque sans stockage du tout

Lorsque je l’ai peint pour le déguiser un peu, je n’ai jamais eu l’intention de le garder définitivement. Mais c’est dur dur de trouver quelque chose à mon goût. En plus, j’ai eu la sinistre idée de le peindre à la glycéro. Alors oui ça a très bien tenu. Là pas de problème. L’ennui, c’est que sous les plateaux…

Plateau posé sur le plan de travail

Eh bien la peinture est devenue toute jaune ! Ce n’est pas forcément très visible sur la photo ci-dessous mais je vous assure que ça crève les yeux en personne. Et c’est pareil derrière la porte. Parce que la peinture à l’huile, ça fait toujours ça ! Privée de lumière du jour, elle jaunit, systématiquement. L’huile, c’est pour dehors, c’est tout. Ou pour les zones très bien éclairées.

Peinture glycéro jaunie

Etat des lieux du haut

Dans la partie haute, comme je vous le disais, j’ai couvert les tablettes en agglo de chez Ikea avec un papier métallisé que je trouvais cool à l’époque. Maintenant, beaucoup moins. Je pense pouvoir faire bien mieux sans rien dépenser.

Tablette couverte de papier peint

De plus lorsque j’ai peint le lambris, j’ai fait le mur de la fenêtre d’une couleur contrastée… parce que je n’avais plus assez de peinture. Ouaip, je suis honnête. Ca ne m’a jamais plu. De même que le dévidoir à papier toilette que j’ai conservé et peint.

Mur de la fenêtre contrasté

Assez rapidement, j’ai retiré les infects voilages que j’avais trouvés dans la maison et j’ai posé ces panneaux, à mi-chemin entre des rideaux et des stores. Je les avais fabriqués avec un drap ancien, le même d’ailleurs qui a servi pour le faux store du salon, et tout simplement posés sur la tringle d’origine. Bon, ça ne va pas. Je ne peux pas ouvrir la fenêtre sans retirer la tringle et c’est infiniment TROP SOMBRE ! Il faut trouver une autre solution.

Rideaux réalisés à partir d'un drap ancien

Et finalement, le petit meuble à serviettes a reçu une couche de peinture contrastée sur le plateau. Plutôt 20 couches de peinture contrastée. Et il n’y a rien à faire, ça ne tient pas. C’était un produit Libéron dont j’avais déjà parlé sur le blog. Bon, pour dire les choses pudiquement, je vous déconseille de l’acheter si vous le trouver en destockage dans une solderie (heureusement, ce n’est plus vendu).

Peinture écaillée sur le placard à serviettes

Conclusion

Voilà où on en est dans la salle de bain avant de commencer. Rien de tragique mais plein de petites choses qui nous dérangent au quotidien. Et je trouve que quand on parle de rénovation et de réaménagement sur internet, c’est dommage de ne pas avoir de suivi sur l’évolution au fur et à mesure des années. Certaines décisions sont excellentes, malgré les avertissements (le parquet dans la partie basse, impeccable ! vraiment ravie de ce choix). La peinture glycéro, même dans une pièce humide, bah non. Par exemple.

La salle de bain pré-rafraichissement

Rendez-vous demain pour le plan d’action !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle


Cet article vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

Salle de bain : état des lieux pré-rafraichissement (blogmas 3)

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.