Des rideaux légers pour les fenêtres du fond

Choisir des rideaux légers : les portes du fond

Bonjour à tous, j’espère que vous avez passé une bonne semaine et que vous avez bien réfléchi à vos fenêtres et vos rideaux ! Je vais, pour ma part, poursuivre ma semaine rideaux. Après vous avoir parlé de ceux, occultants, du salon video dont la fenêtre était un peu trop petite, puis de l’option store dans le salon, je vous propose aujourd’hui d’examiner l’option rideaux légers. C’est, en effet, ce que nous avons installé pour les portes du fond de la maison. Ce sont celles qui mènent au jardin.

1e étape : les questions de base

Comme je vous l’expliquais précédemment, je me suis posé la question du type de rideaux que je souhaitais : occultants ou non, lourds ou léger, colorés ou plutôt clairs… Ici, nous sommes dans une pièce qui n’en est pas vraiment une. Vous avez pu la voir sur les photos relatives à la peinture des fenêtres. Voici un petit rappel.

1607_11_fenetres4

C’est une sorte de cage d’escalier qui mène au jardin et qui ne reçoit pas tant de lumière naturelle que cela. J’ai donc établi la liste de critères suivants :

  • Rideaux plutôt que stores,
  • Couleur claire pour ne pas assombrir la pièce inutilement,
  • Occultation inutile dans la mesure où ces fenêtres sont munies de persiennes extérieures,
  • Textile léger pour aérer l’ensemble.

Voici donc mon choix. Ce sont des rideaux de chez Zara Home que j’ai trouvés sur Le Bon Coin (je sais, c’est très surprenant) et que ma mère m’a adaptés pour ces portes-fenêtres.

Rideaux légers en soie

 

2e étape : l’installation des rideaux légers en soie sauvage

J’ai ainsi opté pour des rideaux en soie sauvage de couleur extrêmement claire puisqu’ils sont écrus. Le choix de la soie sauvage n’est pas évident parce que si le tissu est extrêmement beau et luxueux, il est également fragile et très léger. Cela peut poser un inconvénient esthétique si l’on cherche à obtenir un drapé théâtral, spectaculaire. Ici, c’est évidemment discret. C’est finalement presque un voilage tout en état un vrai rideau. En effet, je ne suis pas très amateur de voilages.

Il vous faut ensuite choisir la tringle que vous souhaitez employer. Sur le même modèle que pour les rideaux du salon vidéo, j’ai opté pour un rail. Mais ici, je voulais renforcer l’aspect luxueux de la soie sauvage. J’ai donc choisi ces tringles couleur or. De plus, afin de ne pas être gênée pour l’ouverture des portes, nous avons utilisé des supports déportés par rapport au mur. Ils sont fixés très nettement au-dessus des fenêtres.

Tringle dorée pour des rideaux légers

Fenêtres du fond munies de rideaux légers en soie sauvage

Ce choix présente l’avantage d’agrandir visuellement la fenêtre mais également la pièce entière qui gagne en ampleur, d’autant plus qu’il s’agit de rideaux légers.

Rideaux légers placés nettement au-dessus des fenêtres

La pièce gagne vraiment en clarté grâce à ces rideaux légers en soie sauvage.

La pièce gagne en clarté grâce au choix des rideaux

Rideaux légers en soie sauvage

NB : les fleurs coupées proviennent du massif situé devant les maison. C’est la touffe dont je me demandais si elle fleurirait un jour. Finalement, je pense que c’est un genre de mauvaise herbe locale mais elle fournit de jolis bouquets !

Les mauvaise herbes du massif devant la maison fournissent de jolis bouquets

J’ai ensuite, comme à mon habitude, choisi des crochets et des embrasses.

Rideaux légers avec embrasses

Comme j’ai choisi des rideaux légers, il fallait choisir des embrasses assez larges, qui n’allaient pas écraser ou froisser les rideaux. Il fallait aussi qu’elles se voient bien pour contraster avec la couleur très neutre des rideaux.

Rideaux de droite avec son embrasse

Derniers problèmes à régler

Tout cela est bien sympathique mais il reste quelques problèmes à régler avant que je ne sois pleinement satisfaite du résultat. Le premier, et le plus difficile à régler, c’est celui des interrupteurs. Eh oui, pas de chance, ils sont localisés pile à l’endroit où nous avons fixé le crochet de l’embrasse de la porte de droite. Ce problème ne pourra cependant pas être résolu dans l’immédiat. Il faudra attendre que nous attaquions la réfection de l’électricité pour déplacer les interrupteurs et la prise de courant. En plus, il faut dire qu’ils sont tellement magnifiques que c’est une réelle perte que de les cacher…

Interrupteurs masqués par le rideau

Le second problème a finalement trait à la hauteur des tringles par rapport à celle des fenêtres. Afin de pouvoir ouvrir facilement les fenêtres malgré la présence des rideaux, il a fallu fixer les tringles plusieurs dizaines de centimètres au-dessus des fenêtres. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai vu pendant longtemps les fenêtres toutes nues mais en tout état de cause, je trouve que cela fait un trop grand espace vide entre la fenêtre et la tringle. Cependant, je pense avoir trouvé la solution. Je vous en parlerai très prochainement !

L'espace entre les rideaux et la tringle est important

1608_19_rid13

Dans l’ensemble, je suis très satisfaite du résultat, même s’il faut comme toujours, avoir encore un peu d’imagination. A terme, les poutres seront peintes, les murs également, cela va de soi. Puis entre les rideaux, j’aimerais installer un buffet bas peint d’une couleur claire. A suivre !

J’en profite pour vous indiquer que si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à me contacter avec vos questions. Je serais ravie de vous aider.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très bon week-end. On se retrouve lundi !joelle

 

 

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou le faire lire à vos proches. Merci !

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite.
N’hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux.
Bonne visite !

2 comments
  1. Bonsoir,
    Très joli choix, un rideau blanc c’est toujours simple et chic.
    Ils sont très bien en restant droits, sobres, sans liens.
    Je vais vous étonner en vous disant que j’aime beaucoup cet endroit, particulièrement les tommettes et la vue sur le jardin.
    Pour les fleurs, il me semble que ce sont des solidagos (mais sans certitude absolue) !!
    Bon, les autres rideaux et stores, présentés avant, non, désolée, pas mon style (ni les pompons, franges, cordons : trop de surcharges).
    Mais ce n’est pas une critique. Bonne soirée.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre renseignement ! Je viens de faire une petite recherche et ces jolies fleurs jaunes sont sans aucun doute possible des solidagos. En plus, je lis que ces plantes présentent de très intéressantes vertus médicinales. Je ne l’aurais pas soupçonné. Ce sont également des plantes extrêmement mellifères et, de fait, les fleurs sont toujours envahies de jolies abeilles. Ca bourdonne très fort l’après-midi, c’est vraiment drôle. J’ai fait un tour au jardin et c’est vrai que ça pousse partout. J’en ai plein d’autres ! Je suis ravie d’avoir appris ça.
      Quant aux rideaux, effectivement, j’ai caressé l’idée de les laisser sans embrasses mais j’aime tellement la passementerie que je ne pouvais résister. Cependant, c’est sûr que c’est un peu démodé mais je n’ai pas peur de la désuétude ! Tout cela est évidemment une affaire de goût. Et ce n’est pas toujours très facile de se rendre compte de l’effet dans une pièce uniquement sur des photos et avec des murs affreux (ils sont encore moins beaux sur site, pour être tout à fait honnête…).
      Bon week-end à vous
      joelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *