Relooking de l'enfilade vintage pour le salon

L’enfilade vintage du salon

Bonjour à tous ! J’ai acheté l’été dernier une enfilade vintage dans l’idée de l’installer dans le salon, une fois retapée. J’ai mis assez longtemps à me décider parce que je manquais singulièrement d’inspiration mais finalement, elle a pris sa place. Je vous raconte !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram consacré aux plantes). Restons en contact !

L’enfilade vintage, avant

J’étais à la recherche d’un meuble assez grand et long pour remplacer mon assemblage de modules MD dans le salon. C’est un côté de cette pièce que je ne montre jamais parce que, tout simplement, je n’en ai jamais été satisfaite. La photo ci-dessous date sérieusement.

Les meubles MD du salon

Alors l’année dernière, j’ai pris le taureau par les cornes et ai entrepris de trouver un meuble différent. Après des mois de recherche, je suis tombée sur cette enfilade dans les petites annonces pour un prix dérisoire.

Enfilade des années 1950

J’aimais bien son côté totalement démodé et décalé. Elle était dans un sale état mais je me suis dit qu’elle était en bois et méritait une nouvelle vie.

Pieds compas de l'enfilade

Avec le recul, je peux vous dire les choses telles qu’elles sont : c’est un meuble de mauvaise qualité dont seuls les pieds sont en bois. L’assemblage est mal fichu, les matériaux sont bas de gamme et le meuble est très abîmé. Je ne m’en suis pas rendue compte sur le moment parce que j’étais trop heureuse d’avoir trouvé quelque chose qui me plaise. Mais je tenais à le dire très franchement pour vous inciter à bien regarder ce que vous achetez. Par exemple, celle que j’avais récupérée gratuitement sur Donnons et retapée en vert était de bien meilleure qualité.

La préparation

Dans le cas de ce meuble, j’ai passé un temps fou à le nettoyer. Je n’avais jamais vu un meuble aussi sale, honnêtement, dedans dehors. C’était infecte. De surcroît, il manquait une entrée de serrure.

Entrée de serrure manquante sur l'enfilade vintage

Et ces ferrures décoratives n’étaient pas du tout à mon goût. Je les ai donc retirées, en même temps que toutes les entrées de serrures restantes.

Ferrures décoratives retirées

J’ai ensuite entrepris de poncer ce meuble dont la finition ne pouvait en aucun cas être conservée en l’état tant elle partait en loque. Ponçage de l'enfilade

J’ai poncé le plateau et les étagères intérieures très soigneusement, et légèrement le reste du meuble.

Ponçage du plateau et des étagères intérieures

A partir de ce moment-là, j’avais compris que rien n’était en bois massif. On a affaire à une combinaison de contre-plaqué et panneau de particules plaqué. J’étais donc confiante vis-à-vis des remontées tanniques. J’ai alors sorti une sous-couche universelle à l’eau.

Sous-couche universelle acrylique

Ahahah ! Grave erreur ! En quelques heures, le meuble était couvert de traînées jaunes… Chouette !

Remontées tanniques sur les tiroirs

Je vous avoue que le meuble commençait déjà à m’énerver à ce moment-là… mais j’ai sorti la sous-couche à l’huile Libéron et, ma foi, j’ai tout recommencé.

Sous-couche Libéron

Là c’était bon, je pouvais continuer.

Meuble sous-couché

La nouvelle finition

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’atelier n’est pas immense et nous avons des outils assez encombrants. Voyez le compresseur derrière l’enfilade, par exemple. Alors cette enfilade, il fallait qu’elle libère l’espace. On ne pouvait plus rien faire et c’était insupportable. Mais je n’arrivais toujours pas à visualiser ce meuble… Alors j’ai attrapé le pot de peinture que j’utilisais au même moment dans la rénovation de la chambre.

Peinture acrylique V33 angora

Et j’ai tartiné tout le meuble, sauf le plateau et les pieds, avec cette jolie couleur très claire. Après tout, je cherchais à éclaircir cet espace dans le salon alors je me suis dit que c’était une bonne idée.

Peinture de l'enfilade

Comme malgré le ponçage, le plateau était toujours couvert d’imperfections (rayures trop profondes pour être poncées, traces de brûlure, et j’en passe), j’ai passé une teinte chêne moyen, plutôt que de garder la couleur naturelle du placage. Puis j’ai verni l’ensemble. Malheureusement, à ce moment-là, je ne pouvais pas réaliser l’exploit de la commode, et sortir le pistolet en plein hiver, vu le temps affreux. Alors je l’ai passé au pinceau et c’est très imparfait sniff sniff.

Vitrificateur Syntilor

Pour finir, j’ai nettoyé les poignées des tiroirs et j’ai passé un peu de crème à dorer Libéron (teinte Compiègne) dessus pour les raviver et les approcher de la teinte des boutons que j’avais sélectionnés pour remplacer les serrures des portes.

Crème à dorer Libéron

Ce qui a donné un résultat acceptable !

Quincaillerie de l'enfilade vintage

L’enfilade vintage dans le salon

Et la voilà maintenant dans le salon. Ne vous inquiétez pas pour les MD précédemment installés là, aucun module n’a été blessé dans la réalisation de ce projet. Ils ont tous été réinstallés ailleurs !

L'enfilade vintage dans le salon

Je suis satisfaite de l’effet général, c’est-à-dire de la clarté du meuble et de ses énormes capacités de rangement.

L'enfilade relookée

Pour la décoration du dessus, j’ai fait avec ce que j’avais sous la main. Il me manque un plateau donc j’ai réutilisé celui de la salle à manger. Il va falloir en trouver un !

Décoration sur l'enfilade

En termes de style, la lampe ne va pas du tout (oui l’abat-jour est tout tordu, mais il faut remercier Dinah pour ça !!!). Il faudrait là aussi que j’en trouve une autre, dans les mêmes dimensions mais j’aimerais plutôt quelque chose en céramique. Je vois assez bien ce que je voudrais mais pour l’instant, je ne trouve rien dans mon budget. Donc patience !

Décoration provisoire

Je n’ai pas encore trouvé de solution pour le matériel hifi. Ce n’est plus le même que sur la première photo et la desserte Vandel dorée ne lui convient plus. Donc cette installation est provisoire. Et excusez les câbles. L’électricité de cette pièce n’a pas encore été refaite. Lorsque ce sera le cas, tout sera dissimulé mais ça prend du temps.

Décoration avec des livres vintage

Perspectives

En réalité, je dois avouer que je ne suis pas satisfaite de la réalisation elle-même. La couleur ne me satisfait pas, je la trouve trop terne. Le meuble lui-même me déçoit par sa faible qualité et son assemblage bancal.

L'enfilade vintage dans le salon

Par exemple, il n’y a pas moyen d’ouvrir et fermer les portes sans frotter…

Frottements lors de l'ouverture des portes

Pour couronner le tout, en l’installant, nous nous sommes rendus compte que l’assemblage de la structure présentait des faiblesses qu’il allait falloir consolider prochainement, sous peine de voir le meuble s’effondrer.

Enfilade vintage relookée

De manière totalement subjective, je vais partager mes derniers éléments de conclusion inspirés par cette réalisation. Le meuble ne convient juste pas à cet espace.

Boutons en laiton

Je n’avais pas réalisé que sa forme et ses proportions ne pourraient être mis en valeur que si le meuble était la seule pièce maîtresse d’un grand mur. Or là, il est dans un coin, et ça fait bizarre. Et ce qui fait encore plus bizarre, tout compte fait, c’est que ce n’est pas notre style, tout simplement. J’aime beaucoup les meubles des années 50/60 mais tous ne sont pas compatibles avec mon style de décoration.

Lampe sur l'enfilade

Je pense que c’est important de tirer ce genre de leçon !

Petits objets chinés utilisés en décoration

Du coup, je ne suis vraiment pas sûre que cette enfilade vintage bas de gamme reste dans le salon. A moins que je ne la retransforme pendant l’été, quand je pourrai me mettre dehors. A voir.

Bas de l'enfilade

Affaire à suivre !

 

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle


Le relooking de l’enfilade vintage vous a plu ?
Enregistrez-le sur Pinterest avec cette photo !

L'enfilade vintage du salon | midcenturymodern sideboard makeover

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
8 comments
  1. quel tavail, bravo pour cela,A+

    1. Ahah oui c’était du boulot !

  2. Bravo pour votre ténacité et d’avoir pris le temps de partager tout votre cheminement .

    1. Franchement j’essaye de partager l’expérience au maximum, et pas uniquement les réalisations 100% satisfaisantes, afin que vous ayez un aperçu réaliste du processus. Sur internet, on ne se rend pas toujours compte de ce que représente un bricolage quelconque parce qu’on n’a souvent que le résultat et un résumé du processus.

  3. Vous êtes trop dure avec vous même je la trouve magnifique !!!

    1. Ahah merci Marie !

  4. bonsoir Bonjour,
    il y a toujours des petites surprises on est tellement content d’acheter un meuble que l’on ne vois pas toujours les imperfections c’est une horreur.
    On avait acheté un bureau tiroirs année 60 70 , rien a faire la couleur me plaisait, mais la galère pour le dernier tiroir et croyant avoir assez de place pour mon mari et moi et bien il n’en est rien, qui plus le dernier tiroir ne s’ouvre pas facilement, donc je vais le revendre car il me sort des yeux alors que j’était contente de l’acheter un bon prix 50 euro, alors que généralement ils sont revendu a150 euro.
    Le deuxième meuble que j’ai acheté est un Mado, peint en rouge d’origine, idem tellement contente d’en avoir trouvé un mais là aussi beaucoup de travail. Mais bon on arrive a la fin et celui là il est pour dehors pour pouvoir mettre tout mon bazar, de vaisselles d’été, a l’abri bien sur du mauvais temps. Mais quel galère, du coup cela me donne moins envie d’acheter des meubles ancien. Mais l’enfilade est sympa et cela donne un air moderne a la pièce et plus épurée.

    1. Hello Marina, je compatis ! C’est tellement quelque chose que j’ai vécu de nombreuses fois… Heureusement qu’on arrive généralement à se débarrasser des meubles dont on est déçu parce que sinon, ce serait l’invasion. On se trompe tellement facilement quand on se laisse enthousiasmer pour un détail…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.