Restauration intégrale d'une chaise traîneau en très mauvais état

Rénovation d’une chaise traîneau en très mauvais état

Bonjour à tous ! Un relooking de meuble qui sort franchement de l’ordinaire aujourd’hui. Je vais vous montrer le sauvetage d’une chaise traîneau Baumann qui était en très mauvais état. Et j’aime mieux vous dire qu’il m’a fallu du temps pour le faire, mais encore plus pour m’y mettre. Je vous raconte !

Avant de commencer, n’oubliez pas que vous pouvez suivre le blog sur Facebook, Pinterest et Instagram (vous pouvez aussi me retrouver sur ce nouveau compte Instagram regroupant des photos d’inspiration). Restons en contact !

La chaise traîneau : historique

Voici déjà plusieurs années, j’ai acheté une table Baumann.

Table Baumann

Je n’en ai plus du tout parlé, parce que je ne l’ai jamais touchée. Elle est installée dans le salon vidéo, où je fais ma couture. Ce que je ne vous avais pas dit non plus, c’est qu’après ça, je me suis mis en tête qu’il me fallait définitivement des chaises assorties. Mais pas le modèle que l’antiquaire vendait parce que je ne les aime pas trop trop (ce sont aussi des Baumann).

Table Baumann en teck

Non, moi je voulais des traîneaux. Alors après quelques mois de recherche, j’ai mis la main sur un lot de 5 (!) chaises traîneau dans un état lamentable, dont une particulièrement ruinée. C’est de celle-ci qu’on va parler aujourd’hui.

chaise traîneau Baumann

J’avais toujours eu dans l’idée de la séparer du lot, notamment parce qu’elle est en bien plus mauvais état que les autres. Je n’étais pas absolument sûre de pouvoir la retaper correctement. Je ne suis ni ébéniste ni tapissière…

Chaise Baumann vintage

Et alors que nous avançons bien dans la seconde chambre (le parquet est enfin posé !), j’ai pensé que ce serait idéal de l’ajouter au mobilier que je prévois pour cette pièce (avec les chevets, si vous vous souvenez).

Chaise traîneau décollée

Mais vous le voyez sur les photos, on ne parle pas uniquement d’un travail de tapisserie. C’est toute la structure qui était à revoir. La pauvre était décollée de partout. Je pense que quelqu’un s’est balancé dessus, crime inexpiable… et comble de l’horreur, elle avait été « réparée » avec des vis partout.

Chaise Baumann en très mauvais état

Je ne vous parle même pas de l’état de la finition… Même Dinah était choquée !

Dinah choquée par l'état de la chaise

Vous comprenez donc que le projet m’ait effrayée… surtout que j’adore ces chaises et j’avais vraiment peur de faire un massacre. Mais à un moment, il faut se laisser ! C’est donc ce que je fis.

Phase de démontage

La première étape fut donc le démontage. Et les amis… je l’ai senti passer. Heureusement que j’avais mon petit outil pour retirer les milliers d’agrafes… Tout était en très mauvais état, donc j’ai tout jeté. Sauf le cuir, étonnamment. Du coup, je trouverai peut-être une utilisation… (esprit récup huh huh).

Démontage de la tapisserie

Et ensuite, il a fallu démonter absolument tout ce qui ne tenait pas bien. Alors quand on voit les photos se succéder, on a l’impression que ce n’était pas grand-chose… mais en vrai, tout cela a pris des semaines. C’était très difficile. On a fini par s’en sortir avec le nettoyeur vapeur afin de ramollir la colle, ce qui a valu une horrible brûlure au pauvre Cédric.

Chaise démontée et décoller

Une astuce que je peux vous donner lorsque vous démontez un meuble, c’est de marquer les pièces avec un ruban de masquage pas trop collant. Au moment du remontage, c’est ensuite bien plus simple. Parce que pour le coup, toutes les pièces se ressemblent sur cette chaise…

Réparation de la structure

Après ponçage intégral de la structure de la chaise, on a enfin pu procéder au recollage proprement dit ! Il a fallu pas moins de 7 serre-joints pour maintenir l’ensemble (les presses Bessey sont incroyablement utiles pour ce type d’opération).

Chaise traîneau recollée, mise sous presse

Et enfin, la chaise tenait à nouveau debout !

Chaise intégralement remontée

J’ai ensuite bouché tous les trous à la pâte à bois.

Pâte à bois Libéron

Et j’ai enfin reteinté la chaise. J’ai choisi une teinte foncée (noyer, chez Les Anciens ébénistes) pour pouvoir mieux dissimuler les réparations, qui restent un peu visibles, malgré plusieurs applications successives de teinte sur les zones concernées.

Chaise traîneau reteintée

J’ai fini l’ensemble avec une cire incolore de la même marque, et quelques retouches à la cire teintée sur les zones réparées. Dans l’ensemble, les réparations sont extrêmement discrètes ! Surtout si on se souvient d’où on est partis.

Nouvelle tapisserie

Ensuite, la partie la plus facile ! Comparativement aux étapes précédentes, c’était vraiment peu de boulot. Surtout que j’ai significativement simplifié le montage.

Assise de la chaise traîneau

J’ai simplement coupé une plaque de MDF en suivant l’arrondi avec ma scie sauteuse. En effet, je savais que ces chaises avaient la fâcheuse tendance à ne pas être assez fermes, du fait de la construction avec des sangles élastiques posées sur le dessus, ce qui ne risquait pas d’être amélioré par ma mousse un peu trop molle.

Plaque de mdf pour refaire l'assise

Cette solution présente également l’avantage de nécessiter moins de trous dans la structure de l’assise, puisque j’ai juste posé quelques clous.

Découpe d'une plaque de mdf pour l'assise

La suite n’est pas très différente deschaises de la salle à manger : collage de la mousse puis agrafage de l’ouate. Mais la partie fun, c’est la suite ! J’ai décidé que je voulais une tapisserie douce et claire alors… j’ai utilisé un pull ! (vous connaissez ma passion pour le recyclage des pulls après ce coussin, et celui-ci).

Tapisserie de la chaise traîneau avec un pull

Je l’ai coupé et agrafé (avec une agrafeuse pneumatique, j’ai investi depuis les premières chaises).

Agrafage du pull sur l'assise

J’ai fait bien attention à ne pas laisser trop trop de tissu et à l’agrafer un peu à l’intérieur pour qu’il ne traîne pas.

Assise retapissée

Ensuite, on a revissé l’assise.

Assise revissée

Et agrafé un tissu dessous pour refermer le travail.

Finition sur la tapisserie de la chaise traîneau

Et c’est fini !!

La chaise traîneau repartie !

La voici maintenant, pour l’instant dans le salon.

La chaise traîneau restaurée

Comment vous dire à quel point je suis fière de cette réalisation ?

Chaise traîneau rénovée

Je l’adore ! Cédric est tout particulièrement fan de l’effet de la teinte sur le dossier.

Dossier de la chaise traîneau

Moi j’aime tout !!!

Chaise traîneau Baumann restaurée

Et je suis sûre qu’elle sera parfaite pour la chambre.

Chaise traîneau remise à neuf

Allez, plus que 4 à retaper ahahah !

N’oubliez pas que si cet article vous a plu, vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux en cliquant sur les petites icônes ou le faire lire à vos proches.
N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire.
Merci de votre visite !joelle

La rénovation de ma chaise traîneau vous a plu ?
Enregistrez-la sur Pinterest avec cette photo !

Restauration intégrale d'une chaise traîneau Baumann #midcentury

 

 

Cet article peut contenir des liens affiliés

Ce blog est le carnet de mes réalisations brico/déco et de la rénovation de notre maison ! Je suis ravie que vous veniez me rendre visite. N'hésitez pas à me laisser vos impressions ou à me contacter, sur le blog ou les réseaux sociaux. Bonne visite !
12 comments
  1. Ouah ! quelle transformation ! moi aussi je suis fan de la couleur du dossier.
    Super ID du pull pour une assise très sympat qui a l’air bien moelleuse …
    Une très belle chaise maintenant, bravo !

    1. Merci ! Oui franchement, c’est très agrtéable, en fait !

    2. Bonsoir Joelle
      J’essaie de faire comme vous mais je n’arrive pas à enlever l’assise ! Devant j’enlève sans pb les chevilles mais derrière ce doit être une colle très forte ! Que conseillez vous ? Merci !

      1. Bonjour Christine, j’ai décollé à la vapeur quand ça ne partait pas tout seul. Je pense que c’est vraiment le moyen le plus efficace.

  2. bravo! c’est magnifique, du boulot, mais le résultat est superbe..le pull en assisse, une idée à te copier 😀
    bon courage pour les autres😉
    bonne soirée bises

    1. Ahah merci ! J’aurais bien voulu trouver un pull torsadé mais c’est super rare, en fait. Je guette !

  3. Ca tombe très bien pour moi cet article, car peu après avoir récupéré une magnifique armoire début 20ème de style Louis XVI sur donnons.org, j’ai trouvé dans une ressourcerie près de chez moi deux chaises de chambre assorties. Mais elles sont dans un état ! Elles sont constellées de trous de ver, j’ai rarement vu ça ! Et l’une d’elle est château-branlant, comme la vôtre ! Je note donc avec grand intérêt les références de la pâte à bois et de la teinte à bois utilisées ici, j’espère ainsi dissimuler au maximum les outrages des bestioles. Merci encore une fois pour vos articles et conseils distillés ici et là. Bonne soirée.

    1. J’avoue que quand c’est trop grignoté, je laisse tomber… Quelques trous par-ci par-là ne me dérangent pas, tant que les galeries ne sont plus actives. Mais c’est bien que vous ayez le courage de vous atteler à ce projet ! Amusez-vous bien !

  4. Oh elle est superbe avec son nouveau revêtement mais va-t-il être assez résistant pour supporter le poids de vos augustes postérieurs ? En tous cas elle est très élégante alors BRAVO.

    1. Alors techniquement, on ne va jamais s’asseoir dessus ahah ! Elle va servir pour poser des vêtements dans la chambre. Pour les autres, je procèderai autrement.

  5. Alors là, bravo, quel boulot! Et le résultat est magnifique!

    1. Merci Myriam ! Oui c’est sûr que c’était difficile mais je suis contente du résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.