Shopping du week-end : une kyrielle de cache-pots

Shopping du week-end : une kyrielle de cache-pots

C’est l’heure de partager avec vous mes derniers achats pour vous donner envie de passer vos dimanches matins à chiner ! Attention, c’est bientôt la fin de la saison !! Et cette fois-ci, j’ai notamment une kyrielle de cachet-pots à vous montrer. Je pense qu’il va vraiment falloir que je réfléchisse à quoi faire avec, autre que mettre des plantes parce que je commence à en avoir pas mal ! Bon, certains de ceux de cette session ne sont pas pour moi. C’est ma mère qui va en hériter !

Shopping du weekn-end : une kyrielle de cache-pots

Un vase des années 1950

Oui, je garde les cache-pots pour la fin. Je commence donc par le reste ! Donc pour attaquer cette session : un vase des années 1950 ! Aimez-vous le style des années 50 ? Franchement, toute cette exubérance, moi j’adore ! C’est d’ailleurs tout à fait dans les goûts de la verrerie que j’avais rapportée de Belgique.

Vase des années 1950

En plus, fait extrêmement rare, il est en parfait état. La dorure n’a pas du tout bougé ! Je suis ravie de mon achat !

Un pied de lampe en porcelaine

Celui-ci n’est pas pour moi ! Avec ma mère, on aimerait en faire une jolie lampe pour mon frère qui va bientôt déménager et en aura sûrement besoin. C’est pareil, ça date des années 1950. Joli, non ?

Pied de lampe des années 1950

J’aime vraiment beaucoup son motif fleuri !

motif du pied de lampe des années 1950

Un plumier en loupe d’orme

Je pense que c’est de la loupe d’orme. Ce plumier est plaqué de loupe, c’est sûr, mais est-ce de la loupe d’orme ? Je ne suis pas 100% sûre. C’est joli en tout cas, non ?

plumier en loupe d'orme

Il doit dater des années 1920. La période art-déco marque vraiment l’apogée de ces placages très luxueux comme la loupe d’orme ou la ronce de noyer. Personnellement, j’adore ! Et vous savez que j’aime beaucoup les accessoires de bureau !

Plumier ouvert

J’adore ces trucs-là !

Plumier art-déco

Des couverts à dessert en vermeil

Là, vous avouerez que je pousse le snobisme assez loin ! Des couverts dorés ! Je dois dire que ça faisait longtemps que j’en voulais pour utiliser avec nos jolies assiettes à desserts, bien sûr toutes chinées.

Couverts à dessert en vermeil

Ces couverts arborent un joli style Louis XV très élaboré. Et il y a même la pelle à gâteau ! Même si c’est vrai que je viens d’en trouver une autre

Pelle à gâteau en vermeil

L’ensemble est vraiment en parfait état. Les couverts n’ont presque pas servi.

Couverts de style Louis XV

Une kyrielle de cache-pots

Et donc voici la fameuse kyrielle de cache-pots ! Il est rare que j’en trouve autant ! Et d’aussi beaux ! Le premier de cette kyrielle de cache-pots est cette énorme merveille du nord ! C’est à Orchies que ce cache-pot magnifique a été fabriqué, dans les années 1920.

Cache-pot orchies

Admirez son magnifique décor de dragon très très art-déco !

Décor dragon

Le second est un cache-pot Villeroy & Boch plus modeste et plus récent mais néanmoins très décoratif !

Cache-pot Villeroy & Boch

J’adore son motif bleu !

Cache-pot Villeroy & Boch

Et pour conclure cette kyrielle de cache-pots, celui qui me plaît le plus : cette merveille belge des années 1950 !

Cache-pot en céramique belge Becquet

Il s’agit d’une production du céramiste Hubert Becquet qui doit encore dater des années 1950. J’adore le foisonnement de couleurs ! Je le trouve extraordinaire !

Cache-pot Hubert Becquet céramique belge

Quelques mots de conclusion

Au-delà de cette kyrielle de cache-pots, je voudrais profiter de cet article pour partager avec vous quelques réflexions sur le blog. Alors que mon compte Facebook a été restreint une nouvelle fois, ce qui m’empêche de partager sur les  groupes dans lesquels j’aime tellement discuter de décoration, de bricolage et de vieilleries, je me pose de sérieuses questions.

Lorsque nous avons revu totalement le design du blog, je vous expliquais que je souhaitais mettre davantage en avant ma boutique Etsy pour évaluer si je pouvais en faire une entreprise. Je me rends compte que je n’y arrive tout simplement pas par manque de temps. En effet, je publie trois articles par semaine et j’ai un travail à temps plein. Je n’arrive pas à insérer de nouveaux projets dans cet emploi du temps hyper chargé ! Et je veux changer de vie professionnelle, je dois trouver un moyen de convertir ces échanges passionnants en source de revenus.

Du coup, je pense modifier le rythme de publication pour l’alléger un peu et espérer que mes contenus seront toujours partagés sur les réseaux sociaux, même s’ils sont moins fréquents. Je réfléchis aussi à d’autres types d’article mais je vous informerai de tout ceci en temps voulu.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le sur les réseaux sociaux ou faites-le lire à vos proches ! C’est le meilleur moyen de faire vivre ce blog.

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire naturellement. Je serais ravie de savoir ce que vous pensez de mes achats mais aussi de mes réflexions et hésitations sur l’avenir du blog.
Merci de votre visite !joelle

Ma kyrielle de cache-pots vous a plu ?
Partagez-la sur Pinterest avec cette photo !

Shopping du week-end : une kyrielle de cache-pots

 

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
11 comments
  1. Bonsoir
    C’est vrai que cela doit vous prendre énormément de temps et je comprends votre souhait de limiter vos publications. . .
    Personnellement même si je n’ai pas forcément les mêmes goûts que vous j’adore vous lire, j’adore votre style d’écriture et je me surprends à regarder régulièrement votre page Facebook ! !
    Mais vous avez raison il faut trouver un moyen d’en faire une source de revenus. . .
    Bon courage

    1. Bonjour Isabelle,
      Je vous remercie de vos encouragements.
      Il faut vraiment que je réfléchisse à ce que je veux faire de ce blog. Il n’est pas question d’abandonner parce que je m’amuse beaucoup. Mais c’est vrai que chaque article me prend au moins 3 heures et c’est bien sûr sans compter la réalisation que je décris, laquelle prend plus longtemps par les arrêts photos permanents. Par exemple, parfois, je suis obligée de m’arrêter parce que les conditions ne sont pas réunies pour prendre des photos explicites. Sinon, ça me donne des résultats comme le meuble vasque de la salle de bain où je suis allée trop vite dans la réalisation et j’ai oublié de vérifier mes photos au fur et à mesure ahah !
      Bref, ça va venir.

  2. Bonsoir, j’adore suivre blog, chaque nouvel article est un vrai régal. Je pense que le plumier que vous avez trouvé est en racine de thuya, fabriqué au Maroc, dans la région d’Essaouira, de l’huile de coude pour le faire briller avec un chiffon doux, c’est tout et cette douce odeur, j’adore !
    Au plaisir de vous lire.

    1. Bonjour Céline,
      Je vous remercie ! J’ai regardé votre histoire de racine de thuya et c’est vrai que ça ressemble beaucoup. Je n’y aurais pas pensé. Merci pour le renseignement !
      A bientôt 🙂

  3. Bonjour Béatrice,
    Je comprends tout à fait que ce blog vous  » absorbe » totalement…parce que vous ne faites pas les choses à moitié, alors il vaut mieux en faire un peu moins! Je vous suit régulièrement, et j’admire tout ces changements dans votre maison etc… Bravo 😉 j’en suis incapable….à bientôt

    1. Bonjour, je vous remercie, c’est très aimable à vous !
      C’est vrai que lorsque je me lance dans un projet, j’y vais corps et âme. Je ne pouvais vraiment pas faire ça à moitié mais c’est sûr que le résultat est là. Les travaux dans la maison avancent, le blog est joli et j’ai plein de visiteurs. Il faut juste trouver le déclic pour que ça se convertisse en revenus ahahah !

  4. Oups!!!!!Je rectifie : comme vous ne faites pas les choses à moitié……

  5. Bonsoir,
    J’aurais pu écrire ce qu’a écrit Isabelle Fojcik, donc je ne répète pas…
    Pourquoi votre compte Facebook a-t-il été restreint ?
    Persévérez, ça vaut le coup. Ca ne vous est pas possible de réduire votre temps de travail pour vous consacrer à votre passion ?
    Bon courage…

    1. Bonjour Sylvie,
      oh mais j’aimerais beaucoup travailler moins pour passer davantage de temps à travailler sur la rénovation de la maison et conversion du blog en source de revenus ! Mais pour acheter une maison en région parisienne, il faut s’endetter considérablement. Nous avons besoin de mes revenus pour le remboursement du prêt, à l’heure actuelle. Et du coup, je n’ai pas assez de temps à consacrer au projet. C’est un peu le serpent qui se mord la queue, j’avoue !
      Concernant FB, je pense que leur algo n’apprécie pas que je partage de manière répétée mes propres articles dans les groupes. C’est dommage parce que j’ai souvent des échanges super intéressants avec les membres et ça permet de faire connaître mon blog. C’est très frustrant. D’autant que nous avons regardé et personne ne semble s’être plaint à FB que mes articles les ennuyaient. C’est juste que pour une raison que j’ignore, mon activité ne correspond pas à leur norme.
      Bonne journée !

      1. J’imagine votre frustration, tant pour le fait que votre accès à Facebook soit restreint que pour le manque de temps à consacrer à votre blog…
        Suite à votre article sur la gelée de coings, je me suis précipitée – incrédule – dans mon jardin et j’ai découvert 7 coings ! Je vais rajouter 2 pommes pour avoir au moins 2 pots…
        C’est ce que j’aime sur votre blog : on passe du « retapage » d’un meuble à la possibilité de faire de la gelée avec les fruits d’un cognassier du Japon… Vous osez, vous faites vos petites expériences et vous nous en faites profiter 🙂 Merci.
        (J’aimerais bien un article nous montrant comment peindre au pinceau sans faire de traces !)
        Bonne continuation, longue vie à votre blog.

      2. Merci pour votre message ! Ca me fait chaud au cœur de voir votre enthousiasme. Je suis ravie que vos coings du Japon ne soient pas perdus, du coup !
        Je vais finir par trouver une bonne solution. Je pense que tous les potentiels créateurs d’entreprise passent par ces moments de doute et d’hésitations. Et puis il faut arriver à se faire suffisamment confiance pour se dire que oui, on peut se lancer et oui, ça peut marcher. C’est difficile. Et on n’est pas trop formé à ça en France non plus, il faut être honnête.
        Je vous souhaite un bon week-end 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *