Un vieil escalier métamorphosé

Un vieil escalier métamorphosé

Reprenons les travaux intérieurs un peu sérieux. Récemment, je vous parlais du salon vidéo dans lequel nous avons plein de projets. Eh bien j’ai décidé d’attaquer ! J’ai donc commencé par retaper le vieil escalier !

 

La situation initiale

Le salon vidéo est une grande pièce qui était initialement hyper assombrie par des poutres tout simplement noires.

Le salon vidéo à l'état d'origine

Les poutres sombres du salon vidéo

J’ai commencé par les peindre en blanc, et ce dans les premières semaines de notre installation dans la maison. Elles étaient vraiment trop oppressantes ! Nous sommes donc restés dans cette configuration pendant un moment.

Sous la mezzanine

L’escalier avait conservé sa super finition d’origine… en chêne verni dont le vernis était déjà assez amoché par les passages.

Le vieil escalier à retaper

Comme nous souhaitons ajouter une main courante et garnir la mezzanine d’un garde-corps (que nous avons déjà en plus !), il était temps de s’y mettre !

Préparation du vieil escalier

Avant d’envisager une quelconque peinture, la préparation est importante, surtout sur le dessus des marches. Eh oui, on va y mettre des pieds donc il convient de s’assurer d’une bonne accroche de la peinture. Ici, la première des choses à faire était de retirer les espèces de bandes anti-dérapantes que nos prédécesseurs avaient eu la super bonne idée d’installer. Il faut dire qu’ils avaient fait du dessus de la mezzanine leur chambre à coucher… un choix qui me semble incompréhensible.

Bandes anti-dérapantes

Malheureusement, contrairement à la mezzanine du bureau dont l’escalier avait été doté du même style de bandes, le retrait ne s’est pas fait sans douleur… Pour une raison que j’ignore, les bandes étaient différentes, une marche sur deux. Et certaines ont laissé des résidus collants…

résidus collants

Après un après-midi complet de frottage avec solvants et de ponçage léger, j’en suis néanmoins venue à bout !

Marches prêtes à être peintes

Notez que je n’ai pas poncé mon vieil escalier à brut. Je me suis contentée de bien attaquer le vernis qui restait et de compter sur la qualité de la peinture que j’allais utiliser ultérieurement. Il faut aussi prendre en compte le fait que cet escalier subira un très faible trafic. Lorsque j’attaquerai l’escalier principal, je ne procéderai pas de cette manière.

Opérations de peinture

J’ai donc poursuivi les opérations par la peinture. J’ai ici commencé par une couche de ma fidèle peinture à plafond Tollens que j’ai appliquée sur l’ensemble de l’escalier. Cette peinture de très bonne qualité présente l’avantage d’adhérer sur à peu près n’importe quoi et de fournir ensuite une superbe surface pour n’importe quelle autre peinture. C’est donc la sous-couche idéale !

Une couche de blanc sur l'ensemble du vieil escalier

Mais comme vous le savez, je ne raffole pas du blanc uniforme. J’ai donc choisir de peindre les marches elles-mêmes dans cette teinte que vous voyez constamment : le gris clair ! Il s’agit ici du même gris fantaisie de Ripolin que j’ai utilisé pour le bureau de la nièce de Cédric.

Marches peintes en gris

J’ai une nouvelle fois dû subir les petites farces de Dinah, que j’avais partagée en direct sur Instagram

 


Et bien sûr, pour finir, j’ai protégé efficacement les marches avec un vitrificateur que j’ai passé en deux couches. Maintenant, je dois attendre une bonne semaine avant de remonter dans la mezzanine ! Ca me fait penser que je me demande bien comment je vais procéder pour l’escalier principal s’il faut vraiment attendre une semaine avant de pouvoir marcher dessus…

L'escalier vitrifié

Le vieil escalier métamorphosé

Je vous présente donc maintenant le vieil escalier métamorphosé dans le salon vidéo ! Je suis épatée de voir à quel point changer un détail pareil peut modifier totalement la physionomie d’une pièce. Pourtant, les poutres avaient déjà beaucoup modifié la pièce… Mais ici, elle n’a plus rien de rustique et je suis ravie du résultat ! Pour votre information, il m’a fallu un peu moins d’une semaine, entre le week-end et les soirées, pour toute la transformation de l’escalier.

 

Le vieil escalier métamorphosé en situation

Du coup, maintenant que l’escalier me semble plus séduisant, je pense avoir plus de facilité à imaginer comment aménager l’arrière du canapé, pour exploiter au mieux l’espace sans trop l’alourdir. Je me demande, par exemple, si le bibus ne serait pas mieux sous l’escalier, ce qui me permettrait de mettre la vitrine à sa place. Je réfléchis !
A suivre donc !
Bon week-end à tous !!

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon vieil escalier métamorphosé vous a plu ?
Partagez-le sur Pinterest avec cette photo !

 

Un vieil escalier métamorphosé

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
8 comments
  1. c’est chouette, mais beaucoup d’huile de coude! bravo!
    pour l’escalier principal, peindre une marche sur deux dans un premier temps, et les autres ensuite, et apprendre à Dinah à sauter les marches peintes! 😛
    bonne soirée

    1. Héhé merci ! C’est sûr que ça prend du temps et faire le bas est franchement fatiguant. J’ai encore un peu mal au dos…
      En effet, pour l’escalier principal, pas vraiment d’autre solution ! Heureusement que les produits à l’eau sèchent assez vite pour généralement éviter les traces de pattes de chat !!!

  2. Bonjour, j’adore ce que vous faites. Pour l’aménagement de cette pièce- effectivement ce meuble derrière le canapé n’a pas vraiment sa place. Il est caché par le canapé.
    J’ai une question à vous poser. J’aimerais savoir si vous avez déjà essayé la peinture effet métal ? J’ai beaucoup de meubles en bois chez moi et je voudrais en peindre 2 avec une peinture effet metal. J’aimerai savoir si l’effet est bien.
    Merci pour votre blog très intéressant.

    1. Bonjour,
      Oui c’est tout à fait vrai, on ne le voit pas trop le meuble. Cependant, du fait de sa hauteur, il est bien pratique à cet endroit, surtout qu’il servira de support pour le projecteur… lorsque j’aurai acheté un écran de projection ! Bon, mais il serait très bien comme armoire lingère dans la chambre d’amis également. Difficile de se décider !
      Pour la peinture effet métal, j’ai essayé le plateau de mon buffet parisien (http://www.10mainstreet.fr/2016/07/27/sauvetage-dun-buffet-pour-lentree/), en teinte argent, et j’ai trouvé ça vraiment très concluant. Du coup, j’ai acheté d’autres teintes et d’autres gammes mais je n’ai pas encore testé. Du coup, il faudrait que je m’y mette !
      Bons relookings 😉

  3. Quand on peint les marches d’un escalier on peint d’abord une marche sur deux afin de pouvoir continuer à l’utiliser et quand elles sont terminées on peint les autres. Voilà c’est juste une petite astuce!

    1. Oui je crois qu’on n’a pas vraiment le choix, en fait !

  4. tout est magnifique!!!!trop trop beau!! je dois peindre un escalier j aimerais une couleur blanc céruse
    pouvez vous me dire comment je dois procéder l’escalier est peint en foncé j ai poncé les marches mais comment faire pour les contre marches? et quelle couleur dois employer? si vous pouvez m’indiquer la marche à suivre ce serait très gentil merci
    maguy

    1. Merci pour vos compliments !
      Malheureusement, je ne connais pas d’astuce miracle pour la céruse parce que c’est une finition que je n’utilise pas du tout. Du coup, je vous recommande la méthode traditionnelle : brosse à céruser pour ouvrir les fibres puis de la cire blanche à céruse. Cela dit, je ne suis pas sûre que ce soit très durable pour des marches d’escalier parce que vous ne pourrez pas vitrifier dessus. Autrement, vous pouvez opter pour une lasure blanche et ensuite vitrifier.
      Pour les contre-marches, si vous voulez la même finition, il n’y a pas d’autre solution que de poursuivre le ponçage. Pour mon propre escalier, je compte faire les contremarches unies peintes et les marches teintées. Du coup, le problème ne se posera pas dans les mêmes termes.
      Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *