Le shopping du week-end, édition spéciale Bruxelles

Le shopping du week-end, édition spéciale Bruxelles

Je vous propose un numéro spécial du shopping du week-end ! Aujourd’hui, je vous raconte ce que j’ai trouvé lors de mon week-end à Bruxelles la semaine dernière. J’y étais surtout allée pour voir des amis. Mais je me suis dit que ce serait dommage de rater une si bonne occasion de chiner des trésors peut-être différents ! Figurez-vous que j’ai eu la chance d’être à Bruxelles le week-end du grand vide-grenier d’Ixelles. Eh bien c’était vraiment une super brocante ! Comme nous nous sommes couchés un peu tard samedi soir, nous ne sommes vraiment pas arrivés tôt au vide-grenier dimanche matin. Et pourtant, nous avons trouvé plein de jolies choses.

Shopping du week-end à Bruxelles

Je vais donc commencer par vous présenter les trésors que j’ai trouvés ! Et ensuite, j’ai quelques petites choses à vous dire !

Une ravissante coupe art-déco en verre

Ce qui m’a le plus frappée durant ce premier vide-grenier que je parcourais en Belgique, c’est la prédominance de la verrerie. En région parisienne, on trouve beaucoup de porcelaine. A Bruxelles, c’était plutôt du verre. On explique évidemment ce phénomène par la proximité géographique avec les grandes verreries de la première moitié du 20e siècle. En tout état de cause, je trouvais cela intéressant à souligner. Amis Belges, vous avez de jolies choses en verre sur vos vide-greniers !

Bon, le premier objet que je voudrais vous présenter est cette ravissante coupe art-déco en verre moulé.

Coupe art-déco en verre moulé

C’est un objet très typique du style art-déco avec des ornements géométriques et une couleur très à la mode de l’époque. C’est un objet de fabrication belge, c’est marqué dessus ! Elle m’a tout de suite plu.

Coupe art-déco vue de dessus

Coupe art-déco vue de dessous

Du verre givré des années 1950

On avance un peu plus dans le temps tout en restant dans la verrerie. J’ai également mis la main sur ces deux très jolis objets en verre givré rehaussé d’or, une finition super tendance dans les années 50.

Objets en verre givré

Cette petite boîte, tout d’abord, est à mon avis un pot à poudre, ou peut-être à coton. En tout cas, c’est un objet de salle de bain.

Pot à poudre des années 50 en verre givré

La dorure s’est un tout petit peu estompée par endroits mais c’est vraiment très léger. La couleur ainsi que le style de l’ornement du couvercle sont très typiques de la mode des années 50. Les couleurs pastel sont à la mode, de même que les dorures simples mais visibles.

Pot à poudre ouvert

Cette jolie carafe, ensuite, date de la même époque. La texture de la finition est nettement plus marquée que sur la boîte à poudre/coton. La dorure est également plus brillante. Elle aussi présente une couleur très à la mode dans les années 1950. Le vert est très différent de la coupe art-déco.

Carafe vert et or des années 1950

Ces deux objets ne présentent aucune marque donc je ne sais pas du tout s’ils ont été fabriqués en Belgique. J’avoue mes lacunes dans ce domaine.

Deux grands cache-pots

Vous le savez, je suis incapable de résister à de jolis cache-pots. J’en ai perdu tellement l’hiver dernier que je dois, de toute façon, reconstituer mes stocks ! J’étais surprise de trouver encore d’aussi jolies choses à midi sur un vide-grenier à Bruxelles. Je peux vous dire qu’à Paris, à midi, il n’y a plus grand-chose… ou alors à des prix dissuasifs !

Deux cache-pots

J’ai donc mis la main sur ce très joli cache-pot tout ce qu’il y a de plus contemporain mais vraiment magnifique. C’est de la faïence hollandaise inspirée des motifs anciens de la faïence de Delft. Alors celui-là, vraiment, je l’adore !

Cache-pot en faïence motif Delft

Le deuxième présente une forme tellement élégante que je ne pouvais résister. Il est vraiment très beau avec ses ornements moulés et sa forme ventrue. Il m’a tout de suite tapé dans l’œil !

Cache-pot blanc ventru

Un magnifique tête-à-tête en porcelaine de Fürstenberg

Et pour finir ce tour de mes trouvailles à Bruxelles, la pièce maîtresse : ce splendide tête-à-tête en porcelaine bleue.

Tête à tête ancien en porcelaine

Comme vous pouvez le voir sur cette première photo, il manque malheureusement le couvercle de la cafetière. Cependant, j’ai bon espoir de trouver quelque chose de compatible sur un vide-grenier. Même si je trouve un couvercle simplement et doré, ce sera nettement mieux que de voir cette pauvre cafetière tête nue !

Tasses du tête-à-tête

Je vous le dis tout de suite, on a eu du mal à identifier la signature. Au début, je me suis imaginé que c’était du Sèvres. C’est beau de rêver, me direz-vous. Cependant, je me suis vite rendue compte que ni les couleurs ni la signature ne correspondaient. Même les fleurs ne correspondent à rien de ce que j’ai vu.

Tasses

Au prix d’intenses recherches, Cédric a réussi à identifier cette signature comme étant celle de la fabrique allemande de Fürstenberg. Je n’en avais jamais entendu parler.

Marquage du tête-à-tête

Mais la porcelaine et le motifs sont absolument splendides. Et hormis la pièce manquante, il est en parfait état. Je le trouve vraiment trop beau !

Une tasse du tête-à-tête

Alors, pas trop mal pour un vide-grenier où nous sommes arrivés à presque midi ! Chers lecteurs de Bruxelles et des environs, ne ratez pas le vide-grenier d’Ixelles !

Trouvailles à Bruxelles

Autres informations

>> Les Petits Riens

En dehors de ce vide-grenier, nous sommes aussi allés faire un tour dans la boutique Les Petits Riens. C’est l’équivalent belge d’Emmaüs en France. Ils ont beaucoup de magasins mais la plupart vendent essentiellement des vêtements. Toutefois, dans la grande boutique d’Ixelles, vous pouvez trouver énormément de meubles. J’ai été surprise par l’ampleur de l’offre et les prix dérisoires. C’est bien moins cher que dans ce type de magasins en France et certains meubles étaient vraiment magnifiques. Je n’ai naturellement rien pu acheter puisque nous n’aurions pas pu rapporter quoi que ce soit d’encombrant. Toutefois, si vous résidez dans les parages, ne manquez pas la boutique ! Je n’ai pas eu le temps de prendre des photos parce que nous sommes arrivés très peu de temps avant la fermeture mais vous pouvez me faire confiance, ça vaut le coup.

>> J’ai testé un nouvel hôtel

Bruxelles est une destination relativement régulière pour nous qui y voyons de bons amis. Cette fois-ci, nous avons eu la super idée de tester un nouvel hôtel : le Hilton Garden Inn proche de la porte de Hal. Bien mal nous a pris. Je prends la peine de vous en informer pour que vous puissiez l’éviter comme la peste. De l’utilité d’avoir un blog : partager ses bonnes et mauvaises expériences.

En préambule, sachez que je suis assez snob pour l’hôtellerie. En effet, je choisis toujours des hôtels bien notés, je fais des recherches avant de choisir et j’aime bien prendre des grandes chaînes quand j’en ai l’occasion. Surtout que lorsqu’on ne prend qu’une nuit et qu’on la réserve au dernier moment, on paye souvent peu cher pour des hôtels haut de gamme. Nous avons donc réservé le matin même dans cet hôtel en nous disant que ce serait sympa d’aller au Hilton.

Je vous livre factuellement la manière dont nous avons été reçus :

  • L’air conditionné fonctionnait mal et il faisait très chaud dans la chambre,
  • Une fois la couette en pur synthétique de Chine retirée de sa housse, nous avons vu une couette couverte de taches,
  • Nous avons été réveillés à 8h par la femme de ménage qui essayait d’entrer,
  • Le petit déjeuner devait être servi jusqu’à 11h mais il n’y avait plus grand-chose au buffet à 10h.

Et le meilleur pour la fin : j’ai réussi à oublier ma liseuse dans la chambre. Je sais, je suis un boulet. Nous avons toutefois appelé l’hôtel le soir-même pour le signaler et malgré de nombreux appels le lendemain, impossible de remettre la main dessus, alors même que la chambre n’avait pas été relouée. Sympa comme service pour une chaîne soi-disant de luxe, non ? J’ai évidemment contacté le manager pour lui donner une chance avant de déverser ma colère mais je n’ai eu qu’une réponse automatique…

Et vous, ça vous est déjà arrivé de vous faire mal recevoir dans un hôtel de luxe ? Que feriez-vous à ma place ?

>> Le concours Aglaia

Vous pouvez encore participer au concours Aglaia pour tenter de remporter les luminaires solaires que je vous avais présentés. Pour participer, cliquez sur la photo !

Concours Aglaia

Par ailleurs, vous pouvez encore bénéficier de mon code promo avec une réduction de 5€ ! Pour l’utiliser, rendez-vous sur Amazon et entrez le code suivant au moment de confirmer votre moyen de paiement. Le code est valable jusqu’au ce soir.

QXF6AKQQ

A mercredi pour les résultats du concours, entre autres ! Bonne semaine à tous.

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon shopping à Bruxelles vous a plu ? Partagez-le sur Pinterest avec cette photo !

Shopping du week-end à Bruxelles | www.10mainstreet.fr

Vous aimerez sûrement aussi ...

4 commentaires

    1. C’est-à-dire qu’on était très loin d’une adresse de luxe, pour le coup… J’ai formulé une violente réclamation en tout cas ! Je n’aime pas trop me faire recevoir comme ça.

  1. Lors de votre passage dans notre plat pays, je vous invite donc à venir faire un tour dans mon grenier et ma cave. Ensuite, nous irons faire le vide chez ma maman ! Prévoyez quand même de quoi transporter vis trésors !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *