Comment préparer au verns un plan de travail en bois pour la cuisine

Comment préparer au vernis un plan de travail en bois

Nous avons continué les améliorations dans le nouvel appartement de mes parents, et en particulier leur cuisine. Nous avons attaqué les plans de travail qui avaient singulièrement besoin d’être remplacés. Je vous explique donc en images comment préparer un plan de travail en bois pour une cuisine, ici avec du vernis acrylique.

 

La situation de départ

Si vous vous souvenez de la visite de l’appartement de mes parents, la cuisine laissait à désirer ! Cependant, elle n’était pas franchement en mauvais état. Elle n’était simplement pas à leur goût. Ce qui me hérissait vraiment, pour ma part, c’était la question des plans de travail. Ils étaient tous carrelés en terre cuite rustique. Franchement pas terrible.

Plan de travail carrelé

Et de l’autre côté de la cuisine, on l’aperçoit un peu sur la photo ci-dessous : il y avait un passe-plat. Ce n’était pas du tout au goût de ma mère qui l’a fait reboucher assez rapidement.

La cuisine de mes parents

 

Mais du coup, tout le plan de travail de gauche a été retiré parce qu’il traversait le mur. L’entrepreneur a simplement refixé les placards bas (des placards Ikea coupé en profondeur pour ne pas trop empiéter sur la circulation de la cuisine). Charge à nous d’installer un plan de travail étroit dessus ! C’est donc ici que nous intervenons.

 

Le choix du plan de travail en bois massif

Le choix d’un plan de travail en bois massif est à réfléchir soigneusement. En effet, un plan de travail en bois sera fragile dans la mesure où il pourra être victime de l’excès d’humidité. En revanche, s’il prend des coups, on peut reprendre la finition en ponçant et en recommençant. L’avantage du bois est évidemment la touche naturelle et chaleureuse qu’il va apporter dans la cuisine. Nous avons donc choisi cette option pour le plan de travail étroit qui n’allait pas trop recevoir d’eau.

En l’occurrence, nous avons sélectionné un plan de travail en hêtre massif de 260 cm de long. Il faut savoir que la plupart des plans de travail en bois massif ne mesurent que deux mètres de long. Ce n’était pas suffisant ici. Nous avons trouvé cette merveille pour moins de 100 euros chez Brico-Dépôt. C’est du hêtre massif, un bois naturellement clair, un peu rosé et très résistant.

Plan de travail en hêtre Brico-dépôt
Plan de travail (photo Brico-dépôt)

 

 

La première étape : la coupe

Cela peut sembler aller de soi mais je préfère le préciser. Il faut commencer par mesurer le plan de travail dont vous avez besoin et couper.

Découpe du plan de travail en bois

On peut être tenté de se dire qu’on peut faire la finition sur tout le morceau puis couper ensuite, si l’on a l’intention d’utiliser le reste dans la même pièce. Mais ce serait une mauvaise idée ! On attaque donc la découpe, ici avec une scie plongeante sérieuse, des rails et des serre-joints pour maintenir le tout.

Plan de travail prêt à être découpé

Attention à utiliser les bons disques s’il est nécessaire de couper dans le sens de la fibre. C’était notre cas ici ! Déligner nécessite un matériel spécifique.

Plan de travail découpé

 

Préparer la finition au du plan de travail en bois grâce au fondur

Je vous ai déjà parlé du fondur lors de la rénovation du vaisselier de la salle à manger. C’est un produit qui va saturer le bois pour le rendre plus étanche. Il a ici une double utilité. Il protège le bois tout d’abord. Mais aussi, il permet d’obtenir une finition plus uniforme lors de l’application ultérieure du vernis. Comme la dernière fois, j’ai utilisé le produit Starwax déjà ouvert que j’avais en stock mais j’en ai aussi du Libéron.

Utilisation du fondur

Une fois le produit appliqué, les fibres du bois vont se redresser. Il va donc falloir poncer légèrement avec un papier à grain très fin (au moins 120) pour lisser tout le support et le préparer au vernis. Il faut évidemment passer le produit dessus mais aussi dessous ! Vous ne pouvez pas faire l’économie de la finition sous le plan de travail, sous peine de prendre le risque qu’il ne se déforme.

Ponçage du support après application du fondur

 

L’application du vernis

Une fois que vous avez passé une bonne couche de fondur et tout poncé soigneusement, il va falloir vernir. Le choix de la finition est complexe. Je vous déconseille l’huile parce qu’elle va nécessiter un entretien très régulier. Il faut repasser une couche d’huile chaque année pour que le plan reste étanche et la finition solide. Quant au vernis, je vous suggère un vernis à l’eau spécifiquement destiné aux cuisines et salles de bain. Je vous déconseille d’utiliser un produit plein de solvants dans une cuisine parce que vous ne voulez pas prendre le risque d’une contamination alimentaire. Naturellement, les vernis à l’huile sont plus solides donc je comprendrais que vous en choisissiez un malgré tout. Mais dans ce cas, attendez au moins une semaine avant la pause !

J’ai donc utilisé ici un vernis spécial cuisine/salles de bain à l’eau très légèrement teinté (Syntilor couleur érable). C’est le même que celui que j’ai utilisé pour le classeur industriel en bois. Il est à droite sur la photo ci-dessous. Je ne peux plus le prendre en photo parce que j’ai abîmé la boîte et j’ai dû le transférer dans des pots de confiture !!

Produits utilisés pour le classeur

Bref, du fait du temps menaçant, nous avons déplacé le plan de travail à l’intérieur pour que je puisse passer le vernis. Je vous conseille de commencer par le dessous du plan afin d’éviter que les éventuelles coulures ou accumulations difficiles à éviter ne se retrouvent sur le dessus. Vous garderez le dessus et les chants pour la fin.

Application du vernis sur le plan de travail en bois

J’ai passé trois couches de chaque côté du plan de travail en bois en respectant bien les temps de séchage.

Plan de travail verni

 

Le nouveau plan de travail en situation

Et voilà, il ne reste plus qu’à l’installer devant le mur joliment peint en bleu par ma mère !

Le nouveau plan de travail en situation

L’ensemble est très chic et très pratique. Le plan de travail est solidement fini et pourra tout à fait recevoir des gouttes d’eau, inévitables avec la machine à café qui sera installée sur ce plan de travail. Si jamais la finition devait s’endommager, je pourrais faire une retouche en ponçant et en repassant du vernis.

Plan de travail en bois verni

Comme il est verni des deux côtés, les risques de déformation de la matière dues à l’humidité sont fortement réduits. J’envisage également de mettre une petite baguette latérale en alu pour finir le chant extérieur parce que je ne le trouve pas assez parfait.

Quelques imperfections sur le chant extérieur

En tout état de cause, j’adore vraiment le couleur de ce plan de travail ! La teinte rosée est vraiment ravissante. C’est un très beau produit que je vous recommande !

Joli plan de travail en hêtre

Et la suite ?

Comme vous l’avez deviné, il reste une bonne moitié du plan de travail, puisque nous avons dû déligner. De fait, j’ai plein de projets avec ce qui reste. J’envisage d’en faire des étagères étroites à installer au-dessus du plan de travail. Ma mère pourra ainsi stocker des condiments dans de jolies boîtes, par exemple.

De l’autre côté, nous avons également retiré le plan de travail carrelé. Je vous montrerai tout ce que nous avons fait prochainement ! Cela peut vous fournir des idées pour améliorer une cuisine déjà installée sans tout casser.

A vendredi !!

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

Mon plan de travail en bois vous a plu ?
Partagez-le sur Pinterest avec cette photo !

 

Comment préparer au vernis un plan de travail en bois

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
4 comments
  1. J’ai les mêmes. Achetés chez Brico dépôt également. Posés en 2014. Un peu fragiles toutefois, car ce bois est moins dur que le chêne. Et aussi j’ai bêtement posé une bouteille d’alcool ménager dessus qui a un peu débordé et il n’a pas aimé du tout.
    Je vais reponcer et revernir.
    Et c’est là que j’interviens sur ce post : le menuisier qui a posé ma cuisine (achetée chez brico dépôt aussi, je recommande) a mis 4 couches de vernis ET il a égrené entre CHAQUE couche. C’est indispensable d’après lui.
    En revanche il n’a pas jugé utile de vernir le dessous. Pour info les deux plans (260 + 245 posés en L) ne se sont ni déformés ni cintrés.

    1. Alors très franchement, c’était la première fois que je faisais un plan de travail en bois pour une cuisine ! Du coup, j’ai employé la méthode qui m’a semblé la plus sûre question solidité et esthétique finale. Ceci posé, je pense qu’il y a plusieurs méthodes et si la vôtre s’est révélée efficace, je l’accepte bien volontiers ! 🙂

  2. on m’a conseillé chez LM un vernis plan de travail, Déco LAB de V33, que j’ai appliqué sur ma table en attendant de refaire ma cuisine (peinture et plan de travail à changer), j’envisageais le même plan que le tien.J’ai oublié le fondur, il faut que je note.
    Connais tu mon produit?
    et faire comme toi, les 2 côtés (truc que je connaissais) et 4 couches (le plan sera soumis à l’eau)
    encore un billet intéressant pour les bricoleurs
    bonne soirée!

    1. Je n’ai pas testé le produit en question mais je fais confiance à cette marque qui ne m’a que très rarement déçue. Du coup, je pense que tu peux y aller tranquillement.
      Donc effectivement, si le plan est soumis à l’eau, ne pas hésiter à mettre plus de couches et attendre un peu plus longtemps avant de poser. Techniquement, le vernis prend à cœur au bout d’une semaine environ, si c’est un vernis à l’eau. Beaucoup plus longtemps pour un vernis à l’huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *